Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

on y a joué et on se croirait presque en Ligue des champ

on y a joué et on se croirait presque en Ligue des champ - Actualités des Jeux Videos

Si Football Manager a depuis de nombreuses années mis l’accent sur l’accessibilité pour permettre à tous les joueurs de vivre la meilleure expérience possible, il est toujours bon de rappeler que jouer une partie de FM se résume à une multiplication de données sur des tableaux plutôt sombres (ou non, selon le skin que vous aurez choisi pour votre partie). On est acteur, certes, mais pas à la manière d’un FIFA. Non, là, le credo, c’est de faire passer des messages, des consignes, de dresser un schéma tactique pour mettre en lumière vos poulains et les faire briller de la meilleure manière possible. Un vrai job d’entraîneur quoi.

 

ELLE EST LÀ, LA COUPE AUX GRANDES OREILLES LES GARS
 

Toujours en phase avec ce que le monde du football peut offrir comme changements, Sports Interactive a, pour cette saison, surtout rattrapé un retard et comblé un vide pour ses plus grands fans : avoir la licence officielle des coupes d’Europe de l’UEFA. La Ligue des champions, la Ligue Europa et sa petite soeur, la Ligue Europa Conférence débarquent donc dans le jeu. Ce n’est pas juste un ajout gadget pour amuser la galerie, puisque l’expérience est poussée de la manière suivante : d’ordinaire sans chaleur, les tirages au sort des phases de groupe de chaque compétition bénéficient d’un habillage particulier et de leurs hymnes officiels. On ne va pas se mentir : entendre la musique de la Ligue des champions, avec un tirage quasi similaire à celui vu à la TV (respect des chapeaux et des équipes ne pouvant se retrouver dans la même poule), ça a son effet.

 

Le rendu des matchs a aussi gagné en qualité. Toujours basé sur un moteur 3D daté – mais alors vraiment daté, choix volontaire de la part des équipes de Sports Interactive – ces derniers bénéficient d’ajouts visuels non négligeables, comme de nouvelles animations pour les avant-matches, pour les célébrations de buts, mais surtout, en ce qui concerne le comportement des joueurs sur un terrain. Le style d’appels et de courses d’un Kylian Mbappé sont très proches de la réalité (oui, oui même avec des images qui piquent toujours les yeux en 2022 mais on s’y fait), les gardiens ont gagné en réalisme, les milieux de terrain se comportent mieux et distillent des ballons… qui ressemblent à des bons ballons de construction d’actions. Bref, on a été assez bluffé parce qu’on a vu durant les cinq heures de session de test que nous avons eu pour nous faire une première idée du titre.

 

LES SUPPORTERS ONT TOUJOURS RAISON

 

Une première idée qui n’inclut pas en revanche les autres changements promis pour cette édition. Cinq heures, ce n’est qu’une mise en bouche finalement dans une saison de FM, surtout lorsqu’on prend le temps de ne rien déléguer à son staff et que l’on veut bien savourer l’expérience, match par match. A ce stade, difficile d’évoquer dans le détail le soutien des supporters, qui bénéficient désormais d’un vrai poids, tout aussi important d’ailleurs que la confiance de vos dirigeants, qui fluctue selon que vous ayiez ou non atteint les objectifs demandés ou respecté la politique du club en matière de transferts par exemple ou de jeunesse dans l’effectif. Les développeurs sur place nous ont assuré que cette confiance du public aurait belle et bien une incidence : celle de vous mettre une pression autre que votre board, puisque ce dernier, même encore satisfait de vos services ou confiant à votre sujet, pourra très bien vous dégager si les supporters venaient à vous prendre en grippe et à grogner trop fort après de mauvais résultats. Inutile de dire que les équipes de Sports Interactive n’ont pas eu besoin de chercher bien loin en termes d’inspiration pour cette feature. Certes, les supporters s’exprimaient déjà par le passé dans le jeu, notamment concernant certains transferts de joueurs (les chouchous qui partent, les ennemis qui arrivent) mais sans que cela menace votre poste d’entraîneur. Là, la donne va changer.

 

DES MATCHS PLUS DURS À GÉRER ?

 

Idem pour l’adversité globale du jeu. Si l’IA peut parfois nous compliquer la tâche, SI a souhaité encore plus mettre l’accent sur l’importance des enjeux au classement (maintien, course à l’Europe), dans la façon avec laquelle les équipes adverses se prépareront contre vous et tenteront des choses en cours de match. L’exemple d’un schéma ultra-défensif et agressif à la manière de l’Atlético Madrid nous a été cité, mentalité qui pourra très bien convenir à une équipe vraiment soucieuse de se sauver en fin de saison par exemple. Là encore, seules plusieurs saisons complètes permettront de juger l’équilibre de ce travail des développeurs, tout comme la pertinence de la proximité désormais, des agents de joueurs auprès de votre club. Ces derniers pourront directement s’adresser à vous et même intervenir pour sauver une négociation mal engagée, dans le but de satisfaire leur client. De même, on pourra aussi planifier sur une durée de trois ans à l’avance les contours de son équipe via un nouvel outil, le Squad Planner, à même de pouvoir vous permettre d’anticiper les manques ou les futures manques à venir de votre équipe. Pour le reste, ça ne bouge pas : Football Manager 2023 fait comme les autres avant lui et est aussi agréable à prendre en main qu’agréable à jouer.  Reste plus qu’à finir correctement l’action le 8 novembre prochain.

Lire l’article original sur jeuxactu.com

on y a joué et on se croirait presque en Ligue des champ - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *