Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

TV OLED, QLED et mini-LED : quelles sont les différences ? Quelle TV 4K pour le jeu vidéo ?


Ces dernières années, les fabricants de TV mettent en avant différentes technologies plus ou moins maison, à travers des termes qu’il est parfois difficile de différencier. Vous hésitez entre un téléviseur OLED et QLED ? Vous ne savez pas vraiment ce que le “mini-LED” apporte ? Et le LCD dans tout ça, il se place où ? Pas de panique, on décortique tout ça dans les lignes qui suivent.

Ça y est, c’est décidé : après des mois d’économie et des semaines d’hésitation, vous avez décidé de troquer votre TV 42 pouces achetée sur le Bon Coin en 2010 et qui ne dépasse pas le Full HD, contre un modèle flambant neuf, seul capable de rendre justice à la beauté des jeux de votre PlayStation 5 ou Xbox Series X (oui, dans un monde idéal, il y a du stock et vous pouvez en trouver une partout). Vous voilà dans votre magasin d’électronique préféré ou chez votre marchand en ligne favori, face à des dizaines de références et d’acronymes plus ou moins digestes : TV 4K, 8K, QLED, OLED, mini-LED… Vous ne savez pas ce qui les différencie réellement et quel modèle conviendra le mieux à vos usages. Cet article tombe à point nommé, puisque l’on va faire le point entre différentes technologies d’écran en essayant de défricher tout ce vocabulaire barbare.

Il faut tout d’abord savoir que les fabricants de téléviseurs ont tendance à nous noyer sous des termes techniques qui sont bien souvent davantage des arguments marketing. Il est facile de croire que l’OLED et que le QLED sont des technologies proches (après tout, juste une lettre les différencie), alors que ce sont deux approches complètement différentes.

Sommaire

OLED : sans doute la meilleure image du marchéLes avantages des TV OLEDLes inconvénients des TV OLEDQLED = du LCD amélioré ?Les avantages des TV QLEDLes inconvénients des TV QLEDMini-LED : le meilleur des deux mondes ?Quelle est la meilleure TV pour le jeu vidéo ?OLED : sans doute la meilleure image du marché

Commençons par l’OLED : c’est sans doute la technologie la plus en vogue du moment sur les téléviseurs haut de gamme et, disons-le, celle qui offre très certainement la meilleure qualité d’image. Une dalle OLED (pour Organic Light-Emitting Diode) a la particularité de ne pas nécessiter de système de rétroéclairage pour fonctionner, étant donné qu’elle émet sa propre lumière. Chaque pixel d’une dalle OLED est composé de quatre sous-pixels (rouge, vert, bleu et blanc) qui sont eux-mêmes accompagnés d’une diode qui peut s’éclairer ou non lorsqu’elle traversé par un courant électrique.

Les avantages des TV OLED

Cette technologie a plusieurs avantages, dont le premier est un taux de contraste que l’on nomme “infini”, étant donné que les noirs sont “réellement” noirs : difficile, en effet, de faire plus sombre qu’un pixel éteint. En résulte une image plus profonde, avec des couleurs plus vives et nuancées, surtout lorsque vous affichez du contenu HDR. Rappelons que le HDR (High Dynamic Range) correspond à l’étendue mesurée entre la partie la plus sombre et la partie la plus claire d’une image. Plus cette étendue est grande, plus nuances entre les zones sombres et les zones lumineuses seront visibles. L’OLED met donc particulièrement en valeur cette technologie.

La réactivité est excellente : avec 0,1 ms de temps de rémanence, l’OLED est largement meilleur que les meilleures TV LCD, qui ont du mal à descendre en dessous de 2 ms. Le temps de rémanence correspond à la durée que met une image à “remplacer” l’autre. Plus il est bas, plus les objets en mouvements apparaîtront nets. Un point très important pour le sport et, bien entendu, le jeu vidéo.

La technologie OLED permet également de concevoir des TV beaucoup plus fines, grâce à l’absence de panneau dédié au rétroéclairage de la dalle. Un avantage non négligeable au moment d’installer l’objet dans votre salon. Enfin, les angles de vision offerts par l’OLED sont sans commune mesure avec la concurrence. Lorsque vous regardez sur les côtés de la TV, vous perdrez ainsi très peu de visibilité et de luminosité.

Certains modèles d’OLED, comme la LGCX, sont compatibles G-Sync.

Les inconvénients des TV OLED

Le premier et le plus évident, c’est le prix. Les TV OLED sont la plupart du temps plus cheres que les TV LCD et/ou Qled. Cela vient du fait que la production mondiale est plus faible (LG Display est le principal fabricant) et que le coût de fabrication pour un constructeur est plus élevé.

La luminosité maximale est souvent moins bonne que sur le QLED. Sur ces dernières, on peut en effet monter à 2000 nits, tandis que les TV OLED auront du mal à dépasser les 1000 nits (et encore, la moyenne se situe aux alentours de 800 nits). Si les noirs sont ultra profonds, les blancs seront donc un peu moins éclatants. La différence se verra cependant peu si votre pièce est plongée dans le noir. En revanche, en pleine journée, la visibilité sera moins bonne, d’autant que les TV OLED sont dénuées de filtre antireflet.

Enfin, un autre souci était jusqu’à peu présent sur les TV OLED : le marquage. Sur certains modèles, l’affichage d’un logo statique (celui d’une chaîne de TV par exemple ou du HUD d’un jeu) pouvait entraîner des “marques” sur l’écran, qui pouvait ne pas partir. Un phénomène relativement rare, mais bien réel si l’on en croit nos confrères des Numériques, qui ont enquêté sur le sujet auprès de leurs lecteurs en 2019. Le marquage concerne cependant dans la très grande majorité des cas des TV OLED produites avant 2018 et, depuis, les fabricants ont mis au point plusieurs systèmes pour limiter fortement ces risques. Le marquage semble donc être de l’histoire ancienne, mais faites tout de même attention si vous avez l’intention d’acquérir un modèle de TV d’occasion.

En résumé, l’OLED est fait pour vous si vous voulez la meilleure image possible pour vos films, vos séries, vos jeux et que vous avez l’habitude de baisser au maximum la lumière pour profiter de vos contenus. La question du budget reste bien entendu importante, mais les tarifs ont cependant tendance à baisser. Aujourd’hui, moyennant une bonne promo, un excellent modèle OLED en 55 pouces vous coûtera entre 1200 et 1500 euros. Parmi eux, ce sont les clairement les LG CX qui se démarque le plus, notamment si vous jouez.

Avantages de l’OLEDContraste exceptionnelFinesse de la dalleRémanence très faibleInconcénients de l’OLEDLuminosité limitéeReflets sur la dalleMarquage potentiel sur les anciens modèles

Les meilleurs prix pour la TV OLED LG55CX

Offres

Cdiscount

1.238,32 €Livraison 53,17 €

LDLC

1.289,95 €Livraison 36,95 €

Materiel.net

1.289,95 €Livraison 39,95 €

Fnac Marketplace

1.320,40 €Livraison gratuite

Cdiscount

1.320,40 €Livraison 53,17 €

Boulanger

1.390,00 €Retrait en magasin

QLED = du LCD amélioré ?

Passons au QLED : ce terme popularisé par Samsung signifie à la base Quantum Light Emissive Diode. Le label QLED, encore une fois chez Samsung, désigne en général les TV haut de gamme du constructeur. Mais attention, nous sommes ici sur une technologie qui n’a rien à voir avec l’OLED. Les TV QLED utilisent en effet des dalles LCD “classiques” auxquels s’ajoute un système de rétroéclairage à base de LED. Rien de nouveau par rapport à une TV d’entrée ou de milieu de gamme, me direz-vous. Là où le QLED se démarque, c’est dans la qualité de ce rétroéclairage. Le système de rétroéclairage est en effet associé à un filtre à boîte quantique (le fameux “Quantum-Dot” en anglais), qui va s’intercaler avec la dalle LCD. Ce filtre va améliorer le rendu du rouge et du vert (souvent les points faibles de dalles LCD) et va permettre à la TV de profiter d’un rendu des couleurs plus intenses et d’une grande luminosité. Sur les modèles QLED de chez Samsung les plus perfectionnés, le spectre colorimétrique DCI-P3 (la norme de mesure des couleurs la plus courante sur les VR) est ainsi couvert à 100%, tandis que la luminosité maximale peut monter à 2000 nits. Mais, en soit, les TV QLED ne sont “que” des TV LCD avec un système de rétroéclairage plus perfectionné.

La structure d’une TV LCD dans le détail

Les avantages des TV QLED

Le QLED n’est pas forcément moins intéressant que l’OLED. Les TV QLED profitent ainsi d’une luminosité souvent plus élevée et d’un filtre antireflet efficace. Deux critères importants si votre TV est amenée à être utilisée en journée, dans une pièce où la lumière circule beaucoup. Côté prix, les TV QLED sont également souvent de meilleures affaires que l’OLED. Les tarifs de base au lancement sont certes élevés, mais les promotions sont nombreuses et régulières, tandis que les constructeurs misent très souvent sur une offre de remboursement (ODR) pour appâter le chaland.

Les inconvénients des TV QLED

En revanche, les TV QLED auront du mal à lutter face à l’OLED concernant le taux de contraste, le temps de rémanence et la finesse d’écran. Les angles de vision sont également un peu moins bons. Samsung dispose par contre d’une certaine expertise dans le traitement logiciel de l’image, pour notamment réduire artificiellement le temps de rémanence. Les TV QLED, notamment celles de Samsung, restent donc de très bons modèles et ont également l’avantage d’être proposées dans une très grande variété de tailles (de 49 à 88 pouces).

En résumé, opter pour une TV QLED n’est pas dénué de sens, car ce type de téléviseurs a ses avantages : très bonne luminosité, rapport “taille-prix” intéressant, filtre antireflet… Ce sont peut-être des TV mon “cinéphiles”, mais plus adapté pour le quotidien, en journée et sur tous les types de programmes. A l’heure actuelle, Samsung reste le “roi” du QLED, avec notamment la QE55Q70T, qui affiche un très bon rapport qualité-prix.

Avantages du QLEDLuminosité élevéeFiltre anti reflet efficace chez SamsungPlus de tailles que sur l’OLEDInconvenients du QLEDRémanence potentiellement élevéeContraste limitéAngles de vision

Les meilleurs prix pour la TV QLED Samsung QE55Q70T

Offres

Rue du commerce

859,00 €Livraison 29,99 €

Fnac Marketplace

979,99 €Livraison gratuite

Darty

1.032,20 €Retrait en magasin

Rakuten

1.089,00 €Livraison gratuite

Mini-LED : le meilleur des deux mondes ?

Enfin, le troisième terme que l’on croise régulièrement dès que l’on parle de TV en 2021, c’est “mini-LED”. Samsung, encore lui, a ainsi inauguré ses TV “Neo QLED” le mois dernier, qui proposent un rétroéclairage à base de mini-LED, pour un résultat à priori très réussi. Pas plus tard qu’il y a deux semaines, Apple a également présenté son nouvel iPad Pro 12,9 pouces, qui mise lui aussi sur le mini-LED. Mais qu’est-ce donc ? Tout simplement une nouvelle génération de rétroéclairage, qui permet d’obtenir un rendu de l’image bien plus précis et contrasté.

Explications : jusqu’à présent, la plupart des TV LCD grand public utilisaient un système de rétroéclairage que l’on appelle “Edge LED”. Les diodes blanches sont ainsi placées autour de l’écran, mais nous n’en trouvons pas nécessairement ailleurs, à l’opposé du système “Full LED” (ou “Direct LED”), plus onéreux et qui utilise des diodes sur l’intégralité du panneau derrière l’écran. Le mini-LED est en quelque sorte une évolution du Full LED et va utiliser des Leds bien plus petites (jusqu’à 40 fois sur les modèles Samsung) et bien plus nombreuses. Sur une TV Full LED “classique”, on trouve en général moins de 1000 leds derrière la dalle. Sur un modèle mini-leds,ce sont plusieurs dizaines de milliers de leds qui sont réparties sur des centaines de zones à l’arrière du panneau.

Ce procédé a l’avantage d’offrir un bien meilleur contrôle de la luminosité et du contraste, réunissant ainsi les avantages de l’OLED et du QLED. Les nouvelles TV Neo-QLED de Samsung ont par exemple un pic lumineux mesuré à 1750 nits (ou cd/m2) selon Les Numériques, tout en offrant un taux de contraste bien plus élevé que sur du LCD “classique”. Bref, c’est un peu le meilleur des deux mondes.

Les TV mini-LED commencent doucement à sortir sur le marché, mais les prix sont pour le moment élevés. Une Neo-QLED chez Samsung se négocie ainsi aux alentours de 1800€ pour un modèle 55 pouces et plus de 2500€ pour du 65 pouces. Comme d’habitude avec ce genre de nouvelle technologie, les premiers modèles se paient au prix fort, mais deviennent rapidement plus abordables. Les téléviseurs mini-LED ont dans tous les cas tous les arguments pour concurrencer sérieusement l’OLED.

Avantages du mini-LEDLuminosité importante, idéal si votre TV est dans une pièce très lumineuseBon taux de contrasteInconvénients du mini-LEDAngles de visionTarifs encore élevés

Les meilleurs prix pour la TV Mini-LED Samsung Neo QLED QE50QN90A

Offres

Boulanger

1.690,00 €Retrait en magasin

Darty

1.699,00 €Retrait en magasin

Fnac

1.799,00 €Retrait en magasin

Quelle est la meilleure TV pour le jeu vidéo ?

Si vous lisez cet article sur Jeuxvideo.com, c’est probablement parce que vous êtes, aussi, un joueur ou une joueuse invétéré(e). Vous vous demandez alors sans doute quel type de TV il faut privilégier dans ce cadre. Sachez que l’OLED et le QLED offrent tous les deux de solides arguments en faveur de la pratique du JV : l’OLED a un taux de rémanence très bas et est donc particulièrement à l’aise avec les images qui bougent très rapidement. Le QLED est moins bon sur la rémanence (mais reste tout de même à un niveau suffisant pour du jeu vidéo), mais affichera une image en général plus lumineuse et propose souvent un filtre anti-reflet très efficace. Un point important à prendre en compte si vous jouez en journée et que vous ne voulez pas perdre en visibilité pendant votre partie.

D’une manière générale, quelques modèles de TV se démarquent en matière de jeu vidéo : la LG OLED 55CX est par exemple compatible Freesync/G-Sync (ce qu’on appelle le VRR) et peut monter à 120Hz en 4K. Une aubaine pour les possesseurs de PC puissants ou de PS5 et Xbox Series X, qui vont alors profiter d’une image plus fluide, sans effet de déchirement. La gamme CX est renouvellée en 2021 et elle est progressivement remplacée par la gamme C1. Pour les amateurs de “petits” formats, une dalle de 48 pouces (121cm) est d’ailleurs disponible dans cette référence : la toute dernière LG OLED48C1 qui dispose de toutes les technologies qu’un gamer peut attendre. Samsung n’est pas en reste : les nouvelles TV NEO QLED, qui utilisent la technologie mini-LED proposent également une compatibilité Freesync/G-Sync et intègrent un mode “jeu” intéressant, qui permet d’afficher des informations en plus – comme le nombre de FPS – ou de modifier le ratio. Clairement, si vous avez le budget, ce sont ces quelques types de modèles de TV qu’il faut privilégier, d’autant plus qu’elles sont toutes compatibles HDMI 2.1 et donc capables de monter à 120 images/secondes en 4K.

OLED, QLED, mini-LED… Voici, en gros, les trois termes à surveiller si vous souhaitez investir dans une TV “tournée vers l’avenir” en 2021. Chaque technologie a ses avantages et ses inconvénients et sied davantage à tel ou tel type d’utilisation. Comme toujours sur ce type de produit, la nouveauté se paie au prix fort, mais les coûts baissent d’année en année.

Quelle TV offre la meilleure luminosité ?

En matière de “pic lumineux” (qui correspond à la luminosité maximale d’un écran), les TV Neo-QLED de Samsung battent des records, grâce à l’usage de la technologie mini-LED. Ce rétroéclairage s’avère très complet et permet notamment de bien mettre en valeur les contenus HDR. L’OLED est par ailleurs en retrait sur ce point, mais se rattrape par son taux de contraste imbattable.

Qu’est-ce que le VRR ?

VRR signifie “Variable Refresh Rate”, ou “taux de rafraîchissement variable”. C’est une technique qui consiste à adapter le taux de rafraîchissement de l’écran en fonction du nombre d’images par seconde diffusées. Une fonction très prisée dans les jeux vidéo, qui évite des effets de “tearing” ou “déchirement de l’image” lorsque le jeu est par exemple plus rapide que le taux de rafraîchissement de l’écran. Une TV est compatible VRR lorsqu’elle porte la mention “Freesync” ou G-Sync”.

Qu’est-ce que l’input lag pour les jeux vidéo ?

L’input lag désigne l’écart de temps entre le moment où l’on envoie un signal à la TV et le moment où le résultat s’affiche à l’écran. Exemple concret : appuyer sur le bouton de saut dans un jeu de plateforme et voir le saut se faire à l’écran en quelques millisecondes. C’est une donnée très importante, notamment si vous jouez à haut niveau sur des jeux compétitifs et/ou rapides. Aujourd’hui, la plupart des TV modernes proposent un input lag bas, et certains modèles ont par ailleurs un mode “jeu”, qui l’améliore un peu plus.

Lire l’article original sur jeuxvideo.com


TV OLED, QLED et mini-LED : quelles sont les différences ? Quelle TV 4K pour le jeu vidéo ? - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *