Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

face à la polémique Nintendo sort les flingues

face à la polémique Nintendo sort les flingues - Actualités des Jeux Videos

L’affaire Palworld est en train de prendre un nouveau tournant et Nintendo vient enfin de s’exprimer sur le sujet. Très clairement, des sanctions risquent de tomber.

Palworld est toujours un énorme succès, il n’y a pas de doute là-dessus. Sur Steam, c’est toujours aussi impressionnant, et le jeu fait toujours partie des meilleures ventes en atteignant tout simplement la première place. Depuis le début, de nombreuses personnes accusent le jeu de copier voire d’enfreindre les droits de Pokémon. Loin d’être indifférent à toute cette agitation, Nintendo vient une nouvelle fois de s’exprimer sur le sujet. Est-ce la fin du jeu de survie ?

Nintendo sort les flingues contre Palworld

On sait que Pokémon Company est tatillonne quand il s’agit de la propriété intellectuelle. Il y a tout juste deux semaines, l’entreprise avait déjà fait entendre sa voix en expliquant dans un communiqué, que nous vous avions partagé, qu’elle avait « l’intention d’enquêter et de prendre les mesures appropriées pour remédier à tout acte portant atteinte aux droits de propriété intellectuelle liés à Pokémon ». Eh bien, cette fois-ci, c’est directement la société mère, Nintendo, qui s’exprime et qui hausse le ton. Lors des résultats financiers, le président du géant nippon, Shuntaro Furukawa, a répondu à une question concernant le fameux jeu polémique, comme le rapporte le très sérieux média Reuters. À son tour, l’entreprise explique qu’elle prendra les mesures appropriées contre ceux qui enfreignent ses droits de propriété intellectuelle. C’est donc un nouveau coup de poing sur la table et une nouvelle menace.

Reste maintenant à voir ce qu’il va se passer d’un point de vue juridique. Nul doute que Nintendo a déjà dû commencer à étudier de près le cas de Palworld pour voir dans quelles conditions un droit de propriété intellectuelle a été enfreint. Généralement, Big N est loin de faire les choses à moitié quand il s’agit de protéger ses arrières, et l’entreprise n’hésite pas à aller en justice.

Une entreprise prudente

On se souvient, par exemple, que Nintendo a poursuivi une entreprise de karting japonaise en 2018, MariCar, qui offrait des tours de karting dans les rues de Tokyo déguisés en personnages de Mario Kart, sans autorisation. Nintendo avait remporté le procès, et MariCar avait été contrainte de payer des dommages-intérêts et de cesser d’utiliser les costumes et les marques de Big N. Même si le cas est différent, cela montre à quel point cela ne rigole pas vraiment chez eux.

La même année, Nintendo a intenté une action en justice contre les sites LoveROMs et LoveRETRO pour distribution illégale de copies de ses jeux.Nintendo a gagné le procès et les propriétaires des sites ont dû payer une somme importante en dommages-intérêts à Nintendo, en plus de fermer leurs sites.

Lire l’article original sur gameblog.fr

face à la polémique Nintendo sort les flingues - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *