Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

une grosse vague de licenciements malgré des records

une grosse vague de licenciements malgré des records - Actualités des Jeux Videos

Même avec la baisse au dernier trimestre imputable à plusieurs facteurs, Microsoft est en excellente santé. En dépit de cela, la firme annonce un large plan de licenciements y compris chez Xbox.

Il ne fait pas bon d’être un employé d’une société tech ces dernier temps. Le géant Microsoft se restructure et se sépare donc d’un grand nombre de salariés.

Microsoft remercie un peu moins de 1000 employés

Après Meta et Tesla, Microsoft a licencié un peu de 1000 personnes. Un nombre que la firme de Redmond n’a pas souhaité confirmer mais qui a été avancé par Business Insider et Axios. Un porte-parole de la société a simplement déclaré que ces licenciements étaient dus à des « ajustements structurels » et annonce des embauches dans l’année à venir.

Comme toutes les entreprises, nous évaluons régulièrement nos priorités commerciales et procédons à des ajustements structurels en conséquence. Nous continuerons d’investir dans notre entreprise et d’embaucher dans des domaines clés au cours de l’année à venir.

Différentes branches sont touchées telles que Microsoft Strategic Missions and Technology mais aussi Xbox, sans savoir jusqu’à quel point. Greg Chapman, architecte principale d’Azure, a par exemple été remercié après plus de 10 ans. Certains mettent en avant la brutalité de ces renvois, d’autant que certains venaient à peine d’être recrutés.

Des causes ? Oui, comme la baisse des ventes de licences Windows mais surtout le contexte actuel. Entre la hausse des coûts, l’inflation et la crise énergétique, des conséquences de la guerre en Ukraine. L’excédent de salariés, embauchés pendant la période du COVID, joue peut-être également.

Cela est d’autant plus que délicat que même si le dernier trimestre de Microsoft montre un ralentissement, la société n’est pas à plaindre. Le chiffre d’affaires a été de 51,9 milliards de dollars contre 46,1 milliards de dollars (+12%) par rapport à 2021. Puis il y aussi le fait que la firme attend la validation de leur rachat d’Activision Blizzard pour la bagatelle de 69 milliards de dollars.

Lire l’article original sur gameblog.fr

une grosse vague de licenciements malgré des records - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Available for Amazon Prime