Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

quand Naughty Dog parle de la next-gen


Sans contestation possible, The Last of Us Part. II est, techniquement, un aboutissement pour la PlayStation 4. Même avec un certain downgrade depuis la démo de l’E3 2018, Naughty Dog a su constituer une aventure graphiquement sublime, repoussant la machine dans ses moindres limites : d’ailleurs, il s’agit un peu là de la marque de fabrique du studio qui, à chacune de ses productions, apprend à exploiter pleinement les différentes PlayStation. À l’approche de la PS5, nous sommes forcément curieux de voir jusqu’où l’entreprise sera capable d’aller : du côté de Neil Druckmann, vice-président de Naughty Dog et directeur du développement de The Last Of Us 2, la nouvelle génération devrait faire office de véritable bouffée d’air frais. C’est en tout cas ce qu’il explique au micro de l’ex-président de Nintendo America Reggie Fils-Aimé, qui tient désormais un podcast avec un journaliste renommé. 

“À la fin d’une génération, vous en sentez toujours les contraintes. Vous avez constamment l’impression de repousser les limites et de chercher les failles pour aller plus loin, que cela concerne la mémoire, le processeur ou la vitesse du disque dur”, précise-t-il avant de déboucher sur la next-gen. “Le commencement d’une nouvelle console, c’est une lame à double tranchant. D’une part, vous devez créer une nouvelle technologie pour un nouveau hardware et ça peut être un engagement difficile. Mais de l’autre, vous ressentez soudainement cette liberté, en mode “Oh mon Dieu, on peut respirer à nouveau !””, imite-t-il. “On peut enfin rompre avec ces contraintes. L’une des nouvelles choses qui nous passionnent est ce SSD et ce qu’il représente pour nous pour faire des temps de chargement presque invisibles.” 

Neil Druckmann revient alors sur le développement de The Last of Us Part. II qui, il est vrai, a dû être fastidieux pour arriver au résultat que l’on connait désormais. “Nous avons travaillé tellement dur pour qu’une fois l’aventure lancée, vous ne voyez aucun écran de chargement ! Et il y a eu tellement de travail en coulisses pour arriver à cela, de la façon de concevoir les niveaux à leur découpe : tout est invisible pour le joueur, vous n’en verrez jamais rien. La PS5 et sa rapidité, en revanche, devraient alléger grandement le casse-tête de Druckmann et de son équipe. “Mais désormais, savoir que nous allons pouvoir charger les choses plus rapidement signifie simplement, pour nous autres designers, que nous n’allons plus être contraints de trouver de telles astuces. Cela va changer notre façon de penser les jeux. […] Je suis donc vraiment enthousiaste des portes qui s’ouvrent devant nous.”

Naughty Dog rejoint donc la longue liste des studios qui plébiscitent le fameux SSD de la PS5 : autant dire que l’on est particulièrement impatient de voir comment les jeux en tireront profit. 

Lire l’article original sur jeuxactu.com


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *