Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Microsoft ferme sa plateforme de streaming, Ninja et Shroud sont libres


Coup de théâtre dans le monde du streaming, Mixer va fermer ses portes à partir du 22 juillet prochain, quatre ans à peine après son lancement. L’annonce a d’abord été faite par le site The Verge qui précisait qu’en vertu du manque d’audience, il était difficile pour Microsoft de continuer à rivaliser face à ses concurrents tels que Twitch, YouTube Gaming ou bien encore Facebook Gaming. Une belle opportunité pour ce dernier qui cherche à se faire connaître du grand public, en sortant de l’ombre de Twitch et de Facebook. Aussi, dans un long message posté sur le blog de Mixer, on apprend que tout le contenu de Mixer va être automatiquement transféré vers la plateforme de streaming de Mark Zuckberg.

 

Il est devenu clair que nous avions besoin de temps pour faire grandir notre communauté en termes de streaming, mais que cela ne correspondait pas à la vision et à l’expérience que Microsoft et Xbox voulaient proposer aux joueurs. Nous avons donc décidé de fermer le côté opérationnel de Mixer et d’aider notre communauté à se diriger vers une autre plateforme. Pour mieux servir les besoins de notre communauté, nous faisons équipe avec Facebook afin que la communauté de Mixer transitionne vers celle de Facebook Gaming.

 

Si l’on retiendra de cette annonce la fermeture de Mixer, il faut aussi mettre en lumière les intentions de Facebook qui souhaite clairement sortie de l’ombre de Twitch et de YouTube en s’imposant comme un challenger de taille. Si Ninja et Shroud (les deux plus gros streameurs qui avaient rejoint Mixer après un partenariat généreusement rémunéré – 30 millions de dollars pour le premier, 10 millions pour le deuxième) sont désormais libres et peuvent, s’ils le souhaitent, retourner sur Twitch, d’autres gros streameurs tels que Gothalion ont annoncé leur arrivée sur Facebook Gaming.

Si l’on en croit les propos de The Verge, le move de Microsoft de fermer Mixer pour se rapprocher de Facebook Gaming a pour but de toucher un public plus large avec le fameux xCloud, avec notamment l’intégration d’une fonction similaire à celle de Google Stadia : jouer immédiatement à un jeu après avoir vu un trailer ou une vidéo de gameplay. Si l’excuse semble toute trouvée, certains signes avant-coureurs laissaient présager de la mauvaise santé de Mixer, et surtout de sa non-popularité auprès des spectateurs. Les chiffres tombés en plein confinement étaient déjà une alerte, puisque là où tous les acteurs ont réussi à performer en doublant voire triplant leurs audiences, Mixer a fait du sur place avec seulement 0,2% de croissance entre avril 2019 et avril 2020.

A titre de comparaison avec la concurrence, on sait que l’audience de Twitch s’est littéralement envolée avec une augmentation de 101% par rapport à l’an dernier (50% juste entre mars et avril 2020). De son côté, YouTube Gaming s’en sort pas si mal puisque la plateforme de Google a enregistré une hausse de 14% entre mars et avril 2020, soit une progressin de de 65% par rapport à 2019. Facebook Gaming n’est pas en reste avec une croissance de 72% entre mars et avril 2020, soit une progression de 238% par rapport à 2019.

Si Mixer fait figure de vilain petit canard dans le monde si prisé du streaming, ce n’est pas qu’une question de gros sous, puisque selon le site onMSFT.com, Mixer traversait une crise interne assez importante, avec notamment des licenciements et des coupes budgétaires qui n’auraient pas permis à l’entreprise de travailler correctement. Pire encore, avec l’annonce de la fermeture, certaines langues se sont déliées sur Twitter, précisant que les employés n’étaient même pas au courant de la fermeture du service, et qu’ils l’ont appris par la presse comme tout le monde. Le coup est dur à encaisser.

We didn’t know this was coming. We found out right before you.

— Tara Voelker Wake (@LadieAuPair) 22 juin 2020

Lire l’article original sur jeuxactu.com


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *