Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

une énorme arnaque depuis le début, c’est confirmé

une énorme arnaque depuis le début, c'est confirmé - Actualités des Jeux Videos

The Day Before restera comme l’une des plus grandes arnaques du jeu vidéo. Et le studio Fntastic n’a visiblement reculé devant rien pour tenter de sortir son jeu.

Par où commencer avec The Day Before ? Avec un historique aussi chargé, on peut vite s’y perdre. Mais pour résumer, le titre a été vendu comme un MMO de survie et a rapidement été identifié comme un clone qui mélange The Last of Us et The Division. Le hic, c’est qu’au fil des mois, ça sentait de plus en plus l’entourloupe avec des reports à n’en plus finir, et une absence totale de communication qui a mis la puce à l’oreille de certains.

Finalement le « jeu », si l’on peut appeler cela comme ça, est sorti mais ça a été un carnage. Contenu inexistant avec une seule petite carte, extraction shooter plutôt qu’une expérience de survie, ou des visuels loin des présentations, le titre s’est fait détruire par les milliers de personnes qui ont voulu y croire en l’achetant. Et le plus problématique, ce sont les conditions dans lesquelles The Day Before aurait été conçu.

Les conditions de développement désastreuses de The Day Before

The Day Before, un jeu créé dans la douleur ? Oui, mais pas pour tout le monde. Il y a quelques semaines, une personne s’est fait connaître en dénonçant les coulisses du développement. Cet ancien membre, qui affirme en tout cas l’être, a révélé avoir été exploité comme bénévole et viré du jour au lendemain, parce qu’il « n’allait pas assez vite » et qu’il « n’était pas professionnel », entre autres. Mais il a également stipulé être monté au créneau pour remettre en question l’existence du projet, ce qui n’aurait pas plu aux développeurs de The Day Before.

Deux autres médias, GameStar et Game Two, ont mené leur propre enquête, et on a appris des choses qui ressemblent à s’y méprendre au précédent témoignage anonyme. Il est ainsi dit que le leadership de Fntastic avait visiblement la main lourde au niveau des licenciements sans raison valable. Plusieurs personnes auraient été congédiés pour des « erreurs mineures », et si le travail de certains n’était pas jugé satisfaisant, ces derniers écopaient apparemment d’une amende. L’un des témoins révèle aussi que ses journées pouvaient durer jusqu’à 16 heures au minium par jour pour boucler The Day Before.

Mission copier les meilleurs jeux du marché

Dès le premier trailer de The Day Before, on a pu voir une étrange inspiration de The Last of Us ou The Division, et ce n’est pas une bête coïncidence. Selon certains, Fntastic était très insistant pour que sa main d’oeuvre regarde à droite à gauche, afin de relever les éléments qui fonctionnaient le mieux dans tel ou tel jeu, et ce dans le but de les reproduire. Mais vraisemblablement, sans apposer de patte supplémentaire.

Pire, les développeurs auraient conçu jusqu’à trois versions en même temps, ce qui aurait donner lieu, surprise, à un gigantesque foutoir général insolvable. Une escroquerie monumentale fait certainement pour de mauvaises raisons, sans vision créative et peut-être même envie, qui ne pouvait qu’aller dans le mur malheureusement. Maintenant, reste à savoir si les plaignants tenteront ou non de régler leurs comptes devant la justice, si il y a bien des preuves matérielles de tout cela.

En tout cas, l’arnaque The Day Before a pris fin le 22 janvier dernier avec la suspension des serveurs. Bien que certains essayent de le réanimer, pour une raison obscure, le support officiel n’existe plus. Le jeu est de ce fait injouable, et il a déjà été retiré de Steam avant cette mise à mort. Les acheteurs ont été ou seront remboursés malgré cet échec.

Lire l’article original sur gameblog.fr

une énorme arnaque depuis le début, c'est confirmé - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *