Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Star Wars ou la licence aux multiples projets avortés – Les grands abandons de la huitième génération de consoles


Depuis quelques années maintenant, il semblerait que travailler sur un projet Star Wars porte malheur ! On ne compte plus les jeux annulés de la licence de ces dix dernières années. Après le FPS Star Wars : Fire Assault en destination du service Arcade de la Xbox 360, le jeu d’aventure Star Wars 1313, le projet Ragtag, puis Orca, c’est maintenant au tour d’un spin-off de Star Wars : Battlefront nommé provisoirement Star Wars Viking de voir son développement abandonné. Revenons donc aujourd’hui sur ces différents projets qui auraient pu voir le jour sur les consoles de huitième génération, à commencer par Star Wars 1313, un projet prometteur qui ne nous aura pas laissés indifférents.

Star Wars 1313

Présenté pour la première fois à l’E3 2012, Star Wars 1313 fait sensation auprès de la presse et des joueurs. Le titre empruntant beaucoup à la saga Uncharted décide de faire dans la surenchère en proposant, tout comme son mentor, un spectacle omniprésent où action rime forcément avec des explosions, des effondrements, des cascades en tout genre et des combats au corps à corps. Dans ce jeu d’aventure à la troisième personne de LucasArts, les joueurs étaient censés incarner un chasseur de prime parmi tant d’autres, mais à la veille de l’E3 2012, George Lucas, le créateur de la saga emblématique née à la fin des années 1970, décide de changer l’orientation de cette future production PC, PlayStation 4 et Xbox One. En effet, maître Lucas en personne troque notre héros contre un autre chasseur de prime, mais cette fois-ci, ce dernier est connu de tous. Il s’agit bien entendu de Boba Fett, fils de Jango Fett, qui est apparu à de nombreuses reprises dans les différents épisodes cinématographiques. C’est d’ailleurs grâce à cette nouvelle orientation que la production prend le nom Star Wars 1313 en mai 2012. Le chiffre 1313 faisant référence à CT-1313, une fausse identité utilisée par Boba Fett dans Maze of Deception, un roman contant la jeunesse du chasseur de prime, et rappelle également l’étage 1313 de la ville de Coruscant, lieu du déroulement de cette histoire inédite. Un lieu comparable à l’Enfer de Dante selon les développeurs du jeu.

Le voyage de la surface de Coruscant à l’étage 1313 est comparable à l’Enfer de Dante. C’est un peu un voyage à travers l’enfer de Star Wars. C’est une façon d’amener les joueurs d’un Star Wars qu’ils connaissent à un tout nouvel univers. Phil Szostak, designer sur Star Wars 1313

E3 2012 – Star Wars 1313 : Vaisseau en perdition

Le développement du jeu suit son cours. Le titre se montre alors une nouvelle fois à la gamescom 2012, mais courant octobre de la même année, Disney rachète contre 4,05 milliards de dollars la société Lucas Films comprenant les films Star Wars, mais aussi le studio LucasArts en charge de notre futur jeu d’aventure. Avec la maison aux grandes oreilles à la direction, les joueurs s’inquiètent de voir l’univers sombre de Star Wars 1313 passer à la trappe afin de mettre en place un univers plus contrasté, mais malheureusement, la vérité est bien plus désagréable que cela. Même si Disney proclame haut et fort le lendemain du rachat que les différents projets au sein de LucasArts sont maintenus, nous apprenons le 1er mars 2013 que le développement du TPS est suspendu. La terrible nouvelle frappe les joueurs un mois plus tard, le 3 avril 2013. Lors de cette date fatidique Star Wars 1313 est annulé, la société LucasArts ferme ses portes, et les 150 employés du studio sont licenciés.

Après avoir évalué notre position dans le marché du jeu vidéo, nous avons décidé de passer LucasArts d’un modèle de studio de développement interne à un modèle d’accord de licence, minimisant ainsi les risques pris par la compagnie, tout en garantissant des jeux Star Wars de qualité. LucasArts (et Disney)

Bien que le titre soit annulé depuis de nombreuses années déjà, aujourd’hui encore, de nombreux artworks refont surface sur les réseaux sociaux, exprimant à nouveau l’importance que les fans accordaient à ce jeu d’aventure Star Wars à la sauce Uncharted. Malheureusement, nous ne saurons jamais ce qui aurait pu advenir d’une telle production, puisque Disney a définitivement abandonné la marque Star Wars 1313 en fin d’année 2013. Cependant, durant cette même période, un digne héritier de ce triste chapitre semble se profiler du côté de chez Visceral Games.

Star Wars 1313 : Descente aux Enfers

Star Wars Ragtag / Orca

Un mois après la fermeture de LucasArts, Disney annonce un accord avec Electronic Arts afin que l’éditeur gère les futures productions vidéoludiques Star Wars. Dans la foulée donc, l’éditeur américain démarre le développement de deux projets. Le premier, développé chez DICE, n’est autre que Star Wars : Battlefront, le fameux reboot multijoueur du premier opus sorti sur PC, PlayStation 2 et la première Xbox le 24 septembre 2004. La seconde production, quant à elle, est le sujet qui nous intéresse. Il s’agit bien évidemment du projet Ragtag entrepris par les développeurs de Visceral Games, les papas de la série Dead Space. Vu comme un jeu d’action/aventure linéaire sous la houlette de Amy Hennig, la créatrice de la série Uncharted, ce Project Ragtag devait rendre honneur à Star Wars 1313 en proposant aux joueurs d’incarner un scélérat, sûrement un chasseur de prime, avec une mise en scène digne de la saga de Naughty Dog.

Si vous êtes fan d’Amy Hennig et de son style d’écriture, sachez qu’elle est partie chez EA et travaille sur une toute nouvelle licence Star Wars, dans le style d’Uncharted. (…) Il se trouve que je sais beaucoup de choses sur ce jeu, et que ce sera génial. (Concernant Star Wars 1313), c’est différent et en même temps dans le même esprit. Nolan North, voix de Nathan Drake, héros de la saga Uncharted

Cependant, le développement du jeu était difficile à mettre en place comme nous le confirme Amy Hennig dans une interview réalisée par US Gamer. En effet, le titre devait tourner sur le moteur Frostbite, un moteur dédié aux FPS et conçu pour le développement de Battlefield : Bad Company, un jeu de tir à la première personne sorti en 2008 sur PlayStation 3 et Xbox 360.

Cela signifiait que nous devions évidemment prendre le Frostbite Engine pour nous assurer que tout le monde était sur la même technologie, mais c’était un moteur conçu pour faire des FPS et non des TPS cinématographiques. Amy Hennig, directrice de Project Ragtag

Star Wars de Visceral Games : Early In-Game Footage

Malgré tous les efforts fournis par l’équipe d’Amy Hennig afin d’adapter le moteur Frostbite à un TPS, le développement du jeu débuté fin 2013 n’avance pas. Courant 2015, seulement trente personnes travaillent sur ce projet aux trop grosses ambitions en comparaison des moyens mis à disposition par l’éditeur américain. C’est après de nombreux désaccords entre le studio et son éditeur Electronic Arts, et après le succès du jeu multijoueur Star Wars : Battlefront que le développement de Project Ragtag est interrompu. Le 17 octobre 2017, le studio Visceral Games ferme ses portes et le jeu d’action/aventure est alors reconverti en Project Orca, un open-world utilisant les différents assets de Project Ragtag.

Il est devenu clair que pour offrir une expérience à laquelle les joueurs voudront revenir et profiter pendant longtemps, qu’il est de notre devoir de changer notre vision. Une équipe de développement d’EA Worldwide Studios poursuivra la création du jeu, dirigée par une équipe d’EA Vancouver qui a déjà travaillé sur Ragtag. Le studio Visceral va ralentir son activité, puis fermer, et nous réaffectons actuellement autant de membres du studio que possible à d’autres projets et équipes EA. Patrick Söderlund, vice-président exécutif d’Electronic Arts

Cette nouvelle orientation conserve alors la direction artistique prise par Visceral Games, mais apporte un vent de fraîcheur au jeu, en proposant cette fois-ci un monde ouvert et plus varié. Malheureusement, même si rien n’a été annoncé officiellement, ce projet semble lui aussi être tombé à l’eau. Le 15 janvier 2019, le journaliste Jason Schreier de Kotaku annonce selon une rumeur, que le développement de l’open-world Project Orca aurait été abandonné à son tour en faveur d’un autre projet Star Wars. Un projet avec cette fois-ci de plus petites ambitions. Le lendemain de cette annonce, Electronic Arts intervient afin de mettre fin à toute spéculation.

Il y a eu des spéculations du jour au lendemain sur l’un de nos projets Star Wars. L’excellent travail de notre équipe à Vancouver se poursuit et évoluera pour devenir le contenu et les jeux futurs de la licence Star Wars. Nous sommes pleinement déterminés à en faire plus. Nous sommes très enthousiastes à propos de Star Wars Jedi : Fallen Order de Respawn, et nous parlerons davantage à propos de nos nouveaux projets lorsque le moment sera propice.

Avec ces dernières déclarations, il semblerait que le Project Orca ne soit pas complètement abandonné, cependant, ce dernier aurait une fois de plus changé de direction. Aujourd’hui, même après la sortie de l’expérience solo Star Wars Jedi : Fallen Order en novembre dernier, le mystère autour de Star Wars “Orca” demeure. En effet, depuis la prise de parole d’Electronic Arts début 2019, l’open world d’EA Vancouver n’a jamais redonné signe de vie, si ce n’est en février dernier…

Star Wars Jedi : Fallen Order se montre à l’E3 2019

Star Wars Viking

Quelques jours avant l’apparition d’un certain Project Maverick sur le PlayStation Store, un titre d’EA Motive, nos confrères de Kotaku nous apprennent qu’un énième projet Star Wars est abandonné. Ce dernier, au nom de code Viking, devait être un spin-off de la saga Battlefront. Il comprenait un open-world et était prévu de sortir en même temps que la PlayStation 5 et la Xbox Series X, les consoles de neuvième génération. Malheureusement pour lui, ce Star Wars Viking est étroitement lié aux feux Ragtag et Orca. En plus de partager le même destin tragique, le titre développé une fois de plus par l’équipe d’EA Vancouver disposait également de leurs assets.

C’est suite à un nouveau désaccord sur les ambitions du jeu que le développement de Viking est annulé au printemps 2019. Malgré l’aide de Criterion Games, un studio que l’on connaît plus particulièrement pour ses jeux de courses comme Burnout ou encore Need for Speed Rivals, le développement de Viking devait bénéficier de plus de temps. Refusant d’en laisser, Electronic Arts préfère tout annuler. Lors de cette triste annonce, Kotaku révèle également qu’une suite de Star Wars Jedi : Fallen Order est en préparation chez Respawn et qu’un projet plus petit et plus inhabituel est lancé du côté de EA Motive, ce qui nous ramène donc au Project Maverick. La boucle est bouclée !

Star Wars Battlefront II : Starfighter Assault – Des batailles spatiales stupéfiantes

Lire l’article original


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *