Actualités des Jeux Videos

Retrouvez toute l'actualité des jeux vidéos

Un revendeur tente une méthode inédite contre les scalpers

Les problèmes d’approvisionnement en PS5 continuent. Et comme la demande autour de la console de Sony ne faiblit pas, les spéculateurs et autres scalpers continuent de profiter de la situation. Les uns après les autres, les revendeurs japonais essaient de nouvelles stratégies pour dissuader les spéculateurs.

Au Japon, une enseigne a décidé de marquer le packaging des PS5 neuves pour repousser les scalpers. Comme le rapporte le site PlayStation Universe, le revendeur en question est GEO. Lors de l’achat d’une PS5 dans une de ses boutiques, la boîte de la console sera ouverte. La pochette dans laquelle se trouve la manette DualSense sera marquée d’une croix.

Si le client refuse, GEO refusera à son tour de lui vendre la PS5. L’idée derrière cette démarche est bien évidemment de faire perdre à la PS5 son caractère neuf. Une console marquée d’une manière ou d’une autre perd de sa valeur et devient plus difficile à revendre.

Des PS5 neuves, mais plus vraiment

Pour rappel, ce revendeur n’est pas la seule enseigne à employer des méthodes radicales pour lutter contre les scalpers. La chaîne Nojima Denki écrit en effet le nom complet de l’acheteur d’une PS5 directement sur la boîte de cette dernière. Et ce n’est pas tout.

Nojima Denki se débarrasse également de l’emballage de la manette DualSense présent dans la boîte de la PS5. Cette double mesure radicale s’ajoute à un système de paiement restrictif utilisé par le revendeur.

En effet, plusieurs chaînes japonaises dont Nojima Denki et Yodobashi Camera demandent depuis plusieurs mois aux acquéreurs de PS5 d’utiliser la carte du magasin pour faire leur achat. Mais comme le montre les différentes mesures listées ci-dessus n’ont pas suffi.

Les revendeurs et les scalpers dans une danse de la PS5

À noter également que les PS5 sont de base vendues via un système de loterie par les différentes enseignes du Japon. Lorsque des stocks de consoles arrivent, le “premier arrivé, premier servi” ne s’applique donc pas. La faute à des quantités disponibles trop réduites et à des mouvements de foule survenus avant la mise en place de ce système.

Comme indiqué précédemment, la PS5 a déjà passé le cap du million d’exemplaires vendus au Japon. Les faibles chiffres de ventes de jeux PS5 physiques dans l’archipel laissent cependant entendre qu’une grande partie de ces machines a été récupérée par les scalpers.

Que pensez-vous de cette nouvelle stratégie japonaise ? Croyez-vous qu’elle va suffire à dissuader les spéculateurs nippons friands de PS5 ? Quelle serait la meilleure méthode pour repousser les spéculateurs selon vous ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Lire l’article original sur gameblog.fr

Un revendeur tente une méthode inédite contre les scalpers - Actualités des Jeux Videos Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *