Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Horizon Forbidden West : Le comparer à Zelda Breath of the Wild, c’est justifié ?


News jeu Horizon Forbidden West : Le comparer à Zelda Breath of the Wild, c’est justifié ?

Publié le 04/06/2021 à 18:15, mis à jour le 04/06/2021 à 18:12

À la diffusion du trailer de gameplay de Horizon : Forbbiden West, la semaine dernière, la comparaison avec un certain jeu ne s’est pas fait attendre. Un jeu qui avait parasité le lancement du premier volet des aventures d’Aloy – du moins dans l’esprit des joueurs -, dépoussierant un genre qui semblait ne plus pouvoir surprendre, ainsi qu’une sortie seulement quelques jours après Horizon : Zero Dawn. Ce jeu, c’est bien sûr The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Une comparaison justifiée ?

Aujourd’hui, impossible de ne pas penser à Breath of the Wild quand un nouveau jeu en monde ouvert intègre un planeur et de la grimpette à tous les étages. On avait eu le cas avec Genshin Impact – qui n’était en plus pas aidé par son cel shading coloré -, le récent Biomutant et bien sûr Immortals Fenyx Rising, qui s’inspire très ouvertement du carton de Nintendo. Maintenant, c’est Horizon : Forbidden West qui est comparé au dernier opus des aventures de Link. Vous le voyez venir : le titre intègre… un planeur et de la grimpette libre.

Dans le trailer de gameplay diffusé récemment, Aloy utilise en effet son scanner pour repérer des points où grimper dans le décor, et déploie une sorte de paravoile 2.0 – baptisée l’Ailguide – pour amortir sa chute, après un saut. Et depuis la vidéo, deux interviews nous ont permis d’en apprendre plus sur l’exploration dans Forbbiden West, en particulier sur la grimpette. Alors on va déjà s’en tenir à ce que l’on sait vraiment.

Grimpette à perpète ?

Pour commencer : oui, dans cette suite, il sera possible de grimper quasi n’importe où. Mathijs de Jonge, game director, l’a confirmé dans les deux interviews majeures qui ont suivies la diffusion du trailer de gameplay, chez GameInformer et Julien Chièze. Sur le média américain, il dit par exemple : “Nous avons ajouté l’escalade libre. Vous êtes maintenant libre de grimper n’importe où, sur n’importe quelle roche, montagne ou falaise. Nous avons rendu (le monde ouvert, ndlr) encore plus engageant à explorer”.

Mais il reste encore cette histoire de scanner. Dans le gameplay de Forbidden West, Aloy donnait l’impression de pouvoir seulement s’accrocher à des endroits très précis du décor. On en apprend plus sur le sujet chez Julien Chièze, où Mathijs de Jonge précise qu’il y a en fait un système qui annote automatiquement les surfaces avec des points d’escalade et que le joueur peut voir avec le scanner pour trouver le chemin le plus rapide. En gros, pas besoin d’utiliser l’outil pour utiliser ces points d’escalade. C’est juste à titre indicatif.

Horizon : Forbidden West – Le trailer de gameplay se dévoile

Le vidéaste français s’est aussi laissé aller à quelques indiscrétions, en demandant par exemple s’il y avait des surfaces sur lesquelles il n’était au contraire pas possible de grimper. Et il s’avère qu’il y aura des parois parfois trop raides ou avec des prises pas assez solides pour s’y accrocher. De quoi guider davantage les joueurs dans certains cas, comme l’avait fait Breath of the Wild dans les temples et les sanctuaires, dont les murs ne pouvaient pas être escaladés. Dans la même interview, on apprend que les courants feront office de barrière naturelle dans les fonds marins. Des fonds marins d’ailleurs absents de Breath of the Wild.

Questions en suspend

Voilà tout ce que l’on sait de l’exploration dans Forbidden West à l’heure actuelle. Pour l’instant, aucune trace d’une barre endurance – il n’y en avait pas dans le premier opus – qui pourrait limiter cette mécanique. Et pour ce qui est de l’Ailguide, on en sait pas plus non plus. Sauf que, pour l’anecdote, elle avait déjà été testée pour le premier Horizon “des années avant sa sortie”, comme l’affirme Mathijs de Jonge chez GameInformer. Et que, combinée avec le nouveau système d’escalade, l’exploration du titre sera plus verticale que par le passé. De quoi nous emmener au sommet des structures de San Francisco, ville aperçue dans le trailer.

Bien sûr, Breath of the Wild ne se résume pas seulement à ses mécaniques d’exploration, même si elles font une bonne partie du job. Comme le rappelle le site TheGamer, c’est aussi des rencontres inopinées avec des PNJ dans le monde ouvert, la manière dont les animaux vivent et se déplacent, et une emphase toute particulière sur la physique des objets, mise à profit pour les énigmes et les combats. Des détails que nous ne pouvons pas encore juger pour Forbidden West, le trailer de gameplay dévoilé étant très dirigiste.

C’est certain, le nouvel Horizon et Breath of the Wild auront des similitudes, mais seront sans doute des jeux très différents. Néanmoins, avec l’exclusivité Ghost of Tsushima, Sony a fait un premier pas vers un monde ouvert moins dirigiste que la moyenne, avec des repères dépassant à l’horizon pour captiver la curiosité du joueur, à la manière de Breath of the Wild. Sucker Punch et Guerrilla ont peut-être échangé sur le sujet. Seul l’avenir nous le dira. Forbidden West est attendu pour la fin d’année 2021 sur PS4 et PS5.

Par Indee, Journaliste jeuxvideo.com

MP

Lire l’article original sur jeuxvideo.com


Horizon Forbidden West : Le comparer à Zelda Breath of the Wild, c'est justifié ? - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *