Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Duke Nukem 3D 20th Anniversary bientôt sur Switch – Actu


Les possesseurs de Switch pourront donc s’amuser à viser au gyroscope ou se laisser surprendre par les fameuses “vibrations HD”, avant d’organiser une session en multi local ou en ligne pour dérouler la campagne, jusqu’à 8 simultanément. Conçus par les développeurs du jeu d’origine, le cinquième épisode et ses huit niveaux ajoutés pour cette édition anniversaire seront à nouveau de la partie, comme l’incinérateur qui faisait office d’arme inédite. Il sera enfin toujours possible de profiter du jeu dans son look d’origine ou dans sa version Remastered revue et corrigée.

Puisqu’il est question de Gearbox, le studio de Borderlands a choisi vendredi dernier de rouvrir le dossier 3D Realms, en traînant de nouveau Apogee Software devant la justice pour une prétendue violation de contrat liée à la franchise. Comme le révèle Digital Trends Randy Pitchford et son service légal reprochent à Scott Miller et George Broussard, les cofondateurs d’Apogee, de ne pas avoir mentionné que les droits de la musique ne leur appartenaient pas au moment du rachat intégral de la franchise, en 2010. Le nouvel épisode d’une série de procès qui a connu un premier rebondissement en 2015, quand il a été reconnu que Gearbox était le propriétaire légitime de la marque Duke Nukem, puis en 2019, quand le compositeur Robert Prince est venu réclamer les droits d’auteur pour l’utilisation de sa bande-son dans Duke Nukem 3D : 20th Anniversary World Tour.

Si un accord a finalement été trouvé entre Prince et le studio, ce qui a permis la sortie de cette version Switch, Gearbox estime qu’il y a eu un défaut d’information de la part de 3D Realms. Selon les représentants du développeur texan, 3D Realms n’aurait pas porté à leur connaissance l’existence d’un accord de licence en vigueur pour tout ce qui touche à la bande-son. Ce sera donc à la justice de trancher entre les dires du compositeurs, que Pitchford croit “légitimes“, et la position de 3D Realms, qui devrait en cas de jugement défavorable s’acquitter des frais de dommages subis.

Lire l’article original sur Gamekult


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *