Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

terrible nouvelle pour le prochain jeu, c’est la catastrophe

terrible nouvelle pour le prochain jeu, c'est la catastrophe - Actualités des Jeux Videos

L’année 2024 vient à peine de commencer et déjà, de très mauvaises nouvelles émergent dans le monde du jeu vidéo. C’est d’une grande tristesse, voilà ce que l’on sait.

L’année 2024 commence difficilement pour le monde du jeu vidéo, et les mauvaises nouvelles se succèdent (voir notre news sur le sujet). Après de nombreux licenciements chez Riot Games, c’est au tour d’un autre géant de souffrir de la conjoncture actuelle, avec d’importants départs. C’est décidément une période difficile pour l’industrie vidéoludique, et c’est bien malheureux. On espère que cette hémorragie cessera au plus vite. Pour le bien-être des employés et la bonne santé des futurs jeux. Cette fois-ci, c’est le studio responsable de Tortues Ninja: The Last Ronin qui est touché.

Triste nouvelle pour le studio du prochain jeu Tortues Ninja

Black Forest Games, le studio appartenant au groupe Embracer et connu pour les remakes des jeux Destroy All Humans! ainsi que pour le développement du titre Teenage Mutant Ninja Turtles: The Last Ronin ( Tortues Ninja ), fait face à une vague de licenciements.

En fait, selon un rapport de Kotaku, environ 50 % des développeurs de Black Forest Games ont été affectés. Ce qui représente près de 50 personnes sur un total de 110 employés. Cette situation est d’autant plus préoccupante que, contrairement à d’autres entreprises ayant récemment licencié, telles que Riot et Discord, les employés affectés ne semblent pas avoir été immédiatement pris en charge avec des réunions pour préparer les prochaines étapes.

Dans ces conditions, il est difficile d’imaginer comment le jeu prévu Teenage Mutant Ninja Turtles: The Last Ronin pourrait sortir. Avec la moitié de l’équipe créative en moins, la réalisation du projet semble compromise. Et compte tenu de la situation actuelle, ce projet n’apparaît plus vraiment comme une priorité.

Une situation désastreuse

Les récents licenciements chez Black Forest Games mettent en lumière l’approche controversée du groupe Embracer envers l’industrie du jeu vidéo. Pendant longtemps, Embracer a adopté une stratégie d’acquisition agressive. Achetant des studios de jeux dans l’espoir d’accroître sa taille et de produire un volume élevé de jeux pour amortir ses investissements. Lars Wingefors, le PDG d’Embracer Group, avait même souligné cette stratégie comme un moyen de minimiser le risque commercial.

Ironiquement, c’est cette même stratégie qui semble avoir contribué aux licenciements actuels. Suite à l’échec d’un accord avec la filiale du gouvernement saoudien, Savvy Games Group. Ce qui ajoute à la complexité de la situation, c’est que, malgré ces événements, Lars Wingefors reste en poste, alors que de nombreux employés subissent les répercussions des décisions prises par la direction du groupe Embracer.

D’après Kotaku, au cours des 25 premiers jours de 2024, l’industrie du jeu vidéo a déjà été témoin de 3900 licenciements. S’étendant de Unity à Twitch, et incluant également Embracer. Cette situation représente un véritable drame pour le secteur. On espère que les personnes affectées retrouveront rapidement un emploi et parviendront à surmonter cette épreuve difficile.

Lire l’article original sur gameblog.fr

terrible nouvelle pour le prochain jeu, c'est la catastrophe - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *