Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Test de Madden NFL 23 par jeuxvideo.com

Madden est il enfin au niveau de la PS5 et de la Xbox Series ? Après un premier échec il y a deux saisons, un épisode assez terne l’année dernière, la simulation de football américain tente de mettre le paquet avec le Fieldsense, une technologie pour approfondir le gameplay. Focus sur Madden NFL 23, en hommage à Jonh Madden.

Le 28 décembre 2021, John Madden s’éteignait en Californie à l’âge de 85 ans. Un coup de massue s’est alors abattu sur la Ligue Nationale de Football américain, la toute-puissante NFL. L’ancien joueur avait vu sa carrière bloquée par une grave blessure, avant de devenir l’un des entraîneurs historiques des Raiders d’Oakland entre 1969 et 1978, avec un championnat à la clé en 76. S’en suit une carrière de consultant pour la Fox, de commentateur jusqu’à prêter sa voix depuis 1988, et son nom à la licence culte outre-atlantique. 44 ans plus tard, il est en couverture sur la jaquette de Madden NFL 23, une édition hommage. À la hauteur ?

Hommage vibrant ?

En plus d’être sur la jaquette, John Madden a aussi le droit d’être présent sur l’écran de chargement d’introduction, et dans le match pour découvrir le nouveau gameplay du titre. Une confrontation “Héritage” avec Madden coach des deux équipes all-star pour chaque conférence. Un petit clin d’œil sympathique, permettant de voir la plupart des nouveautés de gameplay décrites plus bas, mais surtout une retranscription du show toujours plus vivante. Entre les commentaires de Brandon Gaudin et Charles Davis, les ralentis, les statistiques à l’écran, et une modélisation des stades, de la foule toujours plus réalistes, Madden a atteint le summum du réalisme sur le terrain de l’ambiance. La saga ne s’est par contre toujours pas ouverte au public et fans de foot US en France. Madden NFL 23 ne propose en revanche toujours pas de traduction française, pour les commentaires ou les textes.

Un Fieldsense plus complet, mais pas décoiffant

EA Sports adore les petits ajustements de gameplay dans ses licences sportives. Sur PS5 et Xbox Series, les joueurs de FIFA ont pu découvrir l’Hypermotion, une technologie où l’on scanne les mouvements de dizaines de joueurs afin d’avoir les animations les plus fidèles possibles. Madden introduit cette saison la technologie Fieldsense exclusivement sur consoles next-gen. A l’instar de l’Hypermotion, elle introduit de nombreuses animations inédites pendant les actions, comme les défenses aériennes ou les contacts entre joueurs loin du ballon. C’est plutôt agréable en comparaison avec les opus précédents, même si certains bugs visuels viennent entacher certaines d’entre-elles. Il y a également de nouvelles animations sur le côté du terrain en bonus, avec un entraîneur adjoint qui retient le coach principal énervé par exemple. Un grand moment de sport.

En plus des playbooks toujours gargantuesques (les choix de systèmes défensifs ou offensifs selon la position de l’équipe), les quarterbacksexpérimentés pourront se régaler avec un nouveau système de passes activable dans les menus, avec un système de timing pour jeter le ballon. En outre, le Fieldsense intègre de nouveaux mouvements pour esquiver les défenseurs. Le titre conserve les Momentums, visibles toute la durée du match au-dessus du score. Pour rappel, chaque équipe a une jauge de Momentum qui se remplit au fur et à mesure des bonnes actions (une bonne défense ou un sack -plaquage du quarterback adverse-, une tentative réussie ou un touchdown…). Cette jauge est divisée en deux ou trois paliers, et l’équipe jouant à domicile atteint plus rapidement le premier. Chaque palier donne un boost pour progresser plus facilement ou un malus à l’adversaire.

Scotland Yards

Quand l’on se tourne vers les modes de jeu, rien de nouveau sous le soleil. Le mode carrière où l’on contrôle un joueur, nommé Face to the Franchise, avait déçu l’année dernière via son scénario qui était découpé en 5 chapitres jusqu’à la Draft et l’entrée du joueur en NFL. Plus de soucis cette année, il n’y a quasiment plus de scénario ! Le joueur est un agent libre et peut intégrer quelques minutes après le lancement du mode une équipe, qu’il faudra choisir en fonction du salaire, des objectifs… Le chemin pris par la licence cette saison risque de diviser sur la carrière.

Le mode The Yard, version “Street” du Foot US avec des matchs à 6 vs 6 sur terrains réduits (80 yards), jusqu’à trois joueurs en co-op est toujours là, tout comme le mode Superstars KO. Un mode similaire au battle-royale où il faut éliminer ses adversaires en ligne un à un avec des règles comme “inscrire en premier un Touchdown” pour l’emporter. C’est la partie un peu folklorique de Madden NFL, ou le vrai intérêt est de s’amuser en ligne avec un joueur à customiser intégralement, dans les attributs ou l’accoutrement souvent… flashy.

Enfin, si le mode Ultimate Team ne bouge pas vraiment, le mode Franchise ou le joueur incarne un manager pour diriger une équipe cache quelques nouveautés. Il est possible de scruter la Free agency (le marché des joueurs sans équipe) avec de nouveaux paramètres de sélections, ou bien recruter des “scouts”. Ces derniers sont des recruteurs qui vont aller repérer les pépites de demain ou les joueurs disponibles qui vous conviendront. Bref, déjà touffu, l’un des modes principaux et plus chronophage jouable en ligne s’agrandit, ce qui n’est pas plus mal.

Points fortsDe nouvelles animations sur et en dehors du terrainBonne retranscription du showDe grandes possibilités d’attaques et défensesLe momentum, vraie bonne idéeDes modes franchise et Ultimate Team plus garnisModélisations excellentes sur PS5/XSXLe Fieldsense etoffe un peu le gameplay…Points faibles…mais ne le révolutionne pasUn scénario inexistant en mode carrière ou franchiseMenus fades malgré l’édition hommageEncore quelques bugs visuels et techniquesExclusivement en anglais (textes et voix)

La claque ne sera pas pour cet épisode hommage à John Madden. Madden NFL 23 se montre comme d’habitude gourmand en nombre de modes de jeux, fidèle au niveau des modélisations et du show proposé, mais est encore ralenti sur certains points. La simulation de football américain n’est toujours pas traduite, a décidé cette année de proposer un mode carrière sans scénario, et n’est malheureusement pas épargnée par certains bugs visuels. EA Tiburon pourra tout de même s’appuyer sur les petits changements apportés à son gameplay avec la technologie Fieldsense pour les prochains opus, plein de potentiel.

L’avis des lecteurs
Donnez votre avis sur le jeu !

Lire l’article original sur jeuxvideo.com

Test de Madden NFL 23 par jeuxvideo.com - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.