Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

le montant des primes des patrons révélé, c’est indécent


L’histoire et la polémique qui entourent le lancement de Cyberpunk 2077 est désormais un cas d’école, inutile de revenir dessus. Si le titre développé par CD Projekt Red n’a pas été à la hauteur de ses promesses, cela ne l’a pas empêché de se vendre comme des petits pains. Huit millions de pré-commandes, 13.7 millions de copies vendues à la date arrêtée du 31 décembre 2020 et seulement 30 000 exemplaires remboursés par le studio (des chiffres qui n’englobent donc pas le refund de Sony ni de Microsoft), autant vous dire que commercialement parlant, le jeu est un succès planétaire. On se rappelle d’ailleurs que lors des premières semaines de polémique, les dirigeants de CD Projekt Red avaient certifié sur l’honneur verser la totalité des bonus à ses employés quelle que serait la note obtenue sur Metacritic. Bien évidemment, la somme de ces montants n’avaient été nullement communiquée, ce qui est assez normal.

Mais c’était sans compter les indicrétions de Jason Schreier, le journaliste de Bloomberg, qui s’est fendu d’un article pour donner tous les détails des primes obtenues par le studio polonais. Et ce qui en ressort avant tout, c’est que les principaux dirigeants sont repartis avec un joli pactole. On apprend que les ventes de Cyberpunk 2077 ont permis au studio d’obtenir la somme de 29,8 millions de dollars de primes et bonus, à répartir au sein du studio, et de ses quelques 865 employés ayant participé au développement du jeu. Bien sûr, le montant de ces primes diffèrent en fonction du grade et un employé dit “lambda” ne touchera pas autant qu’un responsable de projet par exemple. Dans cette répartition, la moyenne des bonus est de 34 000$ par personne selon Jason Schreier, qui explique qu’un employé classique recevra entre 5 000 et 8 000$ de primes contre 15 000 à 20 000$ pour un responsable.

En revanche, en ce qui concerne les dirigeants, c’est une autre histoire, puisque d’après le papier de Bloomberg, une enveloppe supplémentaire de 28 millions de dollars a été débloquée pour les 5 membres du conseil d’administration. Macin Iwiński et Adam Kiciński, les deux co-CEO de CD Projekt Red ont touché un pactole de 24 millions de Zloty, ce qui équivaut à 6.3 millions de dollars par tête. Quant à Adam Badowski, l’un des autres pontes du studio polonais a reçu la coquette somme de 4.2 millions de dolars. S’il s’agit de sommes astronomiques, sachez que ces derniers auraient pu toucher encore plus d’argent si le cours de l’action ne s’était pas écroulé de 57% au moment du bad buzz. Contacté par nos confrères anglais d’Eurogamer, Adam Kiciński a déclaré que ces sommes n’ont rien d’anormales et que la moitié de la somme va au conseil d’administration, comme il était prévu depuis le départ. Forcément, avec tout le tapage médiatique autour du jeu, des sommes aussi importantes peuvent choquer le grand public.

A en croire, Jason Schreier, certains salariés s’attendaient à recevoir une somme plus conséquente, précisant que si Cyberpunk 2077 avait été de meilleure facture et ainsi éviter le bad buzz, les ventes auraient été supérieures et leurs primes également. Toutefois, il faut préciser qu’un des employés de CD Projekt Red a insisté sur le fait que les dirigeants avaient fait un effort en réévaluant le salaire des employés qui étaient au plus bas de l’échelle salariale. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Lire l’article original sur jeuxactu.com


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *