Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Activision Blizzard : Un syndicat demande des explications sur le fonds d’indemnisation

Activision Blizzard : Un syndicat demande des explications sur le fonds d'indemnisation - Actualités des Jeux Videos

Dans le monde sans doute merveilleux des grands dirigeants de ce monde, bien des problèmes se règlent à grands coups de chèque, et merci m’sieurs dames. Dans la réalité, c’est plus compliqué, comme l’apprend aujourd’hui Activision Blizzard.

Si le silence est d’or, il ne peut pourtant pas toujours s’acheter : suite à l’enquête du département de l’emploi équitable et du logement de Californie qui pourrait conduire l’un des plus gros éditeurs de l’industrie devant les tribunaux pour répondre des accusations de sexisme et de harcèlement en interne, un fonds d’indemnisation de 18 millions de dollars avait été proposé, histoire de couper court à la polémique. C’était sans compter sur l’intervention d’un syndicat, qui entend bien mener l’affaire à son terme.

C.W.A. and the Posse

Le Communications Workers of America (CWA), qui revendique quelque 700.000 adhérents dans le secteur de la communication, a en effet dénoncé la manœuvre à 18 millions de dollars d’Activision Blizzard en adressant aux autorités californiennes une objection en bonne et due forme. Les dix pages disponibles ici expriment “les préoccupations” du syndicat, qui oppose 31 réclamations à la proposition de l’éditeur.

Parmi les griefs retenus, le CWA estime que la somme proposée est très largement en-dessous de ce que les employés concernés pourraient espérer toucher si l’affaire allait jusqu’au bout :

Le règlement de 18 millions de dollars semble terriblement insuffisant. Il correspond à l’indemnité maximum que toucheraient 60 employés. Si un grand nombre d’employés recevaient le maximum Si un nombre important d’employés recevaient le maximum autorisé par la loi, il ne resterait plus grand chose pour les autres. Nous sommes préoccupés par la façon dont la Commission pour l’Égalité d’Accès à l’Emploi est parvenu à ce chiffre.

Wouldn’t It Be Adequate ?

Dans la catégorie “gare à l’entourloupe”, le syndicat veille à ce qu’Activision Blizzard ne profite pas de cet accord pour se prémunir par avance d’autres potentielles plaintes :

Le décret sur le consentement prévoit que les employés qui toucheraient une indemnité seront tenus de
signer une renonciation ou une décharge. Merci de nous fournir une copie de cette décharge afin que
nous puissions nous assurer qu’elle soit limitée aux allégations spécifiques de la plainte.

Parmi les autres points soulevés, le CWA interroge la Cour sur les critères de sélection qui permettraient aux employés d’Activision Blizzard d’être indemnisés, ou le taux horaire “inapproprié” de 450 dollars de l’heure pour consulter un avocat spécialisé. Et parce que le syndicat fondé en 1947 n’est a priori pas un perdreau de l’année, le document souligne que les “deux heures de formation” proposées aux services dits des ressources humaines est du même acabit. CQFD.

En attendant de découvrir les réponses de la Cour aux demandes du CWA, rappelons que pour espérer toucher une partie des 18 millions de dollars promis par Activision Blizzard, il faut avoir travaillé pour le compte de l’éditeur après le 1er septembre 2016.

De son côté, le PDG Bobby Kotick doit toujours comparaitre devant la Securities & Exchange Commission pour prouver qu’il n’avait pas dissimulé aux actionnaires l’enquête en cours depuis plusieurs années au sein du groupe.

Lire l’article original sur gameblog.fr

Activision Blizzard : Un syndicat demande des explications sur le fonds d'indemnisation - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *