Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Valve fait machine arrière sur le free-to-play


Valve fait machine arrière sur le free-to-play - Actualités des Jeux Videos

Depuis 2018, n’importe qui peut profiter de Counter-Strike : Global Offensive sans lâcher un seul euro, mais Valve vient de revenir sur ce système, et fermera désormais de nombreuses features aux joueurs qui ne payent pas. Le problème est simple : l’explosion du nombre de tricheurs, qui peuvent désormais créer des comptes Steam de manière illimitée, afin de jouer à CS:GO avec toute une batterie de cheats activés. En cas de ban VAC, il suffit alors d’ouvrir un nouveau compte, sans que cela ne coûte un centime. L’idée était en 2018 d’attirer plus de joueurs sur le FPS compétitif, les joueurs “payants” n’ayant que pour seul avantage l’accès au statut “Prime” censé garantir un matchmaking avec des joueurs de confiance. Sauf qu’en réalité, les joueurs n’ayant rien payé pouvaient aussi accéder à ce statut sans investir un seul euro dans le jeu.

 

Désormais, tout ceci sera impossible comme l’explique un post fait sur le forum officiel du jeu. Désormais, les joueurs free-to-play pourront profiter du jeu sur les serveurs de la communauté, mais il sera impossible d’avoir accès au matchmaking compétitif à moins de passer Prime. Bien sûr, il sera également impossible d’obtenir ce statut gratuitement, ce qui veut dire que les tricheurs amateurs de la multiplication de comptes en seront pour leurs frais. Ceci dit, si cette nouvelle politique devrait décourager la triche à grande échelle, elle ne résoudra pas le problème. On se souvient en effet qu’avant 2018, CS:GO voyait ses ventes exploser à chaque période de soldes, les tricheurs se créant de véritables stocks de comptes afin de pouvoir continuer leurs méfaits.

 

 


Lire l’article original sur jeuxactu.com


Valve fait machine arrière sur le free-to-play - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *