Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

un beat’em all à la Streets of Rage 4


Après nous avoir annoncé l’arrivée prochaine d’un jeu vidéo Goldorak (production dans laquelle est impliqué Julien Hubert, ex-rédacteur en chef de Gameblog), Microids continue de surprendre son monde en nous révélant l’existence de Astérix & Obélix : Baffez-les Tous, un beat’em all (ou beat’em up, c’est au choix) dans la pure lignée du Streets of Rage 4 de DotEmu. Il faut comprendre par-là que les développeurs ont fait le même choix artistique de réaliser l’ensemble du jeu à la main, avec les techniques ancestrales. En gros, personnages, décors et animations, tout a été fait à la main. Il s’agit d’un véritable parti-pris pour rendre hommage au style de l’animation 2D et qui permet du coup au jeu d’afficher un esthétisme incroyable et léché qui parviendra à faire face aux affres du temps, contrairement aux jeux en 3D. Difficile du coup de ne pas penser au jeu que Konami avait développé en 1992 sur borne d’arcade, et il est évident que les créateurs de ce Astérix & Obélix : Baffez-les Tous a dû certainement s’en inspirer.

Astérix & Obélix : Baffez-les Tous est l’oeuvre de Mr Nutz Studios, que les plus jeunes connaissent pour le jeu Toki, mais aussi pour le jeu Mr Nutz, jeu de plateforme culte sorti dans les années 90 sur Super Nintendo et édité à l’époque par Ocean. On retrouve donc Philippe Dessoly au poste de Directeur Artistique et Pierre Adane comme Président aux commandes de ce projet. Jouable en coop’ à deux en local (pas de coopération online de prévu), ce Astérix & Obélix : Baffez-les Tous est annoncé pour cet automne 2021 sur PC, PS4, Xbox One et Nintendo Switch, sachant qu’il sera rétrocompatible sur PS5 et Xbox Series X|S. Pour l’instant, il s’agit d’une annonce, mais on devrait en savoir davantage dans les mois à venir. Ah oui, dernière chose, c’est encore Julien Hubert qui est à la production du jeu. Décidément, il est partout !


Lire l’article original sur jeuxactu.com


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *