Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Test de NieR Replicant ver.1.22474487139… (PC, PS4, Xbox One)


Tandis que le futur du NieRverse se dessine en coulisses, les joueurs auront ds aujourd’hui l’opportunit de se (re)plonger dans l’pisode fondateur, lui-mme driv des Drakengard. Rpondant au doux nom de NieR Replicant ver.1.22474487139…, ce remaster de luxe entend avant tout permettre ceux qui n’auraient pas fait l’pisode de 2010 de raccrocher les wagons avec NieR Automata, et ce dans des conditions enfin dignes. Les amoureux de la premire heure ne devraient nanmoins pas tre en reste puisque ce NieR Replicant comporte son lot d’ajouts scnaristiques susceptibles d’attiser leur curiosit.

Ce n’est qu’au terme d’une longue pope d’une quarantaine d’heures, aprs avoir parcouru le titre en long, en large et en travers, que votre serviteur rdige ces lignes, l’diteur nous ayant envoy une copie du jeu bien en amont. Cela m’a permis de noter tout ce que ce NieR Replicant apportait en matire de nouveauts, de l’ajout bienvenu de certains lments de gameplay la plus insignifiante ligne de dialogue supplmentaire.

La dcouverte de Faade est un merveillement pour les yeux et les oreilles.La petite sirne

Nous n’allons pas revenir sur l’histoire alambique qui entoure les diffrentes versions de NieR (j’voquais dj la chose ici), mais retenez simplement qu’en lieu et place du pre de Yonah, on incarne cette fois le frangin de celle-ci. L’objectif reste cependant le mme : trouver un remde l’trange maladie qui ronge la pauvre enfant de l’intrieur et que l’on nomme ncrose runique. Trs vite, notre hros devra se mettre sur la piste des vers scells, sortes d’incantations magiques, puis des cinq fragments permettant d’accder au domaine du Matre des Ombres.

Comme voqu lors de la dcouverte du titre, NieR Replicant ne semble pas au dpart enclin dvier de la trame originale. Au bout de sept-huit heures cependant, deux nouveaux PNJ font leur apparition et se rvlent mme tre au centre d’une qute annexe indite, mais en apparence anodine. On se doute bien que celle-ci ne sert qu’ introduire les personnages en vue de leur accorder plus d’importance par la suite, et c’est effectivement ce qui se produit dans la deuxime partie du jeu, avec une toute nouvelle squence lie un bateau chou sur la crique de Littoral, la cit portuaire du jeu.

Lors de l’exploration de l’pave, notre hros fera la rencontre d’une certaine Louise, fillette l’allure inquitante et qui est au coeur de ce passage inspir d’une des nouvelles du livre Grimoire NieR, uniquement paru au Japon. Cette squence se conclut sur ce qui est sans doute le combat de boss le plus impressionnant du jeu, d’autant qu’en fonction de l’issue de celui-ci, deux variantes existent pour sa conclusion.

Un navire bien mystrieux chou sur la plage de Littoral.Emile et (pas d’)images

Outre ce dtour scnaristique indit tenant sur une demi-heure, plusieurs nouvelles scnes maillent l’aventure, mais uniquement partir des autres fins du jeu. Car pour ceux qui l’ignoraient, NieR comporte plusieurs dnouements, tout comme Automata, ceci prs qu’au lieu de recommencer l’intgralit du jeu (comme c’tait le cas pour la fin B du jeu de 2017), seule la deuxime partie doit tre de nouveau parcourue pour accder aux fins B, C et D. Ainsi, ces quelques nouvelles scnes voient par exemple Emile converser avec Kain en dehors du village ou Popola et Devola changer quelques mots l’abri des oreilles indiscrtes. De nouvelles squences narratives (les fameux passages de pure lecture) sont galement consacres au pass tortueux d’Emile.

Toutes ces scnes indites, prsentes uniquement partir des autres runs, permettent d’apporter une petite plus-value au fait de devoir recommencer une partie du jeu pour accder de nouvelles fins. Hlas, cela ne change rien au fait que NieR comporte toujours autant d’allers-retours interminables entre les diffrentes sections du monde. Et le voyage par bateau n’est qu’une solution toute relative, puisque les temps de chargement demeurent encore trop longs sur cette version. Petite originalit : aprs avoir termin le titre une premire fois, il est possible de basculer sur la bande son d’Automata ! Encore une faon de redcouvrir le jeu sous un jour nouveau, mme si certains choix de morceaux peuvent dtonner pour quelques scnes.

Enfin, sans trop en dire, ceux qui seraient prts tous les “sacrifices” lors d’une certaine squence finale (astuce : suivez l’ordre alphabtique) pourraient bien voir leur courage grandement rcompens par la suite

L’une des squences indites du jeu.Weiss, you dumbass !

Puisque ce NieR Replicant comporte un bon nombre d’ajouts scnaristiques, il a t dcid de procder un nouveau doublage intgral, avec le concours des comdiens dj l’oeuvre sur le titre de 2010. Ces derniers se sont conforms l’esprit du jeu original : les fans ne devraient pas se sentir chambouls et pourront retrouver une Kain plus intrpide et attachante que jamais. Plus intressant encore, l’intgralit des PNJ dispose d’une voix dsormais, accentuant l’immersion dans l’univers du jeu. A noter la possibilit cette fois de basculer sur le doublage japonais, partir du menu d’cran-titre.

J’voquais dj dans mes premires impressions le constat relativement mitig sur la refonte visuelle du jeu. Aprs avoir parcouru Automata depuis, je serais plus indulgent aujourd’hui, NieR Replicant n’ayant absolument pas rougir face lui. Si certains environnements comme la Plaine Septentrionale ou le village semblent encore ancrs dans le dbut des annes 2010, d’autres comme Littoral ou Faade, la cit des sables, paraissent bien plus beaux que dans le jeu original, grce un joli travail sur la lumire. Concernant les nouveaux modles des personnages et notamment leurs visages, on s’y fait bien en fin de compte, mme si on pourra regretter leur manque d’expressivit par moment.

Cette remasterisation de NieR se trouve tre galement l’occasion de proposer une rorchestration des morceaux de Keiichi Okabe et de ses comparses du studio Monaca. Le rsultat, trs fidle la bande son du jeu original, s’avre vraiment russi, certaines compositions gagnant mme en subtilit : Hills of Radiant Wind (le morceau associ la plaine Septentrionale) ou bien The Prestigious Mask (que l’on entend Faade) par exemple, magnifies.

Kain en tenue d’actrice de kabuki.Automata-like

NieR Automata avait apport un vent de fracheur dans le gameplay grce l’expertise de PlatinumGames, pass matre dans la cration de systmes de jeu ultra-dynamiques (Bayonetta en tte). Il tait alors naturel que le studio Toylogic, en charge de ce remaster, s’en inspire pour proposer quelque chose d’approchant. Ainsi, le protagoniste un peu lourdaud du jeu de 2010 laisse place un personnage plus virevoltant, qui peut dsormais contourner en une fraction de seconde ses ennemis ou amorcer un contre aprs une parade russie. Le verrouillage des opposants, absent du jeu original, n’est pas ngligeable, de mme que la possibilit de les achever d’un seul coup lorsqu’ils sont au sol.

Tous ces petits ajouts de gameplay rendent l’exprience de jeu plus agrable, d’autant que la fluidit est videmment meilleure (sans tre parfaitement stable non plus sur PS4) que sur la premire version de NieR. Avec tout ceci, on aurait souhait que l’I.A. adverse se montre moins attentiste et propose un challenge au moins aussi relev que celui d’Automata. Ce n’est malheureusement pas le cas et il est tout fait possible de parcourir le titre sans ne serait-ce que redouter un game over. Au rayon des nouveauts plus anecdotiques mais nanmoins apprciables, notons que le personnage se met cavaler plus vite aprs quelques secondes de course et que la maniabilit atroce du sanglier, monture disponible sur les plaines, n’est plus qu’un lointain souvenir.

Encore plus accessoire, le DLC 15 Nightmares (aussi appel The World of Recycled Vessel) est bien de la partie, bien que la question de son intrt se pose au vu du manque de challenge propos. Malgr tout, cela permet de rcuprer de nouvelles armes et les tenues Kabuki et Samoura, en complment des armes et tenues YoRHa, indites elles ce remaster. Tout ceci reste de l’ordre du cosmtique mais c’est toujours bon prendre.

Lire l’article original sur gameblog.fr


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *