Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

GTA III a vingt ans, retour sur le titre fondateur en images

News jeu GTA III a vingt ans, retour sur le titre fondateur en images

Publié le 22/10/2021 à 13:44

GTA III a révolutionné le jeu vidéo d’action lors de sa sortie en octobre 2001, à une époque où les codes du jeu vidéo du nouveau millénaire étaient encore à écrire. Vingt ans plus tard, il est toujours aussi culte.

Récompensé d’un 17/20 sur notre site à l’époque de sa sortie en 2001 sur PS2, puis d’un 18/20 en 2004 sur Xbox, Grand Theft Auto III était un must-have sur les consoles de sixième génération. Il avait tout : un monde vaste et hyper riche, avec énormément de détails dans la ville, un gameplay assez soigné en général, une durée de vie gigantesque pour l’époque, et quelques révolutions. En effet, si des jeux avec un très bon scénario existaient déjà, GTA III fait passer la narration au-dessus de tout, avec une qualité quasi-cinématographique, tant dans l’écriture que dans l’interprétation par les acteurs.

Les polémiques

GTA III a aussi marqué le monde parce qu’il osait : les deux premiers épisodes – très différents car plus axés sur la conduite, et vus de dessus – avaient déjà subi des polémiques quant à leur contenu violent. GTA III fait “plus fort” (si l’on peut dire), puisqu’il s’inscrit dans un environnement encore plus réaliste, graphiquement et scénaristiquement. Le jeu se déroule dans Liberty City, une ville inspirée de New-York, et sort un mois et demi après les attentats du 11 septembre. Il faut se rappeler du contexte de l’époque : Microsoft Flight Simulator avait été accusé dès le lendemain des attentats d’avoir servi de simulateur aux kamikazes, et on ne compte plus le nombre de jeux qui ont repoussé leur sortie pour éviter des polémiques lié au drame new-yorkais.

Finalement, GTA III sortira le 22 octobre au lieu du 2 octobre, et subira quelques modifications dues au traumatisme post-11 septembre : changement de couleur des voitures de police, modification d’une mission où des mafieux sont tués par une explosion alors qu’il devait s’agir de civils dans le scénario original, le personnage de Darkel et ses missions rodéos (présentes dans GTA II) visant à tuer le plus de monde possible en un temps donné ont été supprimés, les écoliers et bus scolaires ont été retirés du jeu, etc …

Malgré ces modifications de dernière minute, ce n’est un secret pour personne, GTA III a été encensé par la critique vidéoludique mais fait l’objet de nombreuses polémiques au sujet de sa violence, même si souvente teintée de second degré. Il est même devenu pendant longtemps le cheval de bataille des associations combattant la violence dans les jeux vidéo. Il a été largement censuré dans certains pays, comme en Australie, et le jeu est devenu responsable de la demande de cartes d’identité chez certains revendeurs, pour les jeux classés M par l’ESRB.

Un jeu fondateur

Mais comme nous le disions, vingt ans après on se souvient surtout de la qualité du titre. Un nombre colossal de missions pour l’époque (73 missions), une ville vaste, riche non-seulement en détails visuels, mais également en activités avec des missions secondaires (taxis, pompiers, ambulanciers, etc …), des conducteurs sages et d’autres complètement fous, des PNJ qui interagissent entre eux, un cycle jour-nuit et des événements météorologiques … Le nombre de véhicules et d’armes est conséquent, là aussi offrant une grande variété de gameplay. GTA III est un véritable simulateur urbain. Il propose d’ailleurs différents quartiers très divers, avec des ambiances et des populations différentes. Ajoutons également la qualité sonore exceptionnelle, pas seulement grâce à l’interprétation des acteurs et aux effets sonores, mais surtout grâce à plusieurs stations de radio variées, avec un style propre.

GTA III est le jeu le plus vendu de l’année 2001 (alors que sorti en octobre) aux Etats-Unis, et le second le plus vendu derrière GTA : Vice City en 2002. Il a été élu Jeu de l’année par plusieurs médias, et encensé pendant plusieurs années pour toutes ses qualités et son originalité. Surtout, GTA III a quasiment fondé le genre du GTA-Like à lui tout seul. Pour beaucoup, aujourd’hui, la saga GTA est même née avec ce troisième épisode, le premier en vue TPS. Il a codifié le genre du jeu d’action en monde ouvert moderne, repris par des licences comme Mafia, Saints Row ou Sleeping Dogs. C’est sans aucun doute l’un des jeux les plus influents de toute l’Histoire du jeu vidéo, et encore aujourd’hui une référence en termes de narration.

La postérité

D’autre part, GTA III est le père de deux spin-offs eux aussi encensés par la critique et le public : GTA : Vice City et le cultissime GTA : San Andreas. Les deux titres seront d’ailleurs les deux jeux les plus vendus de la console la plus vendue, la PlayStation 2 (GTA III est le quatrième jeu le plus vendu de la console). On notera aussi les titres sortis sur consoles portables, GTA Advance sur GBA, mais surtout GTA : Liberty City Stories, sorti sur PlayStation Portable et écoulé à 7,72 millions d’exemplaires, en faisant – de loin – le jeu le plus vendu de la console. Le deuxième jeu le plus vendu de la PSP est d’ailleurs GTA : Vice City Stories, autre épisode portable tiré du spin-off de GTA III, GTA : Vice City.

Si GTA IV et GTA V ont largement fait évoluer la formule, dans des styles très différents, il reste évident qu’ils sont les successeurs directs de GTA III. La qualité du titre et de ses deux spin-offs est d’ailleurs telle que la compilation GTA : The Trilogy – Definitive Edition qui arrive prochainement n’est finalement pas une grande surprise. Liberty City, Vice City et Los Santos ont encore beaucoup à offrir aux joueurs, et on attend de connaitre l’étendue des améliorations et modifications des jeux originaux avec impatience.

Pour rappel, Grand Theft Auto : The Trilogy – The Definitive Edition doit sortir le 11 novembre sur PC, PS5, PS5, Xbox Series, Xbox One, Switch, iOS et Android.

Par Damien-Scaletta, Rédaction jeuxvideo.com

MPTwitter

Lire l’article original sur jeuxvideo.com

GTA III a vingt ans, retour sur le titre fondateur en images - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *