Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

ce jeu de survie fait par 5 personnes a fait 3 millions en 15 jours



Sorti le 2 février 2021 sur Steam, Valheim est un jeu qui n’avait sans doute pas vocation à faire la une de tous les gros médias spécialisés sur le jeu vidéo. Développé par Iron Gate Studios, soit une équipe composée de 5 personnes, le titre est à ce jour le jeu le plus joué sur Steam avec un nombre de joueurs connectés qui dépasse presque l’entendement. Plus de 360 000 personnes qui découvraient le monde de Valheim il y a quelques jours, c’est tout simplement un chiffre supérieur au nombre de joueurs sur GTA 5 ou Destiny 2 par exemple. Certainement pris de court par ce succès phénoménal et inattendu, l’éditeur Coffe Stain Publishing s’est fendu d’un communiqué pour exprimer leur joie, la gratitude envers les joueurs, mais aussi nous communiquer quelques chiffres de rigueur. Valheim, en 16 jours d’exploitation, ça représente 3 millions de ventes, plus de 60 000 critiques positives de joueurs sur Steam, le 7è jeu le plus streamé sur Twitch, dépassant CS : GO, DOTA 2 et Minecraft, ce qui représente d’ores et déjà 20 millions d’heures de gameplay regardées sur la plateforme d’Amazon. Bref, si vous doutiez encore de Valheim, et si jamais vous découvrir son existence à travers cet article, vous voilà fraîchement informé.

Comment justifier un tel succès en si peu de temps ? Il est vrai que si l’on s’arrête aux graphismes du jeu, il y a de quoi être rebuté. Vilain visuellement parlant, le jeu se distingue par son concept puisqu’il s’agit d’un jeu de survie en mode ouvert, mais qui se génère de façon procédurale, le tout dans un univers de Vikings. Après avoir créé son personnage, le joueur se retrouve catapulté dans ce monde hostile, uniquement habillé d’un pagne. La première chose à faire est donc de se créer un abri, de trouver de la nourriture, fabriquer des armes, puisqu’autour de soi traînent des force maléfique et des esprits puissants. Le but étant de devenir le plus valeureux des guerriers et d’accéder au Valhalla, il ne faut en aucun cas traîner. Si dans l’absolu Valheim reprend les mêmes mécaniques des jeux de survie classiques, sachez qu’il parvient à se distinguer par le fait que réparer ses constructions et son équipement ne demande ni de ressource supplémentaire et encore moins d’argent. La gratuité de ces éléments permet au joueur de se concentrer sur d’autres mécaniques du jeu, d’autant qu’il va falloir gérer la vie et l’endurance de son personnage à travers la nourriture qu’on cueille et qu’on chasse. Point important : si le personnage ne mange pas, il ne meurt pas pour autant, ce qui permet là aussi de se libérer du stress. 

Jeu de survie dans ses fondements, Valheim est aussi un titre qui favorise l’exploration du monde Viking, un genre pour le moins populaire en ce moment et bien apprécié des joueurs. Mieux, le titre offre un gameplay qui se rapproche des gros jeux d’action du moment, avec un système de combat plus poussé sur les jeux de survie basiques. Il est en effet possible de parer et d’esquiver les attaques des ennemis grâce au bouclier, mais aussi de réaliser différents types de combos, sachant que des boss impressionnants (type Dark Souls) sont aussi là pour corser l’aventure. Valheim semble du coup avoir repris les meilleurs ingrédients des Action-RPG AAA du moment, mais avec cette composante multijoueur (jusqu’à 10 personnes), sachant qu’il est possible de désactiver le “friendly fire” pour éviter sur les joueurs ne se massacrent entre eux et donc de ruiner l’expérience du jeu de survie en équipe. Si Valheim est un jeu qui se veut avant tout PvE, il n’est pas interdit qu’un mode PvP puisse se rajouter dans les prochains mois. Mais clairement, l’inspiration première de ce titre fut avant tout Zelda Breath of the Wild, avec cette notion de combattre les environnements de manière permanente. Clairement pas la plus mauvaise des inspirations…

Lire l’article original sur jeuxactu.com


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *