Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

un immense carton et une polémique tout aussi énorme

un immense carton et une polémique tout aussi énorme - Actualités des Jeux Videos

Difficile de passer à côté du nouveau jeu phénomène à succès, Palworld. Pour autant, celui-ci est victime d’une grosse polémique, comme on pouvait s’en douter.

Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons de Palworld sur Gameblog pour sa très grande ressemblance avec l’univers de Pokémon. Nous l’avions même qualifié ironiquement de « Pokémon avec des flingues », tant sa ressemblance avec la franchise de Nintendo était tout simplement indéniable. Eh bien, justement, le nouveau jeu est actuellement au cœur d’une grosse polémique. Il fallait un peu s’y attendre, hélas.

Palworld : accusation de plagiat et d’utilisations massives d’IA

Le récent jeu de survie sur Steam, Palworld, développé par le studio japonais Pocketpair, est actuellement au cœur d’une polémique de plagiat. La controverse porte principalement sur des similitudes de conception avec les célèbres Pokémon, une situation aggravée par le passé du créateur lié aux outils d’intelligence artificielle générative. Tout un programme…

Depuis son lancement en accès anticipé sur PC et Xbox, Palworld a rapidement connu un succès fulgurant. Revendiquant même deux millions de ventes en seulement 24 heures. Néanmoins, cet engouement a également ravivé des débats autour de ressemblances flagrantes entre les designs des personnages de Palworld et ceux de la série Pokémon. Malgré son orientation vers un gameplay de survie similaire à des jeux comme Ark ou Rust, l’influence de la franchise de Nintendo est clairement visible. Il serait de mauvaise fois d’affirmer le contraire.

Plagiat ou pas plagiat ?

D’ailleurs, des internautes ont relevé et partagé des similitudes préoccupantes entre les créatures de Palworld, appelées Pals, et les Pokémon. Soulevant des interrogations sur l’authenticité et l’originalité de ces derniers. Des voix s’élèvent sur les réseaux sociaux pour critiquer Palworld, allant jusqu’à suggérer une réutilisation de Pokémon existants.

L’histoire de Pocketpair avec les outils d’IA générative complique davantage la situation. En particulier, une artiste qui commente fréquemment sur les réseaux sociaux, nommée Zaytri, a souligné qu’un des jeux précédents de Pocketpair, AI: Art Imposter, se basait fortement sur un générateur d’images IA comme élément central du jeu.. Nous y reviendrons plus, mais pour le moment il n’y aucune preuve de tout ceci. Dans le même ordre d’idée, Takuro Mizobe, PDG de Pocketpair, a précédemment exprimé son enthousiasme pour l’utilisation de générateurs d’images IA dans la création de contenu. Une pratique controversée dans les milieux créatifs. Ces outils sont parfois perçus comme substituts aux artistes professionnels, exploitant leurs œuvres sans autorisation.

Nintendo reste pour l’instant muet

Bien sûr, cela ne confirme pas que les designs de Palworld ont été conçus avec l’aide de l’IA. Mais cette hypothèse pourrait expliquer certaines des similarités observées, d’autant plus que l’équipe de développement de Palworld était majoritairement inexpérimentée. Composée en partie d’amateurs et même d’un ancien employé de supérette, même si tout est évidement possible.

Dans un article de blog récent, le PDG a révélé que la majorité des concepts de personnages de Palworld avaient été élaborés par une seule étudiante fraîchement diplômée, qui avait échoué dans ses candidatures auprès de nombreuses entreprises. Malgré ces controverses, Palworld bénéficie d’une réception très positive sur Steam, avec des évaluations largement favorables parmi plus de 43 000 avis.

On sait que Nintendo est toujous aux aguets quand il s’agit de plagiat. Pour le moment l’entreprise nipponse est assez calme. Reste à voir ce qu’il en sera à l’avenir. Ce n’est pas la premiere fois qu’un univers est accusé de plagier Pokémon. Ce fut aussi le cas à l’époque pour Digimon. Le problème, c’est que le jeu Palworld profite déjà d’un mod Pokémon. De quoi vraiment attirer l’attention de Big N.

Que penser du jeu ?

Les avis divergent beaucoup sur le jeu, même chez les développeurs. Un commentaire a d’ailleurs suscité de vives réactions, car un développeur de Naughty Dog (@TheCartelDel) a expliqué avoir l’intuition que le jeu était «malveillant» (sous-entendu, qu’il y avait anguille sous roche). MAJ : le message original a été supprimé par le développeur en question.

De l’autre côté, certains développeurs, comme Dinga Bakaba de chez Arkane, prennent la défense de Palworld en expliquant que le jeu tape finalement bien dans le mille :

En fin de compte, ce jeu a trouvé le centre d’un improbable diagramme de Venn :

Les gens qui aiment Pokémon : Cool, Pokémon avec des armes

Les gens qui n’aiment pas Pokémon : Cool, Pokémon avec des armes

Les joueurs qui aiment les jeux de survie : Un jeu de survie !

L’usage de l’IA : aucune preuve pour le moment

Dans le même temps, il prend aussi la défense du studio sur l’usage de l’IA en expliquant qu’il ne s’agit que de soupçons, et qu’aucune preuve concrète n’a été fournie.

La suspicion est légitime, mais je suis mal à l’aise avec le fait que l’on dise que c’est un fait, c’est de la désinformation.

Alors IA ou pas IA ? Au sein d’un long fil de discussion, il explique que le jeu s’inspire de Rust et Ark, et qu’il est en fait un gigantesque melting-pot :

Ce qu’est ce jeu : un jeu de survie inspiré (de la bouche du développeur) par Ark et Rust. Son principal point d’accroche est la quantité d’imitations, de références, de parodies et (efficacement) de mélanges de designs et de concepts de jeux à succès : Pokemon, BOTW, Elden Ring, Minecraft, Fortnite au minimum.

Ce gros mélange n’a-t-il pas été une difficulté supplémentaire pour le jeu ? Sur le blog officiel, on peut lire certains propos assez inattendus de la part du PDG et du studio de Palworld :

En regardant les résultats, c’est vraiment un miracle que Palworld soit maintenant terminé et publié de cette manière .

Plus loin, on peut même se demander comment le jeu a pu être développé. On peut ainsi lire :

Pour commencer, personne dans l’équipe n’a une forte préférence pour les armes à feu. Je n’ai pas non plus de préférences particulières. Je connais l’AK-47, mais quand j’entends parler du calibre ou quelque chose du genre, j’abandonne.

Ces propos sont assez troublants lorsque l’on sait que le jeu met en avant les armes à feu et qu’elles ont une grande place dans le gameplay.

Lire l’article original sur gameblog.fr

un immense carton et une polémique tout aussi énorme - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *