Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Test de The Wonderful 101 : Remastered (Nintendo Switch)


The Wonderful 101 a beau avoir “l’Unimorphisation” pour mot d’ordre, l’oeuvre d’Hideki Kamiya tend diviser (voir notre TEST). D’aucuns y voient un coup de gnie pass inaperu cause de son exclusivit Wii U, tandis que d’autres la considrent comme une exprience trop extravagante, mme de la part de PlatinumGames. Aprs une campagne Kickstarter clair un tantinet fumeuse, cette version Remastered vise donc mettre tout le monde d’accord.

A premire vue, rien n’a chang, hormis le retrait de la pancarte Nintendo dans l’intro, les temps de chargements raccourcis, quelques ralentissements sur station d’accueil, et un rendu logiquement plus fin sur l’cran de la Switch, grce sa rsolution suprieure celui du GamePad. Nanmoins le dfi se situait plutt du ct de l’ergonomie, en raison d’un concept pens pour la tristement fameuse console de salon. Son cran intgr servait ventuellement prsenter certains passages selon deux points de vue distincts, et la gestion des troupes la majeure partie du temps. Une seconde fentre forcment affichable en simultan sur l’unique cran dornavant, avec l’option de la dplacer, la rduire, l’agrandir, la positionner ct, ou modifier sa transparence. Ce compromis ne s’avre gure pratique, surtout que la dalle tactile permet galement de tracer la Wonder Ligne, de sorte que l’on privilgie l’usage alternatif du stick droit pour ces manipulations, ractivit et lisibilit obligent. Car ce beat’em all dbordant d’ides repose sur une gestion du timing exigeante, dj perturbe par le positionnement toujours problmatique de la camra et la vue isomtrique, sans parler de la multitude de situations certes compltement ahurissantes, mais pas videntes apprhender de prime abord. Pourtant le bradage des techniques essentielles dans la boutique souligne une volont de faciliter l’accs cette super production de combo, des efforts hlas insuffisants pour convaincre un plus grand public.

A l’instar d’une partition orchestrale, The Wonderful 101 Remastered demande un dchiffrage, puis maintes rptitions – en tmoigne cette lgre remasterisation – avant d’tre assimil. Et ce n’est qu’une fois cette tape franchie, en l’occurrence le priple achev, que le plaisir arrive, rvlant ainsi sa grandeur. Une telle jubilation amne pardonner, sinon oublier toutes les errances de ce jeu dmentiel, hyperactif et vritablement unique, cependant rserv aux “happy viewtiful”.

par Yann Bernard

Lire l’article original sur gameblog.fr


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *