Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

la version ultime d’un jeu déjà incroyable

la version ultime d'un jeu déjà incroyable - Actualités des Jeux Videos
Le Test

Sorti il y a déjà deux ans, Metro Exodus aurait tout à fait pu se reposer sur ses lauriers. Après tout, l’exclusivité Epic Games Store est terminée depuis longtemps, les versions Steam, GOG, PlayStation et Xbox sont disponibles depuis un moment, le jeu a remporté un succès aussi bien critique que commercial, et ses deux DLC majeurs (The Two Colonels et Sam’s Story) sont sortis respectivement en août 2019 et en février 2020. Pourtant, l’heure de la retraite n’a pas encore sonné pour le hit de 4A Games, puisque le studio ukrainien nous propose une mise à jour graphique de taille.

D’ailleurs, les changements sont tellement importants qu’il faudrait plutôt parler d’une version parallèle que d’une mise à jour. Metro Exodus et Metro Exodus Enhanced Edition sont en effet deux programmes totalement distincts, qu’il convient de télécharger séparément. Nous allons voir que la forme a sensiblement évolué, mais sur le fond rien n’a changé. L’aventure est strictement la même qu’auparavant, et notre test de 2019 se tient donc à votre disposition si vous souhaitez une piqûre de rappel concernant les dernières péripéties d’Artyom et de sa bande. A noter que les possesseurs de la première mouture du jeu n’ont absolument rien à débourser pour obtenir la seconde, qui apparaîtra automatiquement dans leur lanceur préféré. En revanche, les pécéistes devront peut-être ouvrir leur portefeuille pour mettre à jour leur configuration matérielle. Le ticket d’entrée est extrêmement élevé, puisque Metro Exodus Enhanced Edition est le premier jeu à exiger une carte graphique compatible ray tracing. Autrement dit, il vous faudra au moins une GeForce RTX 2060 ou une Radeon RX 6700 XT pour profiter de la version sublimée des aventures d’Artyom. Cela s’explique par l’intégration totale du ray tracing dans le moteur du jeu, et l’abandon de technologies anciennes (lumières pré-calculées, occlusion ambiante…), qui simulaient auparavant des effets qui sont dorénavant calculés en temps réel.

Concrètement, les scènes bénéficient d’un éclairage nettement plus réaliste, où la moindre source lumineuse (torche, ampoule, bougie…) rebondit “à l’infini” sur les différents objets de l’environnement. Dans la version 2019 de Metro Exodus, même en activant le ray tracing, seul le premier rebond de chaque rayon était pris en compte. En 2021, nous avons donc droit à des scènes plus lumineuses (quand elles doivent l’être) et plus contrastées. Les ombres sont quant à elles plus crédibles et plus dynamiques. Le ray tracing est tellement précis que la teinte des rayons lumineux varie en fonction des objets sur lesquels ils se réfléchissent. Cet effet a beau être subtil, il aboutit à une image toujours plus convaincante. Naturellement, les réflexions en ray tracing sont également de la partie. Pas d’effet miroir exagéré ici, on a surtout droit à des objets métalliques qui attrapent régulièrement la lumière et à des surfaces aquatiques qui réfléchissent correctement les paysages.

DU RAY TRACING MAIS PAS QUE

Si le ray tracing est incontestablement la vedette de cette Enhanced Edition, d’autres améliorations répondent également à l’appel. Ainsi, le jeu bénéficie désormais de textures 4K, tandis que les options accueillent un curseur permettant de modifier le champ de vision. Metro Exodus devient également compatible avec la technologie VRS (Variable Rate Shading), qui consiste à faire baisser la qualité de certaines zones de l’image guère importantes, afin de gagner légèrement en performances. Cependant, les joueurs qui souhaitent améliorer la fluidité de manière réellement sensible feront mieux de se tourner vers le DLSS. Rappelons rapidement que cette technologie permet de calculer l’image dans une résolution inférieure avant de l’upscaler dans la résolution finale souhaitée. La version 1.0 de 2019 laisse ici la place à une version 2.1 bien plus réussie, qui permet de gagner parfois plusieurs dizaines d’images par seconde tout en conservant une qualité d’image élevée. Cette technologie propriétaire appartenant à Nvidia, il n’est hélas pas possible d’en profiter avec une carte Radeon. De manière fort logique, cet effet sera également absent des versions PS5 et Xbox Series X, puisque les deux consoles embarquent un processeur graphique AMD. Ces deux machines devront également faire l’impasse sur les réflexions en ray tracing, mais conserveront en revanche l’intégralité des autres améliorations, y compris les différents effets de ray tracing dédiés à l’éclairage. En revanche, soyez prévenus : il faudra hélas attendre jusqu’au 18 juin pour pouvoir profiter de Metro Exodus Enhanced Edition dans son salon.


Lire l’article original sur jeuxactu.com

la version ultime d'un jeu déjà incroyable - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *