Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

une grosse remise en question sur la stratégie et la manière de


Bien avant la sortie de Cyberpunk 2077 et le tollé causé par le lancement désastreux du jeu sur PC, mais surtout des versions PS4 et Xbox One, CD Projekt Red était un studio qui jouissait d’une image remarquable auprès des joueurs. Son statut d’artisan du jeu vidéo capable de créer des AAA avec nettement moins de moyens que certains gros éditeurs, et cette proximité avec leur communauté ont malheureusement été ternis par l’arrogance de ses dirigeants et les couacs de communication qui ont jalonné le développement de Cyberpunk 2077. Malgré cela, ce dernier fut un véritable succès commercial, avec 13 millions de copies vendues la première semaine d’exploitation. Mais la contre-partie, c’est qu’aujourd’hui, la réputation du studio polonais est au plus bas et c’est sur ce point que ses dirigeants vont essayer de travailler pour regagner la confiance des joueurs.

Au lendemain du déploiement du fameux patch 1.2 et de sa myriade de correctifs (plus de 500 tout de même), CD Projekt Red a posté une vidéo dans laquelle plusieurs responsables et développeurs prennent la parole face-caméra pour expliquer la nouvelle stratégie du studio. Une importante remise en question qui se traduit pour commencer par de grands changements internes au sein de l’organisation, le but étant de trouver le chemin de la rédemption. Aussi, CD Projekt Red a raffirmé sa volonté de rester un studio indépendant, sans doute pour donner un signal fort auprès des grands groupes qui souhaiteraient peut-être profiter de cette polémique et de cette mauvaise image de marque pour s’emparer des capitaux de la firme polonaise. Parmi les changements notables de cette nouvelle stratégie, il est stipulé que dorénavant, les campagnes marketing seront réduites, avec cette envie d’attendre que les assets soient prêts, ou du moins bien avancés, pour commencer à dévoiler des trailers, séquences de gameplay et autres moyens de communication. CD Projekt Red est prêt désormais à prendre son temps, un peu comme Nintendo qui préfère terminer le développement d’un jeu, ou être dans ses dernier mois de peaufinage, avant de commencer à montrer quoi que ce soit au public et à la presse. Toutefois, le studio ne s’interdit pas de faire des annonces teasing dès le début de certaines productions, afin de ne pas laisser les investisseurs dans le flou.

Mais ce n’est pas tout, en ce qui concerne les nouvelles ambitions du studio, on apprend qu’à partir de 2022, plusieurs projets seront menés en parallèle, qu’il s’agisse d’extensions de jeux déjà disponibles ou de nouveaux AAA à mettre sur pied. Clairement, se focaliser sur un seul et même jeu en déployant l’ensemble des ressources internes façon Rockstar Games, ce n’est plus la stratégie à adopter pour l’entreprise polonaise. Pour parvenir à ces fins, il n’y a pas de secret, il faut évidemment davantage de main d’oeuvre, et CD Projekt Red en profite pour révéler l’existence d’un studio basé à Vancouver. Il ne s’agit pas d’une création from scratch d’une nouvelle équipe, mais le rachat de Digital Scapes, un studio canadien qui a déjà collaboré avec CD Projekt Red à plusieurs reprises, sur des titres tels que Dying Light, Company of Heroes, Dead Rising, Mass Effect, Prototype et bien sûr Cyberpunk 2077. Bien sûr, avec une telle restructuration en interne, on imagine déjà voir le sujet du crunch se pointer à nouveau sur la table. Un sujet sur lequel le studio souhaite devenir plus transparent et qui ne manquera pas de faire l’objet de nouvelles tables rondes avec les équipes de développement.

Mais la volonté de CD Projekt Red, c’est de redistribuer les rôles de chacun au sein de l’entreprise, avec des chefs de projet capables de passer d’un sujet à un autre en quelques minutes. Une agilité qui semble être le leitmotiv du studio, avec des responsabilités plus importantes pour certains postes-clefs. Nous avons d’ailleurs appris que CD Projekt Red souhaite également focaliser ses efforts sur deux licences majeures, à savoir The Witcher et Cyberpunk, sachant que ces deux jeux profiteront de la même technologie, à savoir le le REDengine, un moteur maison. Ce fut d’ailleurs l’occasion d’apprendre que c’est au cours du second semestre 2021 que The Witcher 3 bénéficiera de son patch next gen PS5 et Xbox Series X|S.

Lire l’article original sur jeuxactu.com


Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *