Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

SEGA veut racheter des studios et explique pourquoi

SEGA veut racheter des studios et explique pourquoi - Actualités des Jeux Videos

Il est indéniable que les rachats de studios font fréquemment les gros titres de la presse jeu vidéo ces derniers temps. Mais dès qu’il est question de rachats de studios, les acquisitions effectuées par les constructeurs de consoles et gestionnaires de plates-formes sont celles qui viennent principalement à l’esprit. Les gros éditeurs ne sont cependant pas en reste. SEGA, qui a déjà racheté plusieurs structures au cours des dernières années, ne compte pas en rester là.

SEGA ouvre clairement la porte à de futurs rachats de studios. L’éditeur japonais ne s’en cache pas dans son dernier rapport financier distribué sur le site officiel de SEGA Sammy. Une partie du document est consacrée à l’interview de Yukio Sugino, le président de SEGA Corporation. Et c’est ici qu’il explique que renforcer son réseau de studio est un élément central de la stratégie de SEGA :

Le réseau de studios de développement que SEGA a construit figure parmi les plus importants des sociétés du jeu vidéo japonaises. Depuis l’achat d’un studio britannique en 2005, nous avons régulièrement accru l’envergure du réseau et attiré du personnel talentueux. Les licences clés de chaque studio ont rencontré du succès dans différentes régions. Elles jouent actuellement un rôle essentiel dans notre expansion mondiale. Pour renforcer davantage ces réseau de studios, nous allons continuer à étudier des acquisitions de studios qui montrent du potentiel aussi bien au Japon qu’à l’étranger.

À première vue, racheter un studio permet d’augmenter les capacités de développement de l’acquéreur. Cela sert également à récupérer les licences et autres marques éventuellement détenues par ce studio. Mais cela peut aussi de gagner un savoir faire dans des genres particuliers. Ou encore d’améliorer l’accès à certains marchés.

Pour SEGA, des rachats aux avantages multiples

Yukio Sugino prend ici l’exemple du rachat d’Atlus par SEGA en 2013. Il sert d’après lui à illustrer les nombreux avantages que peuvent représenter une bonne acquisition :

Je repense au moment où nous avons racheté et intégré Atlus à notre structure. Cela a eu deux bienfaits majeurs. Le premier est l’apport des licences hautement désirables et mondialement reconnues qu’Atlus a développé dans le domaine des RPG. Le second était les solides capacités en matière de localisation de sa structure américaine. Grâce à ces capacités en matière de localisation, des licences très japonaises comme Yakuza et Hatsune Miku ont été traduites à l’aide d’expressions qui résonnent vraiment auprès des utilisateurs locaux. Et cela a augmenté la qualité des jeux. Le résultat de tout cela se ressent clairement sur l’augmentation des scores sur Metacritic. Augmentation qui a mené à une hausse des ventes (des jeux) à l’étranger. Ces types d’acquisitions qui améliorent notre manière de fonctionner seront clairement des points forts majeurs sur le long terme. Nous allons donc continuer à étudier des investissements de ce type de manière proactive.

Un éditeur japonais citoyen du Monde

Au cours des quinze dernières années, SEGA a procédé à six rachats de studios situés à travers le monde. Parmi les structures achetées par l’éditeur japonais se trouve donc Atlus, Creative Assembly mais aussi les français d’Amplitude Studios. Sa dernière acquisition en date remonte à 2019 avec l’achat des anglais de Two Point Studios.

SEGA affiche clairement ses intentions de figurer parmi les leaders de l’industrie du jeu vidéo. Pour y parvenir, il souhaite développer des projets de grande envergure via son initiative “Super Game.” Mais il souhaite également proposer ses jeux sur le plus grand nombre de plates-formes et services possible. Le tout, via des sorties mondiales simultanées (et localisées).

La maison de Sonic ne manque pas d’ambition. Et pour réaliser cette ambition, les rachats de studios lui paraissent donc inévitables. De telles déclarations semblent en tout cas montrer que SEGA n’a pas pour idée de se faire racheter. Les personnes qui continuent d’espérer un rachat de SEGA par Microsoft vont devoir se faire une raison.

Que pensez-vous de ces nouvelles déclarations de SEGA concernant les rachats ? Croyez-vous qu’il s’agit de la bonne stratégie ? Quels studios devraient être rachetés par SEGA selon vous ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Lire l’article original sur gameblog.fr

SEGA veut racheter des studios et explique pourquoi - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *