Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Phil Spencer (Xbox) “perturbé” et “troublé” par les agissements d’Activision

Phil Spencer (Xbox) "perturbé" et "troublé" par les agissements d'Activision - Actualités des Jeux Videos

Jim Ryan, le président de Sony Interactive Entertainment, a pris position plus tôt cette semaine dans l’affaire Activision Blizzard. Le patron de PlayStation s’est en effet dit « abasourdi » et « découragé » par la manière que l’éditeur américain a eu de gérer la crise. Comme nous le supposions alors, ce n’était que le début des réactions d’acteurs majeurs de l’industrie. Cette fois, c’est au tour du boss de Xbox d’exprimer son mécontentement face aux agissement d’Activision Blizzard.

Au tour de Phil Spencer, le patron de Xbox, de réagir à l’affaire Activision Blizzard. Le cadre de Microsoft se dit “perturbé et profondément troublé par les horribles événements et agissements” au sein de l’éditeur américain. Ces déclarations se trouvent dans un e-mail envoyé au personnel de Xbox obtenu par le site Bloomberg.

Phil Spencer monte au créneau

Dans ce message interne, Phil Spencer affirme que “ce type de comportement n’a pas sa place dans notre industrie.” Il explique également que par conséquent il “réévalue tous les aspects de la relation de Xbox avec Activision Blizzard.” Et il affirme même que des “ajustements proactifs” sont en cours vis-à-vis de cette même relation. Le responsable du jeu vidéo chez Microsoft ne donne cependant pas plus de précisions concernant ces ajustements.

Face à l’ampleur prise par cette affaire, les plus gros partenaires d’Activision se trouvent presque obligés de prendre position. Mais est possible de se demander ce que des sociétés comme Microsoft ou Sony sont prêtes à faire. Ce qu’elles sont prêtes à faire pour forcer le changement chez Activision Blizzard. Pourraient-elles par exemple retirer les jeux Activision de leurs boutiques en ligne tant que Bobby Kotick reste en place ? Difficile à imaginer tant les sommes générées par des licences comme Call of Duty sont importantes.

Bobby Kotick dit “l’autruche”

Pour info, de récentes révélations concernant les pratiques chez Activision concernent Bobby Kotick. Elles expliquent que le PDG du groupe avait connaissance des affaires de harcèlement et discrimination en son sein. Elles affirment également qu’il était lui-même à l’origine de certains des problèmes. Selon des nouveaux témoignages, Bobby Kotick aurait même été jusqu’à menacer de mort une de ses assistantes en 2006.

L’affaire Activision Blizzard est donc loin d’être terminée. Plus d’un millier d’employés de l’éditeur américain ont déjà signé une lettre réclamant le départ de Bobby Kotick. Certains actionnaires demandent ce départ eux aussi. Et il ne serait pas étonnant que d’autres partenaires d’Activision prennent position à leur tour. Dans de telles conditions, il paraît difficile d’imaginer un monde dans lequel Bobby Kotick reste en poste. Reste à voir pendant combien de temps l’homme d’affaires américain et ses plus fidèles soutiens vont tenir face à la gronde.

Que vous inspire cette prise de position de Phil Spencer ? Va-t-elle changer quelque chose ? Que devraient faire les constructeurs de consoles selon vous ? Bobby Kotick va-t-il conserver son poste à votre avis ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Lire l’article original sur gameblog.fr

Phil Spencer (Xbox) "perturbé" et "troublé" par les agissements d'Activision - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Available for Amazon Prime