Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Suda Goichi aimerait faire revivre une ancienne licence Nintendo et parle de l’avenir

Suda Goichi aimerait faire revivre une ancienne licence Nintendo et parle de l'avenir - Actualités des Jeux Videos

Après la sortie de No More Heroes 3, son créateur ne compte pas partir à la retraite. L’insaisissable Suda Goichi s’ouvre aujourd’hui sur ses envies, et n’hésite pas à évoquer un plan décennal. Sacré lui.

Goichi Suda est particulièrement volubile cette semaine. Après son entrevue avec Destructoid, durant lequel il clame que son studio détient les droits de Shadows of the Damned, le game designer japonais s’est ouvert à nos confrères de Video Games Chronicle, en multipliant les pistes et les projets. Si l’avenir s’annonce plein de promesses, le gars Goichi n’a pas attendu la sortie de No More Heroes III pour préparer la suite des événements :

Nous avons déjà débuté la pré-production de notre prochain jeu, mais je ne peux encore rien dire.

Dr. Suda et Mr. Goichi

Mais comme en témoigne la plupart de ses productions, c’est parfois un peu la pagaille dans la tête du créateur, qui parvient tel un candidat à la présidentielle à se contredire au cours d’un seul et même entretien. En effet, Goichi commence par s’inscrire à contre-temps de son époque, en promettant un peu d’originalité :

Nous avons planifié nos projets pour les dix prochaines années. À l’heure actuelle, nous prévoyons de développer trois jeux durant la prochaine décennie, soit trois nouvelles licences.

Il ne faudrait pas oublier qu’entre les trois opus des aventures de Travis Touchdown, le japonais est souvent parvenu à rebondir d’une idée à l’autre, comme en témoignent Killer7, Lollipop Chainsaw ou Killer is Dead. L’intéressé précise d’ailleurs que l’ampleur de ses prochains titres devrait s’en rapprocher :

Je ne dirai pas que les jeux que nous prévoyons de sortir seront de vrais AAA, mais ils ne sont pas non plus des petits projets comme Liberation Maiden non plus. Je pense que ce seront plutôt des titres AA, développés par une équipe resserrée.

Et pourtant, malgré ces envies constantes de renouveau, Suda Goichi aimerait tout de même se voir confier l’une ou l’autre licence bien établie, et tente même un appel du pied assez osé :

Nous pourrions prendre une toute autre route que celle des trois nouvelles licences. Nous travaillons déjà sur la première, mais nous pourrions ensuite développer le nouvel épisode d’une série existante, et recréer quelque chose de nouveau pour le troisième jeu. Il y a quelques anciens jeux sur lesquels j’aimerais pouvoir travailler, en faire un reboot ou un remake.

Nous pourrions être approchés par une entreprise, nous verrons bien comment les choses se passeront. Je n’ai aucune idée précise à ce moment, mais je serai évidemment toujours ouvert à une collaboration avec Nintendo. Ce serait cool de pouvoir faire revivre une ancienne licence, en particulier celles qui sont dormantes depuis un moment. Si je devrais surprendre les joueurs, j’aimerais que ce soit avec Nintendo.

Voilà qui risque fort de relancer l’intérêt des joueurs pour une certaine série de jeu de course disparue depuis 2003, et qui manque cruellement dans le paysage vidéoludique actuel. À moins qu’il ne s’agisse de tout autre chose ? Seul l’avenir nous le dira. On se dit rendez-vous dans dix ans ?

Quelles licences estampillées Nintendo aimeriez-vous voir passer entre les mains de Suda Gochi ? Faites-nos part de vos avis irrévérencieux dans les commentaires ci-dessous.

Lire l’article original sur gameblog.fr

Suda Goichi aimerait faire revivre une ancienne licence Nintendo et parle de l'avenir - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *