Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Beyond The Page (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch, Google STADIA)

Beyond The Page (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch, Google STADIA) - Actualités des Jeux Videos

Aprs s’tre illustre sur Heavenly Sword, Mirror’s Edge ou encore Tomb Raider et sa suite, la scnariste Rhianna Pratchett (la fille de Terry, oui) s’carte cette fois des productions gros budget pour s’associer avec le bien-nomm studio Sketchbook Games. Le fruit de leur collaboration donne naissance Lost Words : Behind the Page, un jeu essentiellement port par sa narration et qui invite le joueur partager les douleurs et les peines d’une petite crivaine en herbe.

Dans son prambule, Lost Words nous prsente le personnage d’Izzy, petite fille malicieuse et trs attache sa grand-mre. Son compagnon de tous les jours ? Son journal intime, qui lui sert d’exutoire et de support idal son imagination.

Le journal intime d’Izzy, tmoin de ses joies et de ses peines.Des mots pour soigner les maux

La nature proprement narrative du jeu est vidente ds les premiers instants de l’aventure puisqu’une partie de l’intrigue se dploiera travers le journal d’Izzy, que l’on est amen littralement parcourir. Le joueur prend le contrle d’un petit avatar aux cheveux ondoyants qui se dplace de phrase en phrase sur les pages du journal d’Izzy mesure que celle-ci couche sur le papier ses penses. Cela donne lieu de petites squences de plate-forme o, au gr des mots qui apparaissent, le joueur devra en faire apparatre de nouveaux ou se servir de certains pour avancer dans le journal.

Ainsi, lorsqu’un mot se trouve en surbrillance, il suffit de marcher dessus pour qu’Izzy continue de raconter son histoire. Le journal se pare galement de couleurs et de dessins avec lesquels il faudra parfois interagir pour progresser. l’aide d’un curseur toujours prsent l’cran, le joueur pourra alors se saisir littralement de certains verbes d’action (dcouper, effacer, librer etc.) qui apparaissent dans les phrases d’Izzy pour les dplacer sur les images en question et ainsi former des liens logiques. En plus de servir de plates-formes notre personnage, les phrases se dplacent parfois, tombent ou s’lvent, s’vaporent ou s’inclinent, mimant l’tat d’esprit de l’hrone sur le moment.

En sautillant de phrase en phrase, le joueur s’en trouve ainsi tmoin des joies et des peines de cette petite fille, d’autant plus que chaque phrase matrialise s’accompagne d’une voix touchante et convaincante (doublage en anglais uniquement). noter galement le bon travail effectu par la localisation franaise puisque le titre joue souvent la polysmie de certains mots ; par exemple lorsqu’une phrase mentionne : “Lanons-nous dans l’aventure” (“Let’s swing into adventure” en anglais), incitant le joueur se saisir effectivement d’une corde et s’y balancer pour atteindre une plate-forme loigne.

L’hrone cre par Izzy acquiert ses pouvoirs.That Dragon, Cancer

Outre le rcit de ses journes et l’talage coeur ouvert de son ressenti, le journal permet galement Izzy de tirer profit de son imagination dbordante pour raconter une histoire que le joueur vivra au gr de son processus d’criture. Ainsi, les squences du journal sont entrecoupes de moments de pur gameplay qui reprsentent en ralit les deux tiers du temps de jeu. Dans ce conte labor par la jeune fille, le joueur devra faire certains choix comme choisir le nom du protagoniste parmi trois proposs (disons Robyn), la couleur de sa tenue ou le caractre de certains personnages rencontrs. Malheureusement, ces choix n’ont qu’une faible incidence sur le droul de l’aventure et ne servent qu’ faire varier un peu la narration.

Celle-ci se dploie donc au gr de la progression du personnage que l’on contrle, vritable avatar d’Izzy en ralit. En effet, on comprend trs vite que les obstacles auxquels sera confront Robyn ne sont que des reprsentations allgoriques des propres angoisses d’Izzy. C’est d’autant plus vident partir du chapitre 2 lorsque la dgradation de la sant de la grand-mre d’Izzy, laquelle elle est extrmement attache, l’amne  dvelopper son intrigue autour de la poursuite par Robyn du dragon qui a ravag son village.

Renvoyant videmment Barbara, la grand-mre d’Izzy, la gardienne du village Ava sera celle qui remettra Robyn le livre des mots magiques qui permettra la jeune aventurire de progresser dans son priple. De la mme faon, face aux peines et aux moments de solitude, Izzy pourra s’en remettre aux formules rconfortantes de sa grand-mre. Il s’tablit donc une correspondance entre les deux histoires, que le joueur dcouvre alternativement au gr des huit chapitres que comporte le titre et des quatre cinq heures ncessaires pour en venir bout.

Les choix de mots n’ont pas de grande incidence sur la suite de l’aventure.Page blanche

Robyn pourra faire usage de mots magiques pour s’ouvrir la voie et avancer dans sa qute. Elle en acquiert l’usage au fil de sa progression, sachant que certains ne seront que temporaires. Concrtement, ces mots magiques agissent un peu comme ceux du journal et permettent au joueur de “casser” un obstacle, de “relever” une plate-forme ou encore d’en “rparer” une pour que le chemin se libre. Pour ce faire, il suffit d’ouvrir le livre des mots magiques, saisir le verbe et dplacer le curseur sur l’lment en surbrillance. Rien de plus simple, et c’est bien l l’cueil majeur de ce Lost Words : aucun moment le jeu ne cherche pimenter un peu l’exprience du joueur.

En plus de proposer un gameplay sommaire dans lequel on ne pourra que sauter, utiliser les mots magiques et dplacer (rarement) une plate-forme, le level design s’en trouve dpouill lui aussi, avec trs peu d’embranchements diffrents ou d’nigmes susceptibles de solliciter ne ft-ce qu’un instant la matire grise du joueur. La recherche des 120 lucioles magiques (protectrices du village et qui ont disparu aprs l’attaque du dragon) aurait pu donner lieu davantage de complexit mais ces dernires se trouvent presque toujours sur le chemin du joueur, de sorte qu’elles lui permettent surtout de savoir quel pourcentage il se trouve dans sa progression du chapitre.

On l’aura compris, Lost Words : Beyond the Page vaut surtout pour l’originalit de sa narration et la qualit de son ambiance, mlancolique souhait et porte par une bande-son russie. Mme si ce n’est pas un bijou visuel, il se dgage du titre de Sketchbook Games une certaine candeur mme de faire fondre le coeur des joueurs.

Lire l’article original sur gameblog.fr

Beyond The Page (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch, Google STADIA) - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *