Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

un film absolument dingue que vous verrez jamais, c’était dément

un film absolument dingue que vous verrez jamais, c'était dément - Actualités des Jeux Videos

Après le film Batman annulé de Ben Affleck, un autre projet qui n’a pas réussi à se vendre se détaille. Un abandon regrettable tant le long-métrage était prometteur sur le papier.

L’univers DC au cinéma, c’est un peu comme les montagnes russes avec des hauts et des bas, des réussites et des échecs, et des projets qui n’ont même pas dépassé le stade d’idées. Et ça touche tous les super-héros, même les plus cultes à l’image de Batman. Avant que Zack Snyder ne traite à sa sauce le personnage, avant Nolan et avant même Schumacher, Tim Burton aurait dû continuer l’aventure. Mais la vision très particulière du réalisateur a finalement été court-circuitée et les spectateurs sont sans doute passés à côté d’une pépite.

Ce film Batman de Tim Burton qui restera à jamais un rêve

Après le formidable Batman : Le Défi, Tim Burton aurait pu rempiler pour un spin-off sur Catwoman, l’une des stars du second volet. Plus de 30 ans plus tard, une personne très proche du dossier a expliqué pourquoi ce projet avait fini par capoter. Selon Daniel Waters, scénariste de Batman Returns, lui et Burton n’étaient absolument pas sur la même longueur d’ondes. En effet, le réalisateur de Beetlejuice aurait voulu quelque chose de différent, de plus artistique sans chercher à « faire plus gros » en produisant un film en noir et blanc. Un projet qui aurait dans le même genre qu’une production française très connue.

Il [Tim Burton] faire un film en noir et blanc de 18 millions de dollars, dans la lignée de La Féline, où Selina Kyle aurait eu une vie discrète au sein d’une petite ville. Quant à moi, je voulais faire un film Batman qui aurait été une métaphore sur le personnage. Et pour cela, je souhaitais donc la faire déménager dans une version de Gotham City inspirée de Los Angeles, dirigée par trois super-héros pourris. C’était The Boys avant The Boys. Il a été puisé rien qu’à la lecture de mon scénario.

Via IndieWire.

Le projet de Burton avait donc au moins le mérite de sortir des sentiers battus, mais on ne verra jamais ce que cela aurait pu donner. À la place, les spectateurs ont été récompensés par les films Batman de Schumacher et le spin-off Catwoman avec Halle Berry. Oui, c’est moche parfois la vie.

D’autres conflits internes

Lors d’une récente projection de Batman : Le Défi à Hollywood, Daniel Waters est aussi revenu sur les quelques critiques de la part de certains fans DC pour les libertés prises par le duo. « C’était bizarre, car à l’époque, je ne devais satisfaire que Tim Burton. Avant Internet, il n’y avait pas besoin de passer devant un tribunal pour expliquer ce qu’on l’on faisait. Nous ne connaissions rien des méchants de Batman. Et nous ne comprenions pas vraiment ce que les comics étaient. Je viens juste d’apprendre que DC Comics signifie Detective Comics. Les fans nous ont attaqué en nous disant « Ce n’est que le deuxième long-métrage et c’est déjà une sortie de route ? ». Maintenant qu’il y a de nombreux films sur Batman, je me dis que c’était plutôt intéressant ».

Même s’il a été critiqué, comme d’autres très grands films, Batman : Le Défi reste l’un des opus préférés des amateurs de la chauve-souris. Et c’est bien en partie grâce à l’approche différente de Burton.

Lire l’article original sur gameblog.fr

un film absolument dingue que vous verrez jamais, c'était dément - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *