Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Une malédiction ? Ce jeu vidéo est un fossoyeur de jeux mobiles, ils ont tous fermés après une collaboration avec lui

Une malédiction ? Ce jeu vidéo est un fossoyeur de jeux mobiles, ils ont tous fermés après une collaboration avec lui - Actualités des Jeux Videos

News jeu Une malédiction ? Ce jeu vidéo est un fossoyeur de jeux mobiles, ils ont tous fermés après une collaboration avec lui

Publié le 24/01/2024 à 12:30

Partager :

Cette semaine, Square Enix a annoncé que NiER: Reincarnation, le jeu mobile dans l’univers de Yoko Taro, allait bientôt fermer ses portes. Si de nombreux joueurs sont attristés par cette nouvelle, le titre partage un point curieux point commun avec d’autres expériences qui ont depuis disparu : ils ont tous reçu une collaboration avec ce jeu un an avant leur fermeture.

Ces derniers temps, les arrêts de service se multiplient pour les jeux mobiles Square Enix. Dissidia Final Fantasy : Opera Omnia, Dragon Quest Tact en Occident, fin de la localisation en français pour Final Fantasy : Brave Exvius et War of the Visions : Final Fantasy Brave Exvius… On peut dire qu’il y a un vrai nettoyage au sein du catalogue de l’éditeur japonais.

Dernière victime de ce grand ménage, NiER: Reincarnation a annoncé qu’il allait fermer ses portes le 29 avril 2024. Cependant, pour ne pas laisser les joueurs sur leur fin, un chapitre final sera disponible à partir du 28 mars prochain. Ainsi, Reincarnation rejoint la longue liste des jeux mobiles qui ont disparu, mais il fait partie d’une catégorie bien précise. Depuis quelques années, des internautes ont observé que toutes les expériences mobiles qui accueillaient une collaboration avec ce jeu de rôle populaire fermaient leur porte un an plus tard et NiER : Reincarnation n’est que le dernier exemple en date.

Le fossoyeur des jeux mobiles

Star Ocean: Anamnesis, Sword Art Online: Memory Defrag,
Dragalia Lost, Fullmetal Alchemist Mobile et maintenant NieR Reincarnation, tous ces jeux mobiles délistés ou bientôt indisponibles ont tous un point commun : ils ont tous accueilli une collaboration avec Persona 5 un an avant leur fermeture. Alors forcément, il n’en fallait pas plus pour que les internautes s’amusent en parlant de “malédiction Persona 5” qui serait un fossoyeur de jeux mobiles au vu de ces fermetures en chaîne.

Si une telle coïncidence peut prêter à sourire, en réalité, tout cela témoigne surtout de l’omniprésence de Persona 5 dans l’univers du jeu vidéo japonais plus qu’autre chose. Il faut dire qu’avec plus de 10 millions de titres estampillés P5 dans le monde, il s’agit d’un succès incontestable qui fait que la licence est aujourd’hui l’une des plus fortes d’Atlus et de son propriétaire SEGA. Forcément, des jeux mobiles qui doivent en permanence créent de nouveaux contenus sont interéssés d’accueillir une collaboration aussi prestigieuse puisque cela peut ramener d’autant plus de potentiels joueurs. Et puis d’un côté, ces fermetures sont aussi intéressantes pour Atlus qui disposent de son propre jeu Persona 5 mobile, à savoir Persona 5 : The Phantom X, qui n’est pas encore disponible chez nous.

En savoir plus sur l’univers de NieR

News jeu

De Drakengard 3 à NieR : tout savoir sur l’univers qui mène à Nier Replicant

News bon plan

Les meilleures promotions du moment sur les jeux PS4

Lire l’article original sur jeuxvideo.com

Une malédiction ? Ce jeu vidéo est un fossoyeur de jeux mobiles, ils ont tous fermés après une collaboration avec lui - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *