Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

La justice allemande oblige Nintendo à rembourser les précos

La justice allemande oblige Nintendo à rembourser les précos - Actualités des Jeux Videos

Si certains font actuellement tout pour la mettre à mal, la justice permet de temps à autre de défendre les pauvres consommateurs que nous sommes. Et pour une fois, si Nintendo est concerné, ce n’est pas à cause des Joy-Con.

Portée par un célèbre virus couronnée, le jeu dématérialisé aura largement pu faire son trou dans les pratiques des joueurs de toutes accointances, à tel point qu’il représentait la majorité des achats sur l’eShop de la Switch à l’automne 2020. Pour autant, le PDG Shuntaro Furukawa “n’avait pas pour objectif de développer un modèle 100% numérique”. Aujourd’hui, la justice allemande vient de rendre une décision qui pourrait pousser les joueurs d’outre-Rhin à se poser moins de questions avant d’acheter leurs jeux sur la boutique en ligne du constructeur.

Chaque jour compte

En Allemagne comme dans l’Hexagone, les conditions entourant l’annulation des précommandes sont fixées depuis plusieurs années :

Le droit de rétractation supplémentaire permettant d’annuler une précommande ne peut être exercé qu’au plus tard sept jours avant la date de sortie du logiciel.

Pourtant, la Cour Supérieure Régionale de Francfort vient de rendre un verdict qui devrait obliger Nintendo à assurer des remboursements jusqu’à la sortie dudit jeu. Un article du très difficilement prononçable Verbraucherzentrale Bundesverband nous apprend en effet qu’elle vient en effet de rendre un verdict favorable en appel à l’association des consommateurs allemands, qui demandait de pouvoir bénéficier d’un délai de rétractation qui s’étende jusqu’à la sortie effective d’un jeu, comme l’explique la porte-parole Rosemarie Rodden :

Le droit de rétractation est un progrès important pour la protection des consommateurs, et il ne doit pas être contourné par les entreprises. C’est une bbonne chose que Nintendo soit désormais obligé d’accorder aux consommateurs le droit de rétractation auquel ils ont droit.

La parole est à la défense

De son côté, Nintendo a tenté de justifier ses pratiques en précisant que les jeux précommandés sur l’eShop pouvaient être téléchargés en amont de leur sortie, histoire de se débloquer à l’heure H, et ainsi permettre aux joueurs de ne pas avoir a subir une interminable attente, surtout dans les zones dites blanches, où la connexion est aussi capricieuse qu’aléatoire. La transaction aurait ainsi lieu au moment du pré-chargement, un argument que la Cour Supérieure Régionale de Francfort n’a pas retenu, estimant que le jeu était toujours injouable avant son déblocage final.

En revanche, les juges ont confirmé le principe selon lequel les acheteurs renonçaient à leur droit de rétractation de 14 jours lorsqu’ils achetaient un jeu en ligne, une pratique que l’on sait parfois détournée sur PC via la plateforme Steam. Si Nintendo devra donc rapidement modifier les conditions de remboursement de l’eShop allemand, rien n’indique que cette décision s’appliquera à l’ensemble des joueurs européens… À moins que 60 Millions de consommateurs ne s’en mêle ?

Que pensez-vous de cette décision des la justice allemande ? Avez-vous déjà hésité à précommander un jeu faute de pouvoir en demander le remboursement ? N’hésitez pas à nous faire part de vos états d’âme dans les commentaires ci-dessous.

Lire l’article original sur gameblog.fr

La justice allemande oblige Nintendo à rembourser les précos - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *