Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

L’ESRB rvle un dtail de poids, l’infiltration de retour ?

L'ESRB rvle un dtail de poids, l'infiltration de retour ? - Actualités des Jeux Videos

Il s’est pass tellement de choses depuis son annonce lors du Summer Game Fest Kickoff Live que vous l’aviez sans doute oubli, mais le trs piton Death Stranding reviendra bientt sur PlayStation 5 dans une version Director’s Cut qui nous rserve peut-tre quelques surprises…

voir aussi : Metal Gear Solid : L’ancien doubleur de Snake donne ses infos sur les rumeurs d’un remake

Le factieux Hideo Kojima y avait surpris son monde, en dvoilant une bande-annonce en forme de clin d’oeil, puisque le discret Sam Porter singeait les mthodes d’infiltration d’un certain Snake, avant de finalement se raviser. Pourtant, les premiers lments entourant le “prochain” jeu de Kojima Productions commencent merger.

Coupez-moi l’directeur !

La version revue et corrige du premier jeu de Kojima Productions est dj passe entre les mains de l’ESRB, un processus qui pourrait tout fait donner un indice quant l’imminence de sa sortie, mais qui permet de deviner l’un des ajouts de ce portage New-Gen. 

En comparant la nouvelle fiche avec celle de l’originale de 2019, un dtail saute immanquablement aux yeux, puisqu’une ligne a entre-temps t rajoute :

Il s’agit d’un jeu d’action dans lequel les joueurs incarnent un coursier (Sam Porter) transportant des colis dans un environnement post-apocalyptique. Lorsque les joueurs traversent un terrain montagneux, ils peuvent tre attaqus par des colons humains et des apparitions fantomatiques. Les joueurs peuvent se servir de mitrailleuses, de grenades et de fusils de chasse pour tuer les ennemis ; les changes de tirs sont mis en vidence par des coups de feu ralistes, de grandes claboussures de sang et des cris de douleur. Dans certains niveaux, les joueurs peuvent effectuer des liminations furtives des ennemis (par exemple, trangler les personnages par derrire). Les cinmatiques contiennent des exemples de violence plus intenses : un homme et un bb abattus, ce dernier accidentellement (des claboussures de sang apparaissent sous le bb) ; un personnage tirant une balle dans la tte d’un patient comateux ; un homme se poignardant plusieurs reprises au loin. Une poigne de scnes dpeignent un personnage avec ses fesses exposes. Les mots f**k et sh*t apparaissent durant les dialogues.

Voil qui expliquerait donc la curieuse scne mettant en scne un… carton : les liminations furtives pourraient jouer un rle bien plus important que dans la version d’origine, qui les proposait dj. Toujours est-il que cet ajout ne saurait tre innocent, dans la mesure o les mthodes de l’ESRB n’ont pas chang entre 2019 et aujourd’hui.

Kojima tenterait-il doucement mais srement de renouer avec son genre de prdilection ? Il faudra pour la savoir patienter jusqu’ la sortie de Death Stranding Director’s Cut, prvu “bientt” sur PS5.

Faut-il s’attendre au retour des missions VR ? La strangulation est-elle une pratique comme une autre ? Faites-nous part de vos avis infiltrs dans les commentaires ci-dessous.

Lire l’article original sur gameblog.fr

L'ESRB rvle un dtail de poids, l'infiltration de retour ? - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *