Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Gameplay Marvel’s Avengers : Un premier DLC classique pour un excellent personnage inédit


Gameplay Marvel’s Avengers : Un premier DLC classique pour un excellent personnage inédit

Bien que Marvel’s Avengers n’ait toujours pas de véritable feuille de route sur le moyen et long terme, quatre mois après sa sortie, le titre de Crystal Dynamics continue à accueillir régulièrement des patchs pour essayer d’endiguer les nombreux bugs d’origine. De plus, comme les Californiens l’avaient précisé, tous les contenus à venir seront gratuits. Proposant de nouveaux personnages ainsi qu’une histoire dédiée, l’offre est relativement alléchante bien qu’il y ait encore beaucoup de travail pour faire revenir les joueurs. Le premier DLC étant arrivé il y a quelques jours, nous revenons sur ce jeu service afin de dresser un premier bilan.

Sans grandes surprises, on constate que ce premier contenu est à l’image du jeu de base : Des qualités indéniables émaillées de diverses maladresses. Si nous reviendrons sur celles-ci un peu plus tard, penchons nous en premier lieu sur le gros point positif de ce contenu, autrement dit Kate Bishop.

Quand Lara Croft rencontre Vergil

Apparue pour la première fois en 2005 dans le comics Young Avengers, Kate cumule les talents d’archère et d’épéiste, ce qui fait d’elle un personnage très différent du roster de base dans son feeling, autant à l’aise à distance qu’au corps à corps. En effet, après Black Widow maniant flingues et bâton de combat, Thor usant de Mjöllnir et bien entendu Cap et son bouclier, Kate est le premier personnage à utiliser une arme blanche, ce qui lui offre un ressenti particulier et vraiment très agréable. Dans les faits, on pourrait presque assimiler son gameplay à une sorte de croisement entre celui de Vergil de Devil May Cry et celui de Lara Croft dans le reboot orchestré par… Crystal Dynamics. Tiens, tiens. Très rapide dans ses mouvements, pouvant utiliser trois types de flèches (simple, multiple et explosive), Kate dispose en outre d’un pouvoir intéressant, basé sur l’énergie quantique et lui permettant de se téléporter afin d’accélérer ses déplacements ou surprendre l’adversaire.

A l’image des autres héros, Kate montre la pleine mesure de ses pouvoirs une fois atteint le Niveau 50, en ayant obtenu l’ensemble de ses capacités. A ce sujet, on apprécie que la montée de niveau se fasse rapidement, que ce soit en Défi I, II ou III. A l’inverse, il est idiot de constater que pour atteindre le niveau de puissance maximal (150), les équipements Exotique (les plus rares) ne nous soient pas d’une grande aide. En somme une fois atteint le Niveau 140,il ne servira plus à grand chose de faire des missions (même en Défi IV) pour espérer obtenir du meilleur loot, celui-ci ne dépassant jamais 130. La seule solution sera d’enchaîner durant de nombreuses heures les tâches des Factions du Shield et des Inhumains afin d’obtenir du Polychoron en suffisamment grande quantité pour améliorer au maximum un artefact majeur et ainsi atteindre le niveau de puissance désiré. Fastidieux.

Pour revenir à Kate, la super-héroïne est donc elle aussi très complémentaire de ses camarades et se montre à pleine puissance un personnage fun à jouer d’autant qu’elle dispose d’un panel de mouvements stylés, autant dans ses attaques à l’épée que dans ses esquives synonyme de gracieuses acrobaties. Une excellente surprise donc qui augure du bon pour les personnages à venir, à commencer par Spider-Man. Mentionnons tout de même qu’en marge de son gameplay, la personnalité moqueuse de Kate la rend assez peu attachante et que le personnage aurait gagné à être un peu plus travaillé, notamment dans sa relation avec Clint (aka Hawkeye).

La garde-robe de Kate est pour le moins…bigarrée

Nous avons également dû à nouveau dû nous rendre à l’évidence : le jeu se montre parfois très peu logique dans ses mécaniques. Ainsi, bien que Kate dispose elle aussi de cartes de défis à débloquer pour obtenir costumes inédits et finish moves supplémentaires, certains d’entre-eux nous sont restés inaccessibles alors que nous avions pourtant débloqué les cartes associées. Nous avons ainsi dû dépenser de la monnaie Premium (la plus longue à avoir ou à acheter dans la boutique) pour les obtenir. Cette volonté de Crystal est mal venue et nullement cohérente avec ce que le jeu nous proposait jusqu’ici.

En Kate d’une histoire qui tienne debout (Spoilers)

D’un point de vue scénaristique, ce contenu ne fait principalement que préparer le suivant prévu pour le début de l’année prochaine. Celui-ci proposera d’incarner Hawkeye dans un futur exsangue où règne en maître Le Maestro, l’alter ego de Hulk qu’on pouvait d’ailleurs voir dans le trailer présentant Kate Bishop.

A ce sujet, on suppose que ce prochain DLC se déroulera au moment où Hawkeye va dans le futur durant ce contenu et duquel Kate Bishop l’en extirpe. D’ailleurs, inutile de se voiler la face, ce moment est sans doute le plus excitant en terme d’imagerie avec ce monde entièrement détruit, dévasté par des géants Kree ressemblant à s’y méprendre aux Sentinelles, ennemies jurées des X-Men.

Bien que quelques cinématiques tentent de nous maintenir éveillés jusqu’au final mettant en scène Monica qui s’amuse à jouer avec le temps, il faut avouer que le traitement s’avère terriblement classique. La progression se fait à nouveau via des missions vues et revues, se déroulant parfois dans les environnements du jeu de base (quelque peu modifiés pour l’occasion), où les adversaires qu’on y rencontre sont la copie conforme de ceux du jeu original. Mentionnons tout de même le boss final, autrement dit un Super-Adaptoïde utilisant armes et pouvoirs des différents héros. On était en droit d’en attendre un peu plus. On espère donc que le futur contenu palliera à ces défauts à travers un univers post apocalyptique inédit et surtout des menaces plus variées.

Quelle Initiative pour le endgame ?
Les bugs sont encore nombreux

Outre ce personnage supplémentaire, que donne le jeu quatre mois après son lancement ? Notons déjà plusieurs petits ajouts de gameplay comme le fait de pouvoir pinger un endroit (pour notifier un coffre par exemple à un autre joueur) ou l’apparition d’orbes héroïques pour remplir plus rapidement les jauges de techniques spéciales. On notera aussi quelques missions liées aux failles tachyoniques nous demandant de terminer nos objectifs en un temps limité grâce à des orbes temporelles disséminées ici et là. Pas grand-chose d’original, mais dynamisant certaines quêtes à réaliser à deux minimums. Sur ce point, on regrettera que les serveurs soient à ce point déserts, le fait d’attendre cinq minutes avant de trouver un joueur étant monnaie courante. Si vous ajoutez à cela l’obligation d’avoir un niveau de puissance de 140 pour débuter certaines missions, vous comprendrez aisément la problématique résultant de ce prérequis.

Enfin, on constate malheureusement toujours plusieurs bugs dont certains plutôt agaçants. Je pense ici à certains scripts ne se déclenchant pas et nous obligeant à recharger notre précédent check-point. Retenez que ce souci se retrouve principalement dans les missions nous demandant de détruire plusieurs éléments puis de cleaner la zone. En effet, si vous éliminez vos adversaires avant de détruire turbines et autres ordinateurs, il sera parfois impossible de poursuivre la mission. Pour éviter ceci, faites tout simplement en sorte de toujours laisser en vie un ennemi avant de détruire vos objectifs.

En l’état, il est toujours difficile de dire de quoi sera fait Marvel’s Avengers sur le moyen terme. Ce nouveau personnage confirme le très bon feeling dans le maniement des héros mais il met à nouveau en lumière le côté bien trop redondant du titre et surtout son incapacité à user au mieux des univers extrêmement riches de la Maison des Idées. Le prochain contenu semble pourtant vouloir changer les choses dans une certaine mesure mais de notre côté, on imagine déjà pouvoir visiter la Zone négative et d’autres planètes afin d’y affronter les Skrulls, Annihilus voire Le Beyonder.

Par Logan, Journaliste jeuxvideo.com

MP

Lire l’article original sur jeuxvideo.com


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *