Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

un changement radical pour la licence, ça va rager !

un changement radical pour la licence, ça va rager ! - Actualités des Jeux Videos

L’insider Tom Henderson a livré quelques détails sur le Call of Duty de cette année, mais aussi sur la direction que la franchise va prendre. Autant dire que ça va faire beaucoup de bruit.

Chaque année, Activision s’en met plein les poches avec Call of Duty et ses multijoueurs. En 2022, la licence lui a permis d’amasser au total plus de 30 milliards de dollars et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Pour autant, les joueuses et les joueurs sont toujours autant attachés aux campagnes solo jugées globalement d’assez bonne qualité, mais généralement trop courtes. Pour le Call of Duty de 2024, Activision a eu une idée de génie pour pallier à ce problème (ou pas). 

Call of Duty se mettrait au monde ouvert

C’est une nouvelle qui risque de faire beaucoup de bruit au sein de la communauté. Le très bien informé Tom Henderson y va régulièrement de ses indiscrétions sur la licence Call of Duty et ses futurs épisodes. Cependant, personne ne pouvait s’attendre à la direction qui est actuellement envisagée à l’avenir pour la licence. L’épisode de 2024, qui serait en réalité Black Ops Gulf War, embrasserait pleinement le monde ouvert pour sa campagne principale. Call of Duty Modern Warfare 3 avait déjà fait un premier pas dans ce sens avec quelques missions dans des zones bien plus ouvertes qu’à l’accoutumée et qui ont clairement été mal reçues. Les joueurs n’ont pas du tout aimé cette première tentative, qui cassait le rythme du jeu sans proposer des missions annexes pour donner de la consistance.

Alors comment Raven Software va tenter de passer du couloir à sensation au monde ouvert avec Call of Duty Black Ops Gulf War ? Selon les sources d’Henderson, contrairement à COD MW3, la campagne de cet épisode 2024 aurait été bâtie de zéro pour aller dans ce sens. Entendez par là qu’elle ne fera pas dans le recyclage contrairement à son prédécesseur. Les missions ressembleraient davantage à ce qu’un Far Cry pourrait proposer. Concrètement, les joueurs et leur escouade navigueraient dans des mondes ouverts où ils pourront utiliser tout un tas de véhicules pour les traverser ou utiliser un système de voyage rapide pour aller d’un point à un autre instantanément. Toujours selon les mêmes sources, ce Call of Duty 2024 conserverait malgré tout quelques missions linéaires comme à l’ancienne.

Une nouvelle qui inquiète

Peu d’autres détails n’ont été révélés, si ce n’est que cette approche plus ouverte pourrait donner le ton pour l’avenir de la licence. L’épisode de 2025 (appelé Saturn en interne) suivrait la même direction, en séparant ses cartes en différents biomes ou lieux. C’est en tout cas comme ça qu’il a été pitché en interne, mais les choses ont amplement le temps de changer d’ici sa sortie, d’autant qu’aucun développeur principal ne lui a encore été affecté. On ne pourra visiblement pas en dire autant ce prochain Call of Duty Black Ops, prévu pour octobre 2024.

Sans trop se mouiller, on peut par avance dire que la nouvelle direction qui se profile pour la licence ne sera pas au goût de tout le monde. Si les Black Ops sont réputés pour leur qualité d’écriture, la campagne est cette fois confiée à Raven Software davantage connu pour son travail sur le multijoueur sur le solo. À l’inverse, Treyarch Games qui parvient à se démarquer sur ce plan serait ici en charge du multijoueurs et du mode zombies. Allez comprendre. Autant dire que sur le papier, cela ne présage rien de bon surtout après un Call of Duty Modern Warfare 3 des plus mauvais.

Lire l’article original sur gameblog.fr

un changement radical pour la licence, ça va rager ! - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *