Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Super Mario Bros. le film : Mario Kart, Yoshi, Smash Bros… toutes les références cultes du trailer !

News culture Super Mario Bros. le film : Mario Kart, Yoshi, Smash Bros… toutes les références cultes du trailer !

Publié le 30/11/2022 à 18:30

N’ayons pas peur des mots : le deuxième trailer du film Super Mario Bros. a mis le feu à la sphère gaming cette nuit, et pas seulement sous l’effet de la colère de Bowser, ou des boules de feu tirées par Mario ou même Peach ! Cette bande-annonce s’est avérée particulièrement riche en fan service, et nous vous proposons un tour d’horizon des nombreuses références au lore de Super Mario que nous y avons repérées.

Sommaire

Retour aux origines du mytheUn incroyable sens du détailD’innombrables classiques au rendez-vousL’univers étendu respectéRetour aux origines du mythe

Même s’il n’a jamais paru aussi vif et dynamique, Mario n’est plus tout jeune ! La première apparition du personnage le plus célèbre de l’histoire des jeux vidéo remonte en effet à une antiquité, le tout premier Donkey Kong de 1981 (à l’époque où il s’appelait encore “Jumpman”). Dans ce classique de l’arcade revisité à plusieurs reprises par Nintendo, d’abord sur Nes puis sur Game Boy, le plombier affronte le célèbre gorille qu’il doit expulser du sommet d’un immeuble en construction. Les poutres métalliques, échelles et autres tonneaux du jeu d’époque apparaissent toutes dans l’arène où s’affrontent ces deux mythes du jeu vidéo.

Il s’agit par ailleurs, comme un symbole, de la première séquence diffusée dans la bande-annonce, qui fait toutefois le lien avec l’évolution des aventures du gorille modernisées dans les années 1990 avec Donkey Kong Country. On voit en effet dans la décoration des lieux tout un tas de bananes, de logos “DK”, et le trailer introduit aussi tout un tas de personnages de la grande famille des Kong, comme Cranky (sur un trône façon empereur romain au Colisée), Funky ou Diddy (visibles plus tard dans la séquence hommage à Mario Kart, sur laquelle nous reviendrons plus bas).

Dans le même registre des origines de la légende, la fratrie Mario/Luigi est elle apparue en 1983 avec Mario Bros., où le plombier fut définitivement baptisé, et son frère introduit dans le lore pour la première fois. Les deux héros évoluent dans les égoûts de Brooklyn, l’un des célèbres arrondissements de New York où se déroule le début du film si controversé de 1993. On peut même légitimement se demander si, en dépit de sa triste réputation, ce dernier ne bénéficie pas d’un mini clin d’œil lors de plongeon de Mario dans un vortex coloré, au secours de son frère semblant téléporté dans une autre dimension.

Cette séquence est très certainement celle qui fera le lien entre le “monde réel” où œuvrent nos deux plombiers new-yorkais (leur métier est indiscutablement évoqué lorsque l’on voit Mario examiner le robinet d’un lavabo, et Luigi équipé d’une trousse à outils avec une ventouse ou une clé à molette) et le Royaume Champignon, où on avait pu voir un Mario incrédule et quelque peu perdu débarquer dans la première bande-annonce. On pourrait au passage se demander qui est la sillhouette visible derrière Mario dans la rue de Brooklyn, qui fait du lèche-vitrines devant une épicerie : et s’il s’agissait, un peu comme ce fut le cas de Stan Lee dans les films Marvel, d’une apparition subtile de Charles Martinet, son doubleur dans les jeux, confirmé comme faisant partie du casting ?

Un incroyable sens du détail

Comme chacun sait, Super Mario est la référence absolue du jeu de plate-forme depuis plus de 35 ans maintenant. Ce style de jeu, avec les éléments qui caractérisent les divers épisodes de la saga, est mis à l’honneur à de nombreuses reprises dans une bande-annonce qui fait la part belle aux capacités de saut du héros, notamment lors d’un plan avec beaucoup d’humour où il saute de plate-forme mouvante (apparues pour la première fois dans Super Mario Bros. en 1985) en ascenseur “Donut” (découverts dans Super Mario Bros. 3 en 1988), sous le regard d’une Peach initialement conquise par ses aptitudes, puis consternée par sa maladresse. Dans un registre similaire, une scène nous présente le héros tentant d’esquiver les poissons volants Cheep Cheep sur un pont, ce qui n’est pas sans rappeler les niveaux 2-3 et 7-3 du Super Mario Bros. original…

Le soin du détail est par ailleurs particulièrement immense puisque tout un tas de détails moins notoires s’avèrent respectés à la lettre. On pensera notamment aux couleurs de la robe de Peach lorsque cette dernière, s’étant sans doute emparée d’une fleur de feu, deviennent rouge et blanche. Ce coloris, utilisé dans Super Mario 3D World en 2013 sur Wii U (où Peach est jouable et peut se transformer en Peach de feu), trouve ses origines dans le dessin animé de 1989, où il arrive exceptionnellement à la princesse de jouer les héroïnes pour libérer les plombiers en s’équipant de l’arme ultime habituelle de Mario.

Et puisque l’on parle des tenues de Peach, comment ne pas mentionner la combinaison qu’elle porte lorsqu’elle semble prendre les armes pour défendre son royaume, qui n’est ni plus ni moins que celle qu’elle porte dans Mario Kart 8 lorsqu’elle conduit une moto ou un quad ? Toad n’est d’ailleurs pas en reste, équipé d’un sac à dos qui rappelle forcément le Capitaine Toad introduit dans la série Super Mario sur Wii U. Enfin, sur le plan affichant Toad, Peach et Mario de dos, les statues s’élevant au-delà des nuages ont de faux airs de celles de l’Île de Pâques présentes dans le monde 3-1 de Super Mario Land, ne trouvez-vous pas ?

D’innombrables classiques au rendez-vous

Puisque l’on évoque des éléments typiques de tout un tas de titres spécifiques, il est indispensable de rappeler la courte (mais notable) apparition du fameux costume de tanuki de Mario. Introduit dans Super Mario Bros. 3, cette tenue très populaire chez les fans de la série a fait son retour en grandes pompes en 2011 dans Super Mario 3D Land, et on a très hâte de savoir dans quel contexte Mario enfile cette combinaison légendaire ! Et pendant qu’on en est aux éléments iconiques de la saga, on a pu retrouver avec plaisir le vitrail à l’effigie de Peach de Super Mario 64, ici sublimé dans un château qui n’a jamais été aussi beau et dont les tableaux ornant les murs rappelleront ceux permettant d’entrer dans chacun des niveaux du hit de lancement de la Nintendo 64.

Situé au sommet d’une inhabituelle colline qui témoigne quand même d’une certaine prise de libertés de la part d’Illumination, le château de Peach se voit à un moment menacé par celui de Bowser. L’antagoniste principal semble régner sur une immense plaque de lave lévitant au-dessus du Royaume Champignon, à travers un plan qui a, peut-être, de faux airs d’un de ceux du trailer de The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom où le château d’Hyrule s’élève au-dessus de la plaine. En parlant d’antagonistes, la séquence mettant en avant le roi des Koopas retenant captif Luigi nous dévoile un immense casting de méchants. Des innombrables Frères Marteau aux Plantes Piranha, en passant par Spiny ou les Bob-Omb, nos héros auront fort à faire et il semblerait que tous les grands classiques de la saga soient au rendez-vous. Et comme le laisse supposer la carte du monde entourée d’une sorte de “conseil des Toad”, on devrait voir du pays et on est loin d’avoir tout vu !

L’univers étendu respecté

Bien que son rôle semble pour le moment discret, Yoshi sera également de la partie dans ce film. Absent du premier trailer (tout comme Peach et Donkey Kong, en vedette cette fois), le petit dinosaure fait une apparition presque anecdotique, mais celle-ci a des allures d’easter egg. On voit en effet brièvement apparaître une horde de Yoshi courant dans un décor très probablement situé sur leur célèbre île, et qui rappelle beaucoup la section de l’introduction de Super Smash Bros. Melee qui leur était dédiée. Une référence pas isolée si l’on considère que le combat en arène entre Mario et Donkey Kong, sur un plan horizontal, s’inspire clairement de ceux mis en scène dans la fameuse série de jeux de baston de Nintendo !

Enfin, comment ne pas mentionner l’incroyable hommage à Mario Kart sur lequel se conclut ce trailer en beauté ? Pas mal de fans l’espéraient un peu sans y croire, mais oui, le film Super Mario Bros. contiendra une séquence de kart, et tant qu’à faire, sur la plus iconique des pistes de la série : la fameuse Route Arc-en-Ciel bien sûr ! Le tracé légendaire concluant chacun des épisodes de la série, et ce depuis Super Mario Kart en 1992, sert de cadre à une poursuite endiablée où Mario semble rivaliser avec Peach, Toad… mais aussi Donkey Kong et beaucoup de personnages de son univers dédié. Y aurait-il une quelconque volonté de faire un clin d’œil à Diddy Kong Racing à travers ce roster très orienté “Kong” ? Nous avons déjà hâte d’en savoir plus, et d’obtenir des réponses à toutes nos interrogations sur les potentiels easter eggs déjà répérés çà et là !

Super Mario Bros., le film, sortira exclusivement au cinéma le 29 mars en France.

A propos de Super Mario Bros., le film

Lire l’article original sur jeuxvideo.com

Super Mario Bros. le film : Mario Kart, Yoshi, Smash Bros… toutes les références cultes du trailer ! - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *