Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

“Wo Long n’est pas Nioh 3 !”

"Wo Long n’est pas Nioh 3 !" - Actualités des Jeux Videos

Gameblog a pu s’entretenir pendant une heure avec Masaaki Yamagiwa, un nouveau dans la Team Ninja,
mais déjà avec un haut poste de responsabilité après quelques départs important au sein de la
société ces derniers mois. Ce n’est pas n’importe qui, puisqu’il a travaillé pour feu-Japan
Studio et possède une ligne « Bloodborne producer » sur son CV. Voici la retranscription de cet
entretien !

Wo Lang et Nioh

Gameblog : Bonjour ! Merci pour cette opportunité ! J’ai une première question toute simple : Wo
Long est-il Nioh 3 ?

Masaaki Yamagiwa : Alors non, c’est une nouvelle franchise et un nouveau jeu, qui est son propre
« truc ». Ici, on utilise la Chine comme décor. Avec une surcouche de dark fantasy. On va utiliser des
vrais lieux chinois, et se concentrer sur l’histoire de la Chine, et le jeu aura sa propre ambiance. Ce
n’est pas Nioh 3 !

Gameblog : Ok, mais pourquoi avoir choisi de partir sur une nouvelle licence plutôt que sur un 3e épisode
d’une saga à succès ?

Masaaki Yamagiwa : Alors quand nous pensions à ce que nous allions bien pouvoir faire de la série Nioh, nous nous
sommes demandés comment nous pourrions faire évoluer la chose. Quel genre d’univers pourrait
aussi accueillir nos jeux. Et on a rapidement pensé à la Chine, à l’histoire des Trois Royaumes,
l’histoire en général, et au gigantisme de ce pays, aux paysages variés qu’il propose. Plus le temps
passait et plus on réfléchissait sérieusement à cette possibilité.
Jusqu’à arriver au point où nous avons décidé de voir plus loin, et de faire de cette idée un nouveau
jeu entier avec sa propre identité. En avançant encore un peu, on a voulu que les combats soient
basés sur les arts martiaux chinois, avec des mouvements offensifs et défensifs et cela nous a
définitivement convaincus de faire Wo Long avant de faire quoi que ce soit de Nioh !

Gameblog : Ok ! Donc peut-on dire que Wo Long est un genre de clone de Nioh, dans un univers différent,
un peu comme pour Final Fantasy Stranger of Paradise ?

Masaaki Yamagiwa : Wo Long sera différent de Nioh sur pas mal de points. Ce n’est pas juste un changement de
décor et d’histoire, et au final les deux jeux sont vraiment très différents ! Par exemple, ici on va
pouvoir sauter, et il n’y a pas de système de jauge d’endurance ! Là où Nioh vous faisait incarner un
samouraï et se basait sur cette idée, là, les arts martiaux chinois nous ont poussés à créer quelque
chose de nouveau. Le jeu sera plus rapide, plus nerveux, les mouvements offensifs et défensifs sont aussi importants, et au niveau des combats, on peut vraiment dire que les deux titres seront vraiment
différents. Et bien évidemment, le design sera lui aussi différent, et les niveaux seront plus grands, comme le
pays. Tout l’aspect culturel du jeu se focalisera uniquement sur la Chine et là encore, le résultat est
très différent. Nous sommes bien en présence d’une nouvelle franchise.

Gameblog : Alors je vais rebondir sur les combats. J’ai lu ici et là que les affrontements allaient proposer un
système élémentaire (NDR : eau, feu, terre, vent…). Est-ce que cela va ressembler aux stances de
combats de Nioh, qui étaient adaptées à des situations particulières ?

Masaaki Yamagiwa : Bonne question, mais non, pas vraiment. Il y aura donc des attaques élémentaires qui seront
rangées sous la bannière des sorcelleries. Ce qu’on a essayé de faire, c’est de s’inspirer de la
représentation de tous ces éléments au travers de la Chine que ce soit l’eau, le feu, la terre, sous un
angle plus culturel. En vérité, et au final, ce qu’on est parvenu à faire est très différent du système de
stance ! Ce sera une fonctionnalité propre à Wo Long. Et ce ne sera pas utilisé que pour l’attaque,
vous aurez aussi à disposition des sorts défensifs, ou de discrétion.
Le gros du jeu côté action sera surtout basé sur le corps à corps, mais la magie sera pour soutenir le
joueur. Tout cela devrait permettre une construction de personnage assez variée pour les joueurs.

Gameblog : Mais alors, sera-t-il possible de se créer un personnage, par exemple, exclusivement spécialisé
dans la magie, ou le jeu sera-t-il plus dirigiste, comme Nioh, où ces pouvoirs servaient aussi de
soutien pour le joueur, mais pas de mécanique de jeu principale ?

Masaaki Yamagiwa : Ici, dans Wo long, les nouvelles techniques et constructions seront accessibles via plusieurs
biais. Que ce soit via les armes, qui auront leurs propres compétences, ou les équipements, qui en
proposeront aussi, ou encore la magie dont nous parlons, avec ses différents éléments qui vont
apporter de la variété. Je ne dis pas que ce ne sera pas possible de se créer un pur magicien, mais les
sorts ont vraiment été pensés pour soutenir le combat au corps à corps.

Gameblog : Est-ce que la narration sera plus soutenu que celle de Nioh, souvent très elliptique ?

Masaaki Yamagiwa :  Alors cette fois-ci, un peu comme dans Nioh 2, vous pourrez créer votre avatar, votre héros. Et
ce dernier va interagir avec pas mal de personnages historiques chinois. Les fans de l’histoire des
Trois Royaumes seront servis.
(NDR : Il faudrait donc s’attendre à une narration similaire à celle de Nioh.)

Gameblog : Est-ce qu’on garde le système de « carte du monde » entre les missions, avec des niveaux
indépendants, ou avez-vous fait évoluer cette partie de la formule vers quelque chose d’un peu plus
à la mode, comme un open world ?

Masaaki Yamagiwa : Alors pour le coup, Nioh et Wo Long se ressemblent sur ce point puisque Wo Long aura un
système de choix de missions similaire. Petite particularité, cette fois-ci, on a implémenté un système de « moral », qui rendra votre personnage en forme ou inquiet, et cela viendra influer sur ses statistiques. Et vous poussera donc à aborder une mission d’une façon ou d’une autre, justement avec ce système de moral. Le niveau de moral changera aussi l’accès aux magies dont on parlait un peu plus tôt. Cela rendra la progression du joueur assez différente que dans Nioh.

Gameblog : Ce niveau de moral me me fait penser à une mécanique qui désormais commence un peu à
dater. Le système de tendance des mondes de Demon’s Souls. Est-ce comparable ?

Masaaki Yamagiwa : Alors non, c’est assez différent du système de tendance de Demon’s Souls. Ici, c’est votre
héros qui change, pas le monde. Les ennemis aussi seront affectés par leur moral. Cela permet
différentes techniques selon les niveaux, mais cela ne sera pas un changement comme la tendance
de Demon’s Souls.

Elden Ring

Gameblog : Est-ce que vous avez joué à Elden Ring ? Avez-vous tenter de vous en inspirer ?

Masaaki Yamagiwa : J’ai joué à Elden Ring et j’ai trouvé que c’était un super jeu. Je me suis éclaté, le level design
était top, comme tout le reste du jeu. Mais là, en termes d’inspiration, non. Avec Wo Long, on est sur
tout autre chose, le jeu n’essaye pas, ni ne prétend être un monde ouvert. Mais on pense qu’avec
notre système de missions indépendantes, l’action est plus intense, et que cela plaira aux joueurs.

Le studio Team Ninja

Gameblog : Dans ses jeux, W Force, un des autres studios de Koei Tecmo, votre maison mère, s’est
beaucoup servi de l’univers que l’on verra dans Wo Long, celui des Trois Royaumes. Est-ce que
l’histoire de Wo Long sera liée d’une façon ou d’une autre avec celles de ces jeux au caractère
historique ? Y croisera-t-on les mêmes personnages ?

Masaaki Yamagiwa : Il y aura forcément une sorte de lien puisque leurs jeux et le nôtre sont basés sur l’histoire de
la Chine. Mais il ne sera pas direct. Et il aura un vrai feeling, une vraie pate « Team Ninja »,
notamment dans le design de Wo Long, qui devrait le rendre au final plutôt différent des jeux de nos
confrères.

Gameblog : Tiens, en parlant du style de la Team Ninja, les héros de Wo Long seront-t-ils sexy ?

Masaaki Yamagiwa : Alors oui, Wo Long possède définitivement notre patte sur bien des aspects. Et sur celui-ci en
particulier, bien qu’important à nos yeux, on a fait attention à ne rien proposer de complètement fou
ou hors propos pour des personnages historiques Chinois. Les héros vont avoir notre style, plutôt
cool, adapté à celui des Trois Royaumes sauce dark fantasy, et on pense que ça plaira aux fans.

Le rôle de Masaaki Yamagiwa

Gameblog : Ok ! Je vais changer un peu de thème, et passer sur des questions plus générales sur la Team
Ninja. Yamagiwa-San, vous avez travaillé sur Bloodborne. Quel type d’expérience acquis chez Japan
Studio sur ce genre de projets d’envergure avez-vous pu apporter à la Team Ninja ? En quoi consiste
votre travail dans votre nouvelle équipe ?

Masaaki Yamagiwa : C’est vrai que j’ai un peu d’expérience dans le domaine des « jeux difficiles ». Et que la Team
Ninja aussi s’était faite la main avec la série Nioh. J’ai participé à un processus ou nous sommes
plusieurs à avoir donné notre avis et notre opinion sur ce que doit être ce type de jeux, et comment
les améliorer. Ce dont je suis assez fier, c’est de travailler en me mettant dans la peau du joueur qui
va découvrir notre jeu, mais pas seulement, je me demande aussi ce que les joueurs pourraient avoir
envie de voir, dès les premiers pas de la communication et les premiers trailers. C’est peut-être
l’angle le plus important que j’ai eu en tête ici, comment toucher le cœur des joueurs ?
Et sur mon rôle plus spécifique, je suis « producer » de la partie développement. Je regarde le jeu
dans son ensemble et m’assure que tout s’imbrique bien. Je travaille en duo avec Fumihiko Yasuda,
qui a lui aussi le même rôle que moi sur le jeu.

Gameblog : Vous avez sorti Nioh 2, puis Final Fantasy Stanger of Paradise, et maintenant Wo Long, en assez
peu de temps finalement. Faut-il désormais s’attendre à une certaine régularité des sorties de la
Team Ninja dans le domaine des « jeux difficiles » ?

Masaaki Yamagiwa : Alors il peut se passer pas mal de choses pendant le développement d’un jeu. Yasuda-San est
le directeur de la marque Team Ninja. Nous sommes un tout, et chacun apporte ses idées, et ses
plans, et il a aussi les siens. Avec l’objectif d’atteindre le seuil des attentes de nos fans avec nos titres,
sur lesquels il y a une vraie demande. Tout cela va dépendre de nos plannings, de ce qui est faisable
ou pas, et oui, on aimerait bien sortir d’autres jeux à l’avenir.

Le futur de Team Ninja

Gameblog : Pourrait-on voir un jour une de vos vieilles licences remises au gout du jour, comme par exemple
un Ninja Gaiden à la sauce Nioh ?

Masaaki Yamagiwa : (Rires). (Échange avec son traducteur). Je ne dis pas qu’il y a zéro chances de voir cela un jour.
Aujourd’hui, on s’intéresse au devenir de la franchise Ninja Gaiden, est on est heureux de voir qu’elle
garde toujours une certaine côte de popularité, encore maintenant. On est très heureux de
l’entendre, et si, potentiellement, éventuellement, un nouveau Ninja Gaiden devait voir le jour, le
projet serait probablement guidé par les attentes de nos fans. Il n’y a rien en cours, mais si c’était le
cas, je ne sais pas vraiment quel genre de jeu il pourrait être. On écoutera les fans, si
potentiellement, on fait ça dans le futur.

Gameblog : Nous arrivons à cours de temps ! Dernière question, donc. Depuis des années, les jeux inspirés
par Dark Souls pullulent. Vous avez pas mal contribué, puisque Wo Long sera votre quatrième titre appliquant cette recette de jeu impitoyable. Comment considérez-vous votre réussite ? Selon vous, et par rapport à la concurrence ?

Masaaki Yamagiwa : Alors je pense que je peux parler au nom de la Team Ninja. Je ne l’ai rejointe que récemment,
mais encore une fois, et en mon nom en plus de celui de l’équipe, sur Wo Long, cette idée de garder
les attentes des fans au cœur de la conception, cela rend nos jeux uniques, et qu’on est plutôt bons
sur ça. On fait aussi bien attention à pas mal de choses comme les démos jouables, et les retours
qu’on a des joueurs et les réflexions qu’ils impliquent. Et au final, je trouve que cela fonctionne
plutôt pas mal. D’ailleurs, il n’y a encore rien d’officiel, mais on pense à sortir une démo, justement
pour avoir ces retours. Bon, et bien, merci pour vos questions ! Au revoir !

Gameblog : Au revoir ! Merci pour votre temps et vos réponses !

Wo Long Fallen Dynasty devrait sortir courant 2023 sur à peu près tout sauf la Switch. On vous
tiendra au courant si on a l’occasion d’en savoir un peu plus d’ici là, et qui sait, peut-être tester la
bête un peu en avance sur le commun des mortels et vous dire ce qu’on en pense. Restez branchés
sur Gameblog.fr !

Lire l’article original sur gameblog.fr

"Wo Long n’est pas Nioh 3 !" - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.