Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Test de Oddworld : Soulstorm (PC), Tests Jeux

Test de Oddworld : Soulstorm (PC), Tests Jeux - Actualités des Jeux Videos

N’en dplaise Fabien Lecoeuvre, le physique ne fait pas tout. Prenez Abe et sa tte de ttard aux yeux globuleux monte sur un corps de haricot vert assch. Toujours l, 24 ans aprs leur premire apparition. Le hros la bouche cousue d’Oddworld Inhabitants a mme, aprs New’n’Tasty en 2014, le droit de revivre son Exode un poil diffremment et sous un nouveau nom : Soulstorm. Une aventure plus proche de la vision initiale de Lorne Lanning et qui, bien entendu, donne l’envie d’Aber, euh d’aimer.

Il les a sauvs d’une vie d’esclavage et d’une “rincarnation” en btonnet glac. Aprs son odysse RuptureFarms, il est temps pour Abe, prophte malgr lui, de mener les Mudokons, dont le destin semble avoir dvi sans raison autre que la perfidie des Glukkons, vers la libert. Une entreprise pour le moins ardue, le hros devant composer avec d’tranges maux touchant son peuple et une route o l’attendent plthore de sligs et de piges vicieux.

Du pareil au mme ?

Soulstorm prend d’abord le temps de rapprendre les bases de sa formule, optant pour une reprsentation en 2,5 D. Un mix de plate-forme, nigmes, infiltration, avec un zeste d’action. Oui, juste un zeste, bien que tmraire entre vos mimines, Abe n’a rien d’un guerrier. Reste qu’il a bien des comptences faire valoir. Agile, il effectue des double-sauts (!), et s’accroche la moindre corniche. Il lui est mme possible de se mettre en boule pour rouler dans des entres troites, se planquer derrire un muret, ou approcher discrtement une mine dsarmer – suivant un timing facile retenir. Et l’on peut aussi compter sur lui pour se dplacer trs discrtement. Cela reste peu pour surmonter le dfi qui l’attend.

Abe dispose quand mme d’un pouvoir qui fait la diffrence : l’envotement. Deux utilits. D’abord possder un ennemi proche en dirigeant son esprit vers lui, condition qu’un de ces maudits modules suppresseurs ne l’en empchent pas. Une fois que l’on incarne la sale bestiole, son arme nous appartient, et certains accs des interrupteurs bien cachs nous sont ouverts. La concentration permet ensuite d’ouvrir un portail aux oiseaux, issue travers laquelle les Mudokons sauvs sur la route, l’aide d’un systme d’ordre basique mais permettant de distinguer l’individuel du groupe, peuvent se rendre en lieu sr. C’est toujours l’objectif principal de notre protagoniste : aider son prochain se faire la malle en mme temps que l’on parcourt les 15 actes – 17 en cas de bonnes “performances”. Jusque l, il est facile pour le connaisseur de penser qu’Oddworld Inhabitants a encore jou la scurit et que l’histoire de la “vraie suite”, en dehors d’une trame un poil rcrite, et superbement raconte travers des cinmatiques grand luxe, c’tait du bluff.

Radio Bire Loot

En ralit, l’instar du nombre de Mudokons secourir, qui passe du petit 300 de New’n’Tasty environ 1.400 ici, celui des interactions explose dans Soulstorm. Le champ des possibles en matire de rsolution des situations traverser, qui peuvent s’taler sur plusieurs crans, bnficie de vos envies et du contenu de votre inventaire. Les poubelles, casiers et adversaires assomms attendent que vous les fouilliez. Les distributeurs appellent votre oseille, rcolte en mettant des bouteilles vides la consigne. Et si on ne vous donne pas directement les objets, vous pouvez toujours les fabriquer. Le menu d’artisanat est poussireux, froid, rebutant au possible. Mais peu importe. Il faudra y traner pour s’armer. Tout ce que vous allez tre en mesure d’accomplir l’aide de mines plus ou moins puissantes, d’crans de fume, de fuses clairantes, de bires inflammables, de bonbons assommants et rebondissants, de sodas explosifs ou encore d’un extincteur vaut les risques que vous prendrez. La manire dont chaque tableau, gigantesque, et chaque tape un peu plus tourne vers la castagne et les rflexes sont articules font tout le sel de l’exprience. Du die and retry se triturer les mninges, mettre en oeuvre le bon plan, avec un sentiment de satisfaction immdiat au bout du succs.

Du gameplay au poil, mme si Abe reste un peu rigide, qui accueille nos exprimentations bras ouverts, dans un univers qui reste merveilleux arpenter. Esthtique soigne, ralisation solide, zooms et dzooms soulignant la grandeur des stages toujours trs agits en arrire-plan, ambiance sonore ensorcelante (mais quel dommage que tous les dialogues, en anglais, ne soient pas toujours sous-titrs)… Avec une immersion aussi travaille dans tous les types d’environnements, industriels comme naturels, ce monde injuste, impitoyable, o les masses sont conditionnes et essores au profit d’une poigne de dirigeants sans scrupules, nous happe. Ce dsir de secourir tous nos congnres, d’avoir un Quarma proche du 100 % et ainsi dcouvrir la meilleure et la plus joyeuse des fins du jeu, nous habite. Mais il faut pour cela aussi passer outre des dfauts assez durs encaisser.

Un drle d’arrire-got

Soulstorm, c’est aussi Abe qui refuse de s’accrocher, Abe qui trbuche sans qu’on sache pourquoi, Abe qui a beau tre planqu derrire un muret mais qui est quand mme pulvris par un mortier. On s’en accommode et on ferme les yeux les premires fois, on passe au petit bonheur la chance en se disant que notre prcdentes tentatives suintaient la maladresse. Mais a se rpte d’autres endroits. Et alors que vous exigez que vous et vos suiveurs se cachent dans des casiers, certains restent dcouvert. Bien que vous les ayez arms et exig d’eux une posture agressive, ils se font pulvriser bout portant sans avoir boug un orteil. Et ne parlons pas de leurs temps de raction. Bugs, scripts flingus, collisions manqus, I.A. allie rageante : la finition, comme l’quilibrage de certaines sections, Mama Slig en particulier, pose de vrais problmes. Comme ici, o un pige oublie de se dplacer aprs la libration d’ouvriers, obligeant relancer non pas une section, mais le niveau entier.

Cela nous amne au problme des points de passage et des sauvegardes. Une fois un checkpoint atteint, on reprend cet instant. Pas besoin d’essayer de le retoucher en esprant que les fouilles qui suivent vont tre comptabilises. Non, il va falloir tout refaire. Et pour peu que la squence soit un peu dlicate… Prenons par exemple une ascension de Mudokons durant laquelle il faut empcher les ennemis de canarder. Reclaquer les portes des armoires, choper du matos dans les vide-ordures et faire le plein dans les distributeurs, pour enfin fabriquer les outils en bonne quantit : chaque tentative. Un cauchemar pour les perfectionnistes refusant ne serait-ce qu’une perte. Et encore plus si un bug s’en mle un moment. On aurait prfr un systme un peu plus souple, histoire que la frustration ne compromette le plaisir de retrouvailles presque idales.

Lire l’article original sur gameblog.fr

Test de Oddworld : Soulstorm (PC), Tests Jeux - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *