Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Assassin’s Creed : les missions secondaires du premier jeu ont été rajoutées en 5 jours !


Sorti en 2007 sur PlayStation 3 et Xbox 360 puis l’année suivante sur PC, Assassin’s Creed a lancé le début d’une saga majeure du jeu vidéo, et Ubisoft s’apprête à sortir un nouvel opus chez les Vikings en fin d’année. Mais le premier titre a pris de l’âge, le gameplay est rigide, et outre la quête principale, il n’y a pas grand-chose à faire, outre l’escalade de points d’intérêt pour dévoiler la carte et quelques missions pour aider des PNJ. Eh bien, figurez-vous qu’à l’origine, ces objectifs secondaires n’existaient pas… cinq jours avant le lancement ! Et nous les devons… au fils d’Yves Guillemot !

C’est Charles Randall, programmeur sur Assassin’s Creed, qui a raconté cette histoire insolite sur Twitter aujourd’hui. Retour en 2007, le jeu était presque terminé, le studio fier du travail accompli et le titre allait passer gold, et donc partir au pressage, cinq petits jours plus tard. Mais voilà, une information cruciale tomba pour les développeurs : le fils du PDG d’Ubisoft avait joué à Assassin’s Creed, et il le trouvait ennuyeux, avec peu de choses à faire. Panique dans le studio, qui décida de lancer un plan improbable : créer et implémenter des missions secondaires dans Assassin’s Creed en cinq jours seulement, sans bugs si possible, car le passage en gold devait se fait juste après ce délai. Charles Randall raconte ainsi qu’il a regroupé un maximum d’ordinateurs dans la salle de conférence, et qu’il s’est retrouvé avec quatre ou cinq autres développeurs pour concevoir ces objectifs additionnels. Là, c’est un peu flou dans les souvenirs du programmeur, mais la mission a été accomplie, et il est plutôt fier du résultat final… sauf qu’il y a quand même eu un bug dans ces éléments rajoutés au dernier moment.

Eh oui, Charles Randall s’excuse auprès des joueurs, mais une mission secondaire a un petit souci, qui empêche d’ailleurs d’avoir tous les Succès ou Gamer Points. C’est tout bête, une cible doit être assassinée, mais parfois, elle passe au travers du décor. Le joueur n’est pas considéré comme l’assassin, et n’a donc pas ses points, mais le jeu estime bien que la cible est morte, et ne la fait donc pas réapparaître. Très frustrant pour les joueurs qui aiment terminer leurs jeux à 100 %, mais c’est le seul bug connu après cinq jours de travail acharné…

Depuis, la franchise a bien évolué, avec des opus complètement bugués au lancement, et des volets qui fourmillent d’objectifs secondaires un peu plus intéressants que ceux du premier épisode de la saga. Pour rappel, Assassin’s Creed Valhalla est attendu en fin d’année sur PC, PS4, Xbox One, PS5 et Xbox Series X, vous pouvez déjà le précommander à la Fnac contre 59,99 €.

Amaury M. / Clint008
Rédacteur – Testeur

Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J’aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre :

Lire l’article original sur gamergen.com


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *