Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

De Metroid à Fusion : Toute l’histoire de la licence avant Metroid Dread

News jeu De Metroid à Fusion : Toute l’histoire de la licence avant Metroid Dread

Publié le 27/06/2021 à 10:20, mis à jour le 27/06/2021 à 10:18

Alors que de nombreux joueurs attendaient des nouvelles de Metroid Prime 4, c’est Metroid Dread qui a été annoncé lors du dernier Nintendo Direct. Répondant également au doux nom de Metroid 5, cet épisode reprendra l’histoire de Samus Aran là où elle s’était arrêtée en 2002 dans Metroid Fusion. Vous êtes impatient à l’idée d’enfiler l’armure de la chasseuse de primes la plus classe de la galaxie, mais avez besoin d’une piqure de rappel ? Ça tombe bien, c’est exactement ce que l’on vous propose avec cet article.

Avertissement

Cet article se concentre sur l’histoire des Metroid 2D et non sur l’histoire des épisodes Prime. Ces derniers s’intègrent entre le premier et le second épisode 2D et ne sont jamais mentionnés dans ces derniers. La trame de Metroid est tout à fait compréhensible sans les épisodes Prime, qui n’impactent finalement qu’assez peu l’histoire de Samus Aran. Évidemment, nous nous apprêtons à spoiler l’intégralité des épisodes 2D de la licence. Vous êtes prévenus.

L’univers de Metroid est sous la protection de la Fédération Galactique, supposée maintenir la paix dans la galaxie. Des hors-la-loi tentent toutefois de perturber l’ordre en place. Ces Pirates de l’espace prévoient de mettre la main sur des métroïdes. Ces créatures extrêmement dangereuses ressemblant à des méduses se jettent sur toute forme de vie pour absorber leur énergie vitale. Les Pirates de l’espace cherchent à cloner ces créatures pour anéantir toute force qui leur sera opposée. En attaquant un vaisseau de la Fédération, ils parviennent à mettre la main sur plusieurs de ces créatures. Ils se réfugient ensuite sur la planète Zèbes et repoussent les assauts de la Fédération. Cette dernière, impuissante, mandate la chasseuse de primes Samus Aran qui devra se défaire seule des pirates et les empêcher de mener leur plan à bien.

Sur sa route, elle fait face à différents gradés des pirates de l’espace comme Kraid ou encore Ridley, l’assassin de ses parents et destructeur de sa planète natale. Elle parvient à s’en défaire avant de se retrouver nez à nez avec Mother Brain, le chef des pirates de l’espace à l’origine de leurs plans. Ce gigantesque cerveau connecté suit les moindres faits et gestes de Samus. L’héroïne parvient à le vaincre ce qui déclenche la destruction de la base des pirates. Elle regagne son vaisseau et s’échappe, avant d’être abattue par des chasseurs qui la font s’écraser sur la planète. Privée de la puissance de son armure, Samus s’infiltre et trouve des ruines laissées par les Chozo, l’espèce qui l’a élevée après le meurtre de sa famille. Surmontant l’adversité, elle se voit offrir une puissante armure par les esprits de ce peuple. Elle détruit ensuite le vaisseau mère des Pirates de l’espace contenant leurs recherches dédiées aux métroïdes et s’enfuit au bord d’une capsule de secours.

La Fédération compte mettre un terme à la menace métroïde et envoie un groupe de soldats sur SR388, la planète d’origine de l’espèce. Ces derniers reviennent avec une information non négligeable : les métroïdes pullulent au cœur de cette planète. Une seule solution semble viable, envoyer Samus exterminer ces monstres. Elle y découvre des sous-espèces plus évoluées, plus agiles et plus menaçantes. Après avoir vaincu la reine qui donnait naissance aux créatures, Samus découvre un œuf. Ce dernier éclot et un bébé métroïde en sort. Samus est prête à le tuer, mais le petit être ne montre aucun signe d’hostilité ou de malveillance. Elle décide donc de l’épargner. Alors qu’elle s’apprête à embarquer dans son vaisseau, Ridley, sorti de nulle part, l’attaque et la met en difficulté. Elle s’en sort grâce à l’intervention du bébé métroïde qui aspire l’énergie vitale de Ridley. La chasseuse de primes s’empare de l’occasion et abat Ridley. Elle emmène finalement le bébé avec elle et le livre à des chercheurs travaillant pour la fédération sur la Station Cérès. Une fois le dernier représentant de l’espèce en captivité, tout devrait rentrer dans l’ordre non ?

Quelque temps après avoir livré le bébé aux scientifiques, Samus intercepte un signal de détresse de la Station Cérès. Elle se rend sur place et découvre les cadavres des chercheurs. Elle constate avec stupeur que l’aquarium du métroïde est brisé et que la créature a disparu. En le cherchant à travers la station, Samus tombe nez à nez avec Ridley, qui détient le bébé. Il s’enfuit avec la créature et enclenche l’autodestruction de Cérès. Samus parvient à s’échapper de la station et poursuit Ridley qui se dirige vers Zèbes, la planète où se déroulent les évènements du premier épisode. Les Pirates de l’espace ont reconstruit leur base et étoffé leurs rangs. La bataille sera plus rude que jamais. Mother Brain, qui a survécu à leur première rencontre, est plus puissant que jamais et s’est équipé d’un puissant squelette mécanique. Alors qu’elle s’apprête à passer l’arme à gauche, Samus est de nouveau sauvée par le bébé métroïde qui se sacrifie pour lui permettre de vaincre Mother Brain. En puisant dans ses dernières forces, elle s’échappe avant que la mort du cerveau maléfique ne cause l’explosion de la planète.

Alors qu’elle escorte des chercheurs sur SR388, Samus découvre un monstre et s’en défait sans le moindre effort. Cependant, la créature laisse derrière elle une entité flottante qui se greffe à Samus, le parasite X. Blessée, la chasseuse de primes est rapatriée au vaisseau de la Fédération où des médecins tentent de la sauver. Toute trace du parasite X disparait de son organisme une fois qu’un vaccin utilisant des cellules du bébé métroïde lui a été administré. Cet acte n’est pas sans conséquence car son ADN est désormais mélangé à celui d’un métroïde. Sauvée, Samus se rend sur une station spatiale où les chercheurs ont rapatrié le parasite X et des pièces infestées de son armure. Elle est briefée par Adam, une intelligence artificielle copiant la personnalité de son mentor tombé au combat. Il lui confie que le X a contaminé l’ensemble de la station et que des monstres pullulent à tous les niveaux du complexe.

Comme si cela ne suffisait pas, le SA-X, un clone surpuissant de Samus créé par le parasite, patrouille dans toute la station. En progressant, Samus découvre un laboratoire secret abritant de nombreuses espèces dangereuses, y compris… Des dizaines de métroïdes. Plutôt que d’en détruire toute trace, la fédération a préféré entamer un processus d’accouplement et de clonage pour utiliser la puissance des créatures dans leur propre intérêt. Déterminée à détruire la station et la planète SR388 par la même occasion, Samus se dirige vers la salle de contrôle et se retrouve face au SA-X. Elle parvient à l’éliminer, mais le cœur du parasite s’échappe. Samus déclenche la séquence d’autodestruction de la station et se rend à son vaisseau où un métroïde Omega l’attend. À deux doigts de passer l’arme à gauche, Samus est une fois de plus sauvée à la dernière minute. Cette fois-ci c’est le parasite du SA-X qui fusionne avec elle pour décupler ses capacités et vaincre le métroïde. Samus s’échappe alors que la station s’écrase sur SR388, détruisant toutes traces des expériences de la fédération et des métroïdes. Comment réagira la fédération à sa décision ? Les métroïdes sont-ils vraiment décimés ? Que reste-t-il des métroïdes et du parasite X dans l’organisme de Samus ? Ces questions sont sans réponse et on compte sur Metroid Dread pour donner une conclusion satisfaisante aux aventures de Samus.

Par Aubin_Gregoire, Journaliste jeuxvideo.com

MP

Lire l’article original sur jeuxvideo.com

De Metroid à Fusion : Toute l'histoire de la licence avant Metroid Dread - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *