Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

un jeu inédit vient d’être mis à mort, tout est fini

un jeu inédit vient d'être mis à mort, tout est fini - Actualités des Jeux Videos

Après la réussite de Nier Automata et le remake de Nier Replicant, l’avenir de la licence semblait pourtant tout tracé, mais les choses on changé depuis.

S’il y a bien une chose qui caractérise le travail du réalisateur Yoko Taro sur la licence NieR, c’est sa capacité à étendre son univers sur plusieurs titres et consoles. C’est sur Drakengard, en 2003 sur PS2, que l’homme pose les fondations de son scénario ; trois jeux de dark-fantasy, qui se déroulent dans un monde est infesté par une mystérieuse maladie. S’il ne rencontre pas le succès escompté avec ces softs, cela ne l’empêche pas de commencer à développer la suite indirecte : NieR. Malheureusement, c’est encore une fois un résultat mitigé pour le japonais, jusqu’à la sortie de NieR Automata en 2017, qui donna un second souffle à la licence et qui lui promettait un avenir radieux.

Un avenir incertain

NieR Automata a été une vraie réussite avec près de 8 millions de copies vendues, notamment grâce à la sortie de sa version Nintendo Switch en 2022. Dans ce titre qui se déroule dans un lointain futur, où les humains ont quitté une terre devenue invivable. On y incarne deux automates, censés protéger la planète d’une armée de robots. Ce succès a vite poussé les éditeurs à se pencher sur un remake de NieR qui a donné NieR RepliCant, mais aussi sur le développement de plusieurs jeux mobiles : NieR Ré[in]carnation et un second non annoncé, réalisé par Tencent.

Seulement, pour ce mystérieux soft, qui restera sans nom, tout est désormais fini. Alors qu’il était en développement depuis près de deux ans, tout s’est arrêté en décembre dernier, indique le média Reuters. L’équipe « a eu du mal à trouver un modèle de monétisation convaincante pour compenser les coûts élevés de l’entrée mobile », peut-on lire. Le studio n’aurait pas été enclin à payer des redevances supérieures à 10 % pour la propriété intellectuelle. Celles-ci s’élèvent généralement entre 15 et 20 %, ce qui est trop cher pour le groupe chinois. Pourtant le développement semblait bien avancé, puisqu’il existait une démo interne jouable, qui montrait une partie du combat et de l’histoire.

La fin de Nier ?

Si la route semble finie pour ce titre, les joueurs mobiles pourront encore se rattraper sur l’autre jeu mobile : NieR Ré[in]carnation. Toutefois, il faudra faire vite, car il s’apprête lui aussi à dire au revoir aux fans. En avril 2024, il mettra fin à son service. « Nous souhaitons exprimer notre plus profonde gratitude à nos joueurs pour votre soutien au cours des deux années et demie écoulées depuis notre lancement le 28 juillet 2021 », peut-on lire sur le site officiel. Yoko Taro, par contre, est loin d’avoir achevé son univers. Le producteur Yosuke Saito a affirmé que NieR continuera aussi longtemps que ce dernier sera en vie.

Lire l’article original sur gameblog.fr

un jeu inédit vient d'être mis à mort, tout est fini - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *