Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Test Casque Audio Sennheiser Momentum 4

Sennheiser peut-il réellement faire face aux géants actuels du casque nomade que sont Apple, Bose ou Sony ? Et comment créer la différence avec cette concurrence. Avec son Momentum 4, la marque allemande réussit pourtant à nous étonner, avec en étendard sa qualité sonore et son confort. Deux quoi nous faire oublier quelques menus défauts sur une partition qui s’annonce superbe.

Le Momentum 4 de Sennheiser est donc un casque nomade, dans la pure tendance actuelle. Il propose une connexion Bluetooth et filaire, une réduction active des bruits ambiants (ANC), et une connexion multipoints avec jusqu’à deux sources simultanées. Lancé au tarif de 349€, il se place directement face au
Sony WH-1000XM5
, la référence du genre que nous avons testée en début d’année, mais aussi en alternative des
AirPods Max
puisque le casque de Sennheiser assure une compatibilité totale avec les appareils d’Apple ou Android.

Achetez le Sennheiser Momentum 4 sur Amazon

SpécificationsCompatibilitéBluetooth, smartphones, tablettes, Nintendo Switch, PC Mac et Windows Type microphoneQuatre microphones omnidirectionnelsAtténuation bruit microOui, active Réduction des bruits ambiantsOui, activePoids296 grammes sans câbleConnexions disponiblesBluetooth multipoints, mini-jack, adaptateur avionLe renouveau du Momentum

Sennheiser lâche le design du Momentum 3 avec ses larges oreillettes et son look très rétro pour des lignes complètement nouvelles, bien plus dans la tendance actuelle des casques nomades que produit Sony. Les oreillettes ovales restent tout de même typiques des productions de la marque allemande et de sa série HD, même si je trouve que la partie extérieure de l’oreillette aurait mérité une finition plus travaillée. On nous avons droit à une zone plate des plus simples, qu’on croirait issue d’un prototype de travail plus que d’un modèle fini. Et cette impression ressort particulièrement sur le modèle blanc que j’ai entre les mains.

Une boite élégante et pleine d’accessoires à gauche, une finition en demi teinte à droite

C’est dommage parce que pour le reste, le Momentum 4 présente vraiment bien. Ses oreillettes proposent une finition intérieure en similicuir gris, quand son arceau simple mélange le cuir et un tissu façon tweed collé du plus bel effet. Une belle finition que l’on croise aussi du côté de la housse, garnie d’accessoires, et qui protège efficacement le casque lors des voyages. On est bien loin de la proposition d’Apple pour les Airpods Max, et c’est tant mieux. Et puis le Momentum 4 fait très sérieux quant à sa durabilité : il supporte les torsions, les coups de griffe, et ne présente aucune faiblesse de fabrication apparente.

En plus du casque, Sennheiser fournit donc un cordon USB-C/USB-A pour la charge, un câble mini-jack pour la connexion analogique, des fois que vous tombiez en panne de batterie, et un adaptateur pour les avions histoire de profiter des films à bord avec votre casque préféré, très largement supérieur à tout ce que les compagnies de vol peuvent vous proposer.

Un mot enfin sur le confort qui est ici-excellent. Le casque est léger, avec moins de 300 grammes sur la balance, et il se place parfaitement sur le crâne, sans point de pression. Quant à la taille, réglable via deux glissières, elle s’adapte aux plus petites têtes comme aux plus grandes. Les enfants devraient pouvoir en profiter durant les trajets en voitures sans que les oreillettes ne tombent en dessous de leurs oreilles.

Après le déballage, la mise à jour

Comme avant chaque test de produit, il faut passer par la case de la charge. Comptez près de 2 heures sur un chargeur 1 ampère pour obtenir le meilleur de ce que la batterie peut vous proposer, à savoir une quarantaine d’heures avec un volume assez élevé, la Transparence ou l’ANC activé, en passant de l’écoute musicale sur iPhone au visionnage d’un film sur la TV du salon ou sur le PC. Une valeur dans la moyenne qui permet d’assurer au moins deux journées complètes d’utilisation sans passer par une recharge.

Sauf qu’avant de profiter pleinement du Momentum 4, il va falloir le mettre à jour. Le bon point, c’est que cette étape se fait directement depuis le smartphone et son application dédiée. Pas besoin de sortir le PC. Par contre, comptez une heure de temps pour que le logiciel se télécharge et qu’il s’installe au cœur du casque. Une heure pendant laquelle il ne faut pas quitter l’application, ce qui implique de laisser son téléphone totalement dédié à la tâche. Mieux vaut faire ça en allant se coucher, vous êtes prévenu.

Des contrôles avec application et directement sur le casque

Le Momentum 4 profite du logiciel Smart Control sur iOS et Android. Une application simple d’utilisation qui donne le contrôle sur toutes les fonctions du casque, directement depuis son smartphone, et qui permet notamment de faire des réglages alors que vous profitez du Momentum avec une autre source. Merci la connexion multipoints ! Il est ainsi possible de régler finement la réduction des bruits ambiants, les réactions du casque quand on le met ou l’enlève, mais aussi l’égalisation avec un égaliseur simple proposant des préréglage d’usine ou des réglages utilisateurs sur 3 bandes (aigus, médiums et graves). C’est efficace et accessible à tous.

L’application est complète, sans être complexe, mais elle souffre encore de défauts de jeunesse

Nous apprécions la fonction “Zones sonores” qui vous permet d’appliquer automatiquement un réglage quand vous entrez dans une zone géographique précise, avec l’aide du GPS du smartphone. Si par exemple vous prenez le train tous les jours, vous pouvez automatiser le preset adapté à ce mode de transport (ANC à fond, plus de graves et moins de médiums). Dès que vous mettrez le casque sur les oreilles, tout sera réglé d’office. Bien pratique et parfaitement fonctionnel.

L’application n’est cependant pas parfaite pour autant et on sent qu’elle manque encore de maturité. En effet, j’ai eu droit régulièrement à des déconnexions du casque, des plantages de l’application, ou l’impossibilité de lier l’app au Momentum tant que je n’ai pas redémarré les deux. On attend clairement des mises à jour de Sennheiser sur la question.

Autre manière de prendre le contrôle de son matériel : utiliser les “gestes” tactiles et le bouton du Momentum 4. Et là, il faut avouer que je ne suis vraiment pas fan de cette méthode. Déjà parce que les réglages proposés ne sont pas fins. On peut modifier le volume, mais avec des sauts de valeurs élevés, la faute à une zone tactile peu précise. C’est là le même souci qu’avec les casques Bose utilisant cette technologie. En plus, outre le fait qu’il faut apprendre ces gestes et les maîtriser pour les utiliser efficacement, il faut signaler que le casque est particulièrement sensible et qu’il faut donc agir avec précaution et précision. Vous ne serez pas à l’abri d’une fausse manipulation en cherchant à repositionner le casque sur la tête, ou simplement en dégageant une mèche de cheveux, avec pour résultat la mise en pause de la vidéo ou de la musique, voir la fin de votre appel en cours. Et ça peut être rageant.

Dernier défaut notable, le casque propose une mise en veille automatique lorsque l’on le sort de la tête pour le poser ou pour le laisser autour du cou, mais il est fréquent de voir le casque sortir de cet état d’attente tout seul, sans raison apparente, sans qu’il n’ait bougé de place. Il peut alors reprendre la main sur votre smartphone (et si vous êtes au téléphone, ça peut être gênant) ou sur votre téléviseur (et là, plus de son en plein film). Nous vous conseillons donc de désactiver cette option en attendant que Sennheiser règle ce problème.

Une qualité sonore de premier ordre

J’ai clairement une histoire qui date avec Sennheiser. Mon premier casque de studio était un HD-250, mon dernier casque HiFi un HD 650, et mon HD-25 fait toujours partie de mes compagnons de route. Dans la gamme des casques gaming, Sennheiser était aussi un acteur de pointe avec ce qui donnera plus tard la marque EPOS. Et la première chose à laquelle on pense quand on évoque Sennheiser, c’est la qualité sonore. Et ce Momentum 4 ne déroge pas à la règle.

A l’écoute, le Momentum 4 est très agréable avec une réponse en fréquences légèrement en V, avec les aigus et les graves mis en avant par rapport aux médiums. De quoi assurer une écoute sur de longues sessions sans craindre de fatigue auditive excessive. Je retrouve le plaisir de la précision dans les aigus, ce qui donne aux petits détails sonores toute leur place, que ce soit en écoute musicale comme devant un bon film.

Les graves sont bien au rendez-vous, avec une vraie présence dans les plus basses fréquences que vous pourrez légèrement atténuer avec l’application pour retrouver quelque chose de plus naturel, mais qui permet aussi de profiter des musiques avec une belle profondeur. Et ce qui fait plaisir, c’est que cette rondeur ne nuit pas à la définition des autres fréquences, notamment les bas-médium. Les petits haut-parleurs du Momentum 4 gèrent bien tout le spectre et se placent directement en concurrence des Sony WH-1000XM5, avec même une meilleure cohérence que les Bose QuietComfort45 ou les Apple Airpods Max.

Et l’image stéréo qui en résulte est franchement très agréable avec une belle séparation entre les deux canaux, pour une spatialisation irréprochable. Dommage que le casque ne propose pas de gestion multicanale ni de spatialisation dynamique comme les Airpods Max, nous aurions eu là un excellent casque pour cinéphiles.

Le Momentum 4 s’utilise en sans fil, mais aussi en filaire analogique avec l’aide d’un cordon mini-jack stéréo (ou 4 pôles). Il y a alors 2 possibilités : laisser le casque allumé pour profiter du même traitement qu’en sans-fil ou l’éteindre pour un fonctionnement sans batterie. Et malheureusement, ce deuxième cas n’offre qu’une version dénaturée de la restitution sonore. Les graves et les aigus s’estompent pour laisser trop de place aux médiums, pour un résultat très peu flatteur. A éviter tant que possible.

A l’abris des bruits avec l’ANC

Comme tout casque sans fil de cette gamme, la présence d’une réduction active des bruits ambiants est une évidence. Et celle-ci fonctionne franchement bien. Sans mettre l’utilisateur dans une bulle, avec l’effet parfois désagréable de pompe qui en résulte, l’atténuation est bien réelle et permet de profiter des transports dans d’excellentes conditions. Nous devons d’ailleurs signaler une nette amélioration de cette fonction avec la dernière mise à jour de Sennheiser, mise en place durant la période de test.

A noter d’ailleurs que le Momentum 4 est un des meilleurs modèles pour l’atténuation des médiums, et donc des voix environnantes. Sans totalement annuler les paroles autour de vous, il réussit à leur ôter toute précision. Et si comme moi vous avez du mal à vous concentrer quand des gens parlent autour de vous, ce casque pourrait bien être une vraie solution pour gagner en productivité.

Le mode transparence, qui utilise les micros externes pour vous donner l’impression de ne plus porter de casque, est par contre plus décevant. Un peu de souffle, des aigus un peu en retrait, nous préférons clairement la version des Airpods Max sur ce point. Ca reste parfaitement utilisable et sécurisant lorsque vous marchez dans la rue, mais l’effet “Wouahou” n’y est pas.

Un mot enfin sur les conversations téléphoniques qui profitent de l’excellente qualité des microphones et d’un traitement vraiment efficace. La voix est presque naturelle, le timbre est respecté, l’intelligibilité est bonne, et ce même en environnement bruyant. Dans la rue, dans les transports, dans une salle un peu bondée, rien ne lui fait peur. Vous pourrez passer vos appels en étant sûr que votre interlocuteur vous comprendra bien, avec en plus un retour du son de votre voix dans le casque, sans latence, pour éviter de crier sans s’en rendre compte. Sur ce point, c’est très maîtrisé.

Au quotidien, un vrai plaisir mais encore quelques petits défauts à corriger

Le Momentum 4 ne quitte plus mes oreilles depuis le début de ce test. Il relègue au second plan le Airpods Max que j’avais pourtant pleinement adopté et que je préférais assez largement au Sony WH-1000XM4 ou au Bose Quietcomfort 45. Le confort est au top, le son est excellent, la plupart des fonctions sont très bien gérées. En clair, c’est un excellent compagnon pour moi qui voyage souvent, en voiture, en train et en avion. Je l’apprécie aussi énormément sur mes séances de travail, face à l’écran, où il me protège plutôt efficacement de collègues trop bavards.

Vu le tarif pratiqué, autour de 349€, le Momentum 4 se place parmi les meilleurs sans que la facture ne soit trop importante. Il reste tout de même trois points de déception que Sennheiser peut encore améliorer par des mises à jour : une application qui doit progresser en stabilité, la fonction de reconnaissance de mise sur la tête qui doit être débuggée, et un mode transparence qui manque de clarté. Enfin, nous aurions aimé un mode passif de meilleure qualité pour profiter du casque sans batterie. Heureusement que cette dernière offre d’excellentes performances et une autonomie de premier ordre.

Achetez le Sennheiser Momentum 4 sur Amazon

Conclusion
Points fortsLe tweed et le cuir, ça fait classeLéger et confortableLa qualité sonore est vraiment bonneLe Bluetooth multi-pointsUne application complète et très pratiqueLa qualité sonore du microUne très bonne autonomieL’ANC qui protège assez bien des voixPoints faiblesLes oreillettes en plastiqueL’interface tactile manque de précisionL’application n’est pas très stableLe mode transparence peut être amélioréLe mode OnHead inutilisable en l’état

Voilà une nouvelle valeur sûre dans le monde des casques nomades avec ANC. Résistant, bien équipé, confortable, avec une qualité sonore de haut vol, le Momentum 4 est un compagnon solide du quotidien. Et les quelques défauts que nous lui trouvons ne suffisent pas à atténuer le plaisir d’utilisation comme d’écoute de musique que nous avons eu avec lui durant ce test. Son tarif, pleinement justifié, le met en concurrence directe du Sony WH-1000XM4 ou en parfaite alternative du AirPods Max d’Apple. Et personnellement, c’est bien le Momentum 4 que je choisis.

Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l’e-commerçant nous reversera une commission.
Les prix indiqués dans l’article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l’article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n’en soit informé.
En savoir plus.

Lire l’article original sur jeuxvideo.com

Test Casque Audio Sennheiser Momentum 4 - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Available for Amazon Prime