Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

un premier patch pour sauver le jeu sur PC

un premier patch pour sauver le jeu sur PC - Actualités des Jeux Videos

The Witcher 3 reçoit un nouveau correctif sur PC pour enfin rendre le jeu parfaitement jouable et espérons, sans plantage. Vous devriez être enfin sauvés.

Malgré un important regain de popularité et un nouveau succès sur Metacritic, The Witcher 3 mène la vie dure à certains joueurs à cause de son patch new gen. Bien que généreux, ce dernier est également très capricieux, surtout sur PC où le jeu pouvait littéralement être injouable, voire ne pas se lancer du tout. Mais CD Projekt veille au grain, et comme promis, un premier hotfix vient d’arriver.

The Witcher 3 se stabilise sur PC

Sans entrer dans les détails, le studio polonais vient d’annoncer la mise en ligne d’un hotfix sur PC pour régler les problèmes de stabilité et améliorer les performances. Normalement, vous devriez être enfin débarrassé des erreurs au lancement du jeu et des plantages intempestifs qui pouvaient interrompre votre partie en cours. CD Projekt en profite également pour signaler que d’autres correctifs arriveront ultérieurement pour toutes les plateformes.

Nous venons de publier un correctif pour The Witcher 3 sur PC, qui devrait améliorer la stabilité et les performances générales, et corriger les superpositions GOG et Steam. La version du jeu ne changera pas. Nos équipes travaillent à améliorer encore l’expérience sur toutes les plateformes.

CD Projekt est donc sur le qui-vive et ne laissera pas tomber son poulain tant qu’il ne sera pas parfaitement stabilisé. Comme avec Cyberpunk 2077 qui a rapidement eu le droit à d’énormes mises à jour peu après sa sortie, et continue d’ailleurs d’en recevoir aujourd’hui.
Soyez rassuré donc, le patch new gen gratuit de The Witcher 3 est au centre de toutes les attentions chez CD Projekt.

Lire l’article original sur gameblog.fr

un premier patch pour sauver le jeu sur PC - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *